nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-3668 Provenance
SafeSCP-3668 ProvenanceRate: 38
SCP-3668
blank.png
shield.jpg

SCP-3668, exposé sous vitrine au Site de Commandement-02.

Objet # : SCP-3668

Classe : Sûr

Niveau de Menace : Blanc o

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-3668 doit être conservé dans une vitrine au Site de Commandement-02, étant donné que ce site est implanté à Washington D.C.

SCP-3668 est actuellement utilisé à l'occasion des Présentations Potomac1. Au cours des Présentations Potomac, SCP-3668 doit être retiré de son confinement, et l'agent menant la présentation doit expliquer les propriétés anormales et l'histoire de SCP-3668.

Afin de faire la démonstration des propriétés anormales de SCP-3668, un second agent doit porter SCP-3668 tandis que l'agent en charge de la présentation tente de l'incapaciter. Le second agent ne doit pas tenter de se défendre par lui-même, que ce soit en utilisant SCP-3668 ou autrement.

Description : SCP-3668 est un bouclier de type Yetholm2. SCP-3668 est apparemment indestructible, résiste à tout dommage physique et n'affiche aucun signe d'usure.

Lorsqu'un être humain vivant porte SCP-3668 (ci-après appelé "le porteur") et est menacé, des humanoïdes semi-tangibles (ci-après appelés SCP-3668-1) se manifesteront entre la source du danger et le porteur. Le nombre d'instances de SCP-3668-1 varie selon la nature de la menace, jusqu'à un nombre maximal de vingt entités connues à ce jour. Chaque SCP-3668-1 est armé d'un bouclier identique à SCP-3668 et équipé d'une armure de style similaire à celles portées par les Pictes entre 1200 et 800 av. J.-C.

Les porteurs sont capables d'identifier certains SCP-3668-1 comme étant des réminiscences de leurs ancêtres récemment décédés3. Les instances non-identifiées sont supposées être des ancêtres plus anciens. Les entités SCP-3668-1 ont été observées inclure aussi bien des ancêtres biologiques qu'adoptifs. Les ancêtres ayant été soldats ou guerriers par le passé apparaissent plus fréquemment parmi SCP-3668-1. Les instances de SCP-3668-1 sont incapables de communiquer oralement.

Une fois les instances de SCP-3668-1 manifestées, elles commenceront à défendre le porteur contre toute menace physique. Toutes les instances de SCP-3668-1 affichent les mêmes propriétés indestructibles que SCP-3668. Si le danger envers le porteur perdure ou devient plus substantiel, les instances de SCP-3668-1 tenteront d'aider le porteur à échapper au danger.

Une fois le porteur sauf, les instances de SCP-3668-1 effectueront un geste d'affection à son intention avant de disparaître. Ces gestes incluent embrassades, baisers et gestes de saluts.

Une inscription en caractères runiques non-identifiés est gravée au dos de SCP-3668. Les Archives Noires, une des organisations précurseures de la Fondation, a pu faire usage de méthodes anormales pour traduire cette inscription en français :

Laisse l'amour de tes ancêtres être ton bouclier.


Addendum : Provenance de SCP-3668

L’examen de SCP-3668 indique qu’il doit dater d’approximativement trois mille ans, bien que les propriétés anormales de l’objet empêchent toute datation précise de l’objet. SCP-3668 (ou un objet de description similaire) a été possédé et utilisé par différents groupes au cours des trois mille dernières années.

L’ensemble des informations disponibles sur l’histoire de SCP-3668 sont réunies ci-dessous. Cette chronologie n’est pas complète, et la situation de SCP-3668 durant plusieurs périodes est inconnue. Certaines de ces périodes non-documentées pourraient résulter de la volonté de certains groupes de confinement passés de dissimuler l’existence de SCP-3668.

Origine : entre 1200 et 800 av. J.-C.

La date d’origine exacte de SCP-3668 est inconnue, mais le style de l’objet imite celui de boucliers créés entre 1200 et 800 av. J.-C. Il n’apparaît dans aucune source historique avant 325 av. J.-C.

Le fabriquant et la méthode par laquelle SCP-3668 a été fabriqué sont inconnus. La période précédemment mentionnée ne coïncide avec aucune autre activité anormale connue en Écosse. Il est par conséquent supposé que SCP-3668 est un objet unique, et ne fait pas partie d’une série de boucliers anormaux.

Les boucliers de Yetholm étaient utilisés par des personnes de haut rang social. Les altérations anormales de SCP-3668 semblent le confirmer, étant donné que de telles modifications devaient être délicates et coûteuses à produire.

Écosse : 325 av. J.-C.

La première mention de SCP-3668 dans un document historique remonte à 325 av. J.-C., où il est brièvement évoqué dans un témoignage du géographe grec Pytheas de Massalia dans son œuvre τὰ περὶ τοῦ Ὠκεανοῦ4. Cette œuvre décrit un voyage de Pytheas au Nord-Ouest de l’Europe, y compris en Écosse.

Aucune copie complète de ce texte n’a survécu, mais les extraits importants furent conservés par la Curée Prétorienne des Sagesses Cachées5. Traduit du latin6 :

Nous sommes arrivés au port et avons rencontré les natifs de cette région de Bretannikē. Un de leurs guerriers portait un bouclier orné, au motif de cerclages. Lorsqu’il porte ce bouclier, il est immortel, car les esprits de ses pères apparaissent pour le défendre.

Légion XX Valeria Victrix : 78-85

Durant l’invasion romaine de l’Écosse, SCP-3668 est entré en la possession de la Légion XX Valeria Victrix. SCP-3668 fut localisé dans un village picte et utilisé par un guerrier tentant de défendre le village. Bien que le porteur de SCP-3668 ne fut pas tué, il finit par se rendre lorsque la majorité des autres défenseurs furent tués. La Légion XX récupéra alors SCP-3668.

SCP-3668 fut conservé par la Légion XX et utilisé en quelques occasions au combat au cours de la campagne de Gnaeus Julius Agricola au nord de l’Angleterre. À la fin de la campagne, il fut récupéré par Agricola en personne.

Curée Prétorienne des Sagesses Cachées : 85-312

En 85, Agricola quitta la Grande-Bretagne pour retourner à Rome. Il est supposé qu’il emmenât SCP-3668 avec lui et l’offrit en cadeau à l’Empereur Domitien lors de son retour. Cette théorie n’est pas confirmée, mais est estimée être la localisation la plus probable de SCP-3668 durant cette période par le Département Historique.

Quelles que soient les circonstances par lesquelles SCP-3668 arriva à Rome, il fut confié à la Curée Prétorienne des Sagesses Cachées. La Curée Prétorienne commença dès lors à enquêter sur l’histoire de SCP-3668, découvrant sa mention dans τὰ περὶ τοῦ Ὠκεανοῦ, qui n’avait pas été perdu avec le temps.

La Curée Prétorienne conserva SCP-3668 jusqu’à ce que la Garde Prétorienne soit dissoute en 312. Durant cette période, plusieurs tests furent mis en œuvre pour étudier les propriétés de l’anomalie. SCP-3668 fut proposé comme outil de défense de l’Empereur, mais cet usage lui fut refusé pour des raisons inconnues. Il est documenté que SCP-3668 fut confié à un ancien membre de la Garde Prétorienne, mais le but de son utilisation est inconnu.

Saint Bureau Vaticanais des Secrets et des Prophéties : 807-1808

Le Saint Bureau Vaticanais des Secrets et des Prophéties7 entra en la possession de SCP-3668 au cours de l’année 807. Les circonstances exactes de cette acquisition sont inconnues.

Le Saint Bureau Vaticanais mena des recherches approfondies pour tenter d’en apprendre plus sur SCP-3668, au cours desquels il découvrit les rapports de la Curée Prétorienne. Contrairement à la Curée Prétorienne, le Saint Bureau Vaticanais déclara SCP-3668 comme impie et refusa de l’utiliser en contexte militaire.

Inconnu : 1096-1104

En 1096, les registres du Saint Bureau Vaticanais indiquent que SCP-3668 n’était plus présent dans les Archives Secrètes du Vatican. Ces registres notent seulement l’absence de SCP-3668, et n’expliquent pas les raisons de sa disparition.

En 1104, les registres indiquent que SCP-3668 a été rendu aux Archives Secrètes du Vatican. Là encore, les registres n’indiquent pas où SCP-3668 se trouvait durant cette période. Il est possible que SCP-3668 ait été pris avant 1096, ou rendu avant 1104.

Napoléon Bonaparte : 1808-1814

Lorsque Rome fut annexé au Premier Empire Français en tant que département, SCP-3668 fut récupéré dans les Archives Secrètes du Vatican par les Forces Impériales Françaises. Après avoir appris les effets anormaux de SCP-3668, il fut offert à Napoléon.

Napoléon entreprit d’utiliser l’objet, de par son intérêt personnel pour sa lignée. Cependant, il considéra davantage SCP-3668 comme un bibelot que comme une arme ou un objet militaire. Il ne fut par conséquent pas utilisé au combat durant la période où il était en la possession de Napoléon. Bien que n’ayant pas été utilisé, il fut conservé dans sa collection privée d’objets anormaux impériale.

Archives Noires : 1814-1900

Suite à l’exil de Napoléon à Elba, la collection impériale d’objets anormaux fut confisquée par les Archives Noires, une agence précurseure de la Fondation opérant en dehors de la France. Parmi les objets de la collection napoléonienne se trouvaient SCP-3668. Les Archives Noires militarisèrent SCP-3668 durant la Quatrième Guerre Occulte.

Il est connu que les Archives Noires cherchèrent activement à dissimuler l’implication personnelle de Napoléon vis-à-vis de l’anormal. Les informations concernant SCP-3668 furent certainement détruites en cette occasion.

Aux alentours de 1852, la Fondation de Sa Majesté pour le Suivi des Curiosités et des Phantasmagories apprit l’existence de SCP-3668, alors en possession des Archives Noires. Elle décida que l’artefact, originaire d’Écosse et lié à des questions d’héritage génétique, devait se trouver sous sa juridiction, et demanda à ce que les Archives Noires leur confient l’objet.

Les Archives Noires refusèrent cette demande, qui resta un point de désaccord entre ces deux groupes durant les quatre-vingts années suivantes. La Fondation de Sa Majesté pour le Suivi des Curiosités et des Phantasmagories multiplia les demandes de restitutions de SCP-3668, qui furent toutes refusées.

Fondation : 1900-1924

Suite à la Convention de la Cité Interdite, les Archives Noires, la Fondation de Sa Majesté pour le Suivi des Curiosités et des Phantasmagories et onze autres groupes de confinement de l’anormal fusionnèrent pour former la Fondation SCP moderne.

Cependant, plusieurs anciens partisans des Archives Noires opposés à la fusion et à l’établissement de la Fondation moderne détruisirent une partie des rapports des Archives Noires. Parmi ces dossiers se trouvaient les rapports concernant SCP-3668, si bien que les archives du Saint Bureau Vaticanais sont désormais la source d’information principale concernant SCP-3668.

Insurrection du Chaos : 1924-1945

Durant la Guerre Civile de la Fondation, qui mena à la formation de la Première Insurrection du Chaos, SCP-3668 fut récupéré avec plusieurs objets pouvant être militarisés par ce qui deviendrait plus tard l’Insurrection.

Au cours de vingt années qui suivirent, quelques rapports épars font mention d’agents de la Première Insurrection du Chaos faisant usage de SCP-3668 au combat. Bien que la Fondation soit restée consciente de l’existence SCP-3668, son reconfinement ne fut jamais considéré comme une priorité, en raison du faible danger qu’il représentait envers la normalité.

En 1938, lors d’un assaut de la Fondation contre une cellule de l’Insurrection, un Insurgé du Chaos portant SCP-3668 fut directement visé par une roquette tirée par une unité d’artillerie, à laquelle il survécut sans dommage. L’Insurgé du Chaos en question fut ensuite transporté par les instances de SCP-3668-1 et échappa à la capture. C’est à ce jour la limite de résistance maximale connue de SCP-3668.

Marshall, Carter & Dark : 1945-1946

À la fin de la Septième Guerre Occulte8 la Première Insurrection du Chaos fut vaincue par la Fondation et les forces de la Coalition Alliée Occulte. Une grande partie de leurs objets anormaux avaient déjà été confisqués ou détruits avant leur défaite. Néanmoins, un ancien membre de la Première Insurrection du Chaos parvint avant sa confiscation à revendre SCP-3668 à Ottaviano de' Medici, commissaire-priseur et représentant de commerce pour Marshall, Carter & Dark.

Selon Ottaviano de' Medici, qui fut plus tard interrogé pour d’autres raisons, MC&D avait vendu SCP-3668 pour environ 15 000 $ à Normand Iveries, un collectionneur privé d’objets anormaux. M. Medici n’était pas au courant de l’usage que M. Iveries comptait faire de SCP-3668.

Bureau pour la Réclamation des Artefacts Islamiques : 1982-1991

En 1982, le BRAI emprisonna Esma'il Kashani pour terrorisme envers l’état. SCP-3668 était à cette époque en possession d’Esma'il Kashani, et tomba entre les mains du BRAI lors de sa capture.

La situation de SCP-3668 entre 1946 et 1982 reste à ce jour inconnue. Malheureusement, Norman Iveries mourut en 1976, et Esma'il Kashani fut exécuté par le BRAI trois mois après sa capture.

En 1991, SCP-3668 fut offert à la Fondation par le BRAI dans le cadre d’un échange d’objets anormaux. Le BRAI indiqua qu’il connaissait l’histoire de l’objet, et savait qu’il intéresserait la Fondation. Ce marché fut accepté, et SCP-3668 est depuis resté confiné par la Fondation.

Fondation : 1991-Présent

SCP-3668, après avoir été retourné à la Fondation, fut placé dans un casier de confinement standard pour objet Sûr au Site-██. En 1995, cependant, un contrôle de routine des objets confinés indiqua qu’il pouvait être utile en tant qu’objet à présenter aux Présentations Potomac.

  • Les propriétés anormales de SCP-3668 ne sont pas dangereuses et empêchent activement tout acte de violence. Cela minimise les risques posés par une démonstration de l’objet.
  • SCP-3668 peut être facilement activé, lorsque n’importe quelle menace vise son porteur. Cela permet de facilement et efficacement manifester ses effets anormaux lors d’une présentation.
  • Lorsqu’il n’est pas utilisé, SCP-3668 est complètement inerte.
  • L’histoire étendue de SCP-3668 et l’absence d’incidents inattendus lors de son utilisation permettent d’avoir confiance en le fait que SCP-3668 ne possède aucune propriété anormale secondaire.
  • La provenance de SCP-3668 (en particulier de ses anciens propriétaires, comme Napoléon) permet aux agents de prouver l’ampleur mondiale des phénomènes anormaux tout en restant honnête.

En tant que tel, SCP-3668 est un objet idéal à utiliser lors des Présentations Potomac. Lors d’un vote à 9 voix pour (contre 3 neutre et 1 contre), le Conseil O5 a préféré cet usage à un Profil de Confinement plus traditionnel.

révision de page: 16, édité la dernière fois: 28 Jun 2019 15:47
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website