nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-2037 Lapins de poussière
SafeSCP-2037 Lapins de poussièreRate: 32
SCP-2037
15_for_Dinner.jpg

Spécimens sauvages de SCP-2037 avant leur confinement

Objet # : SCP-2037

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : Tous les spécimens de SCP-2037 doivent être contenus dans un container fermé mesurant au moins 10m*10m*3m. Les spécimens doivent toujours avoir accès à suffisamment de foin frais, d’herbe et d’eau. Les spécimens de SCP-2037 doivent être extraits du container avant le nettoyage quotidien de la chambre de confinement.

Toute peluche de poussière suspecte observée autour de l’installation doivent être collectées et observées si possible.

Description : SCP-2037 est une espèce anormale du genre Sylviagus inconnue. Les spécimens ont une apparence similaire à l’espèce Sylvilagus audubonii (Lapin d’Audubon). SCP-2037 partage également le même régime alimentaire que les autres espèces du genre Sylvilagus. Actuellement, la Fondation possède 23 spécimens vivant de SCP-2037 en confinement.

Les propriétés anormales de SCP-2037 se manifestent lorsque les spécimens détectent des menaces potentielles. Quand ils sont approchés par un sujet inconnu ou menaçant, les spécimens de SCP-2037 fuiront le sujet. Les spécimens sont décrits comme transformant rapidement leurs corps en peluche de poussière lors de leur course. Une fois à l’état de poussière, les spécimens de SCP-2037 sont très résistants aux dommages physiques et peuvent voyager sur de courtes distances en présence d’un vent fort. Quand un taux suffisamment important de poussière est perdu, les spécimens à l’état de poussière essayeront de collecter et d’accumuler la poussière de leur environnement. Si la perte est trop importante pour être regagner, SCP-2037 rapetisseras lors du retour à l’état normal.

Les spécimens à l’état de poussière sont principalement composés de fourrure de lapin, de peaux mortes, de peluches et de toiles d’araignée. Aucun tissu vivant ne peut être trouvé parmi les particules de poussière. À l’état normal, aucune substance non-organique trouvée à l’état de poussière n’a pu être détectée.

Addendum-2037-1 : Les spécimens de SCP-2037 de SCP-2037-1 à 17 furent originellement découverts dans le parc █████, situé à ████, Nebraska. Les responsables locaux ont d’abord rapporté un taux excessif de poussière située dans le parc. SCP-2037 fut porté à l’attention de la Fondation quand l’agent ██████ fut témoin du passage à l’état de poussière d’un spécimen de SCP-2037. Le site ██ fut établi près du parc █████ après l’évènement du █/██/████.

Addendum-2037-2 : Enregistrement du Test-2037-B et du Test-2037-C

Test-2037-B

Sujets : SCP-2037-1, SCP-2037-2, SCP-2037-3
Procédure : Introduction de trois spécimens de SCP-2037 choisis avec un spécimen de l’espèce Canis latrans (coyote)
Résultats : Tous les sujets ont couru et évités le spécimen de canis latrans une fois qu’il est entré dans le confinement. Le spécimen de canis latrans a tenté de pourchasser SCP-2037-3, mais il s’est arrêté dans la confusion quand les trois sujets sont passés à l’état de poussière. Le spécimen de canis latrans n’a montré aucun signe d’intérêt pour les sujets à l’état de poussière.
Analyse : les spécimens ont montrés que SCP-2037 est capable de survivre à presque toute attaque de prédateur. Étant donné leur vitesse de reproduction, ils peuvent facilement sur-peupler un écosystème. –Dr. █████

Test-2037-C

Sujets : SCP-2037-6
Procédure : Déterminer la taille minimale que peut prendre SCP-2037 en lui retirant des portions de lui alors qu’il est à l'état de poussière. Une division de 1 / 2 de la taille de la touffe de poussière et continuer en séparant 1 / 2 de la touffe de poussière restant après chaque division.
Résultats : Après que SCP-2037-6 soit passé à l’état de poussière, une moitié de la touffe de poussière fut retiré et placé dans une pièce séparée. Le sujet est revenu à un état normal █ minutes plus tard avec une taille plus petite. Une autre moitié fut retirée à nouveau. Le sujet est revenu à un état normal █ minutes plus tard avec la moitié de sa taille précédente. À la cinquième division, le sujet a cessé de retourner à un état normal.
Analyse : Le sujet doit donc regagner une certaine taille pour pouvoir retourner à un état normal.

Note : Le tas de poussière se trouvant dans l'autre pièce retourna plus tard à sa forme normale ; des analyses montrèrent que celui-ci était génétiquement identique à l'autre moitié du sujet, lui-même dans sa forme normale.

Addendum-2037-3 : Le █/██/████ à █:██, SCP-2037-19 est mort d’une croissance tumorale excessive à la tête causée par une infection par le papillomavirus. Toute la chair de SCP-2037-19 était décomposée en ███ heures. Approximativement █ minutes plus tard, le squelette a été observé se transformer en poussière et revenir à sa forme de squelette █ minutes plus tard.

Contrairement à ce que nous avions précédemment supposer, ce n’est pas exactement une espèce de lapin vivant après tout. Dr. █████.

révision de page: 5, édité la dernière fois: 13 Dec 2016 15:10
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website