nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-3275 Excusez-moi, ce n\'est pas la bonne pizza.
EuclidSCP-3275 Excusez-moi, ce n\'est pas la bonne pizza.Rate: 28
SCP-3275
pizzazresize.png

Instance de SCP-3275-1 obtenu par la Fondation pour analyse chimique. Les olives émettent une odeur sulfureuse désagréable. La commande originale était pour une "pizza végétarienne".

Objet # : SCP-3275

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Toutes les manifestations de SCP-3275 doivent être surveillées de près ; actuellement, la Fondation doit permettre à SCP-3275 de se produire tant que le phénomène se manifeste exclusivement dans des conditions spécifiques et contrôlées.

Toutes les instances de SCP-3275-1 remarquées par Fondation doivent être confisqués pour analyse et éliminés par la suite en utilisant les récipients désignées comme étant des sous-produits de l’anomalie. Toutes les instances de SCP-3275-1 commandées par le personnel affecté doit-être livré à un établissement appartenant à la Fondation (voir la procédure générale ci-dessous).

Une accréditation de sécurité de niveau 2 ou supérieur est requise pour les expérimentations sur des instances de SCP-3275-1. Les membres du personnel interagissant avec SCP-3275-1 doivent obligatoirement porter une combinaison Hazmat A ou EPI similaire tant que le carton à pizza en question est ouvert. Le personnel assigné à SCP-3275-1 doit prendre note de toutes les instances de SCP-3275-1 s'écartant significativement des attentes raisonnables, ainsi que signaler les incidents au Directeur de projet de SCP-32751.

SCP-3275-2 est actuellement autorisé à conserver un emploi chez █████████ Pizza2. SCP-3275-2 ne doit pas recevoir d’ordres de livraison émanant de clients non-autorisés. Si une manifestation particulièrement dangereuse de SCP-3275-1 se produit, SCP-3275-2 peut être retenu en vue d’un interrogatoire ou d’une mise en garde supplémentaire.

La procédure générale de commande et de réception de la livraison de SCP-3275-1 se déroule comme suit :

  • Un appel téléphonique sécurisé3 d'un bâtiment appartenant à la Fondation non situé sur site est effectué vers l'établissement de restauration █████████ Pizza où SCP-3275-2 est employé pour passer commande. SCP-3275-2 est spécifié comme devant être le livreur. Les garnitures notées dans la commande peuvent être déterminées par le chercheur de la Fondation qui effectuera l’analyse de l’instance SCP-3275-1 générée.
  • Une instance de SCP-3275-1 sera livrée à une installation appartenant à la Fondation et dotée de capacités de confinement biologique ; les gardes doivent permettre l’accès à l’établissement à SCP-3275-2 après avoir confirmé son identité grâce aux caméras de surveillance. SCP-3275-2 va livrer l’instance à une station de sécurité. Le personnel de sécurité a reçu l’instruction de ne pas rentrer en contact direct avec la boîte en carton contenant l’instance de SCP-3275-1.
  • Un membre désigné du personnel de la Fondation interceptera SCP-3275-2 et échangera l’instance de SCP-3275-1 contre un paiement standard pour la variante non-anormale de la pizza correspondante, selon le menu de █████████ Pizza. SCP-3275-2 doit quitter les lieux le plus rapidement possible sans éveiller de soupçons chez lui.
  • L’instance interceptée de SCP-3275-1, restant dans sa boîte de transport en carton, doit être transféré dans une salle d’expérimentation chimique ; à partir de ce moment, seuls les chercheurs assignés à SCP-3275 doivent gérer l’instance. Les chercheurs analyseront et prépareront la documentation relative à l’instance de SCP-3275-1, qui sera ensuite détruite conformément à sa composition.

Description : SCP-3275 est un phénomène anormal récurrent qui affecte les pizzas produites commercialement, livrées par l’individu ██████ ████████ (désigné comme SCP-3275-2). Les pizzas affectées par SCP-3275 sont désignés comme instances de SCP-3275-1, et il a été montré qu’elles diffèrent de façon extrême selon les commandes passées par les clients : les garnitures spécialement demandées seront absentes et des garnitures explicitement indésirables seront présentes.

De plus, les instances de SCP-3275-1 peuvent présenter des ajouts impropres sur la pizza, y compris un excès de garnitures non-commandées par le destinataire, des variantes d’ingrédients standard dégageant des odeurs nauséabondes ainsi que des objets non-comestibles intégrés dans la pizza. (L’addendum 3275-A contient divers journaux d’expériences avec des exemples de différentes manifestation de SCP-3275-1.)

SCP-3275-2 (██████ ████████) est un humain mâle non-anormal âgé de 22 ans né le ██-██-████. SCP-3275-2 mesure 1,81 mètre et pèse 68,5 kilos ; un portrait-robot est disponible sur demande (contacter le directeur de projet pour de plus amples informations) pour les employés de la Fondation assignés à SCP-3275. Il est à noter que SCP-3275-2 semble souvent mal habillé ou semble souffrir d’un manque de sommeil. SCP-3275-2 est actuellement employé comme livreur de pizzas pour █████████ Pizza, et occupe ce poste depuis 3 mois. Il est à noter que toutes les pizzas qui ont été livrées par SCP-3275-2 sont devenues des instances de SCP-3275-1.

Les images des caméras de sécurité récupérées sur le lieu de travail de SCP-3275-2 semblent indiquer que l’anomalie SCP-3275 se manifeste à un moment donné après que SCP-3275-2 ait reçu une pizza pour livraison, et avant que ladite livraison de la pizza arrive au client qui a passé commande. SCP-3275-2 a été filmé recevant des pizzas correctement préparées du personnel de cuisine, confirmant la livraison aux bonnes adresses. Les images de l’entrepôt récupérées indiquent en outre que SCP-3275-2 n’interfère pas avec les pizzas qui lui sont données et ne les sabote pas. SCP-3275 n’a pas été filmé en train d’affecter d’autres membres du personnel de livraison de █████████ Pizza, et SCP-3275-2 insiste sur le fait qu’aucune autre activité anormale ne lui soit arrivée au cours de sa vie.4. Le moment au cours du processus de livraison où SCP-3275 se produit réellement demeure inconnu.

Actuellement, le consensus sur la portée de l'anomalie de SCP-3275 est sujet à débat. Les analyses récentes des instances SCP-3275-1 ont démontré un certain degré d'instabilité dans les manifestations de SCP-3275, suggérant que la prudence est de mise face à d'autres variations imprévisibles concernant l'anomalie et son étendue d'apparition.5

Addendum 3275-A : Extraits choisis des registres expérimentaux ainsi que des incidents notables.

Incident 3275-000

Date : (██-██-████)
Commande : Une pizza au pepperoni avec supplément fromage.
Livraison : Une pizza au jambon avec des champignons.
Notes : Cet incident a attiré l'attention de la Fondation sur SCP-3275. La commande a été faite à partir du domicile du Dr O'Nelly (un assistant de recherche affecté au site-76), qui, à la réception de la livraison, a fait l'objet de plaintes de la part de SCP-3275-2 à propos de ce problème récurrent. O'Nelly a demandé que la Fondation fasse venir SCP-3275-2 à des fins d'interrogatoire après avoir téléphoné à █████████ Pizza pour confirmer les dires de SCP-3275-2.

Expérimentation 3275-002

Date : (██-██-████)
Commande : Une pizza aux saucisses avec olives, champignon et cheddar.
Livraison : Pizza au thon avec ail, asperges, basilic et mozzarella..
Notes : Il a été confirmé que les instances de SCP-3275 ne contiennent pas obligatoirement le même nombre de garnitures que celui demandé au moment de la commande.

Expérimentation 3275-004

Date : (██-██-████)
Commande : Une pizza avec rien dessus, à part la couche de sauce tomate standard.
Livraison : Une croûte de pizza avec des œufs et des boulettes de viande. Un gant déchiqueté en caoutchouc était également présent au centre de la pizza.
Notes : Alors que la sauce tomate est généralement présente par défaut, il semble que le fait de demander explicitement la sauce ait causé son absence ici. Le gant, tel que remarqué par SCP-3275-2 (qui éternue aussi abondamment), semblait être "un autre putain de truc qui me fait passer pour un con les pires jours".

Expérimentation 3275-010

Date : (██-██-████)
Commande : Une pizza aux saucisses avec ananas et aubergine, pas de billets de 100 $.
Livraison : Pizza aux poivrons avec sauce piquante et sept billets de 100 $, tous brûlés, froissés ou déchirés, inutilisables. Aucun numéro de série n’a pu être identifié sur les billets.
Notes : Les instances de SCP-3275-1 peuvent contenir des garnitures non alimentaires, qui se manifestent comme si elles étaient préparées comme des ingrédients réguliers et comestibles.

Expérimentation 3275-012

Date : (██-██-████)
Commande : Une pizza au pepperoni avec des olives et du fromage bleu.
Livraison : Une pizza au jambon avec poivrons et diphenadione liquide6.
Notes : C'est la première fois que SCP-3275-1 manifeste un danger pour la consommation humaine. Les cuisiniers de █████████ Pizza rapportent qu'ils possèdent un "conteneur de KillRat", une marque de mort-aux-rats. Il est à noter que SCP-3275-2 semblait particulièrement malade lors de la livraison de cette pizza, ce qui a incité les membres du personnel de la Fondation à intervenir. Les conditions de vie de SCP-3275-2 ont été jugées dangereuses en raison de la lessive non lavée, des déchets non éliminés et de l'accumulation de moisissure près des fenêtres.

Expérimentation 3275-013

Date : (██-██-████)
Commande : Une pizza au jambon avec ananas et piments rouges.
Livraison : Une pizza au jambon avec ananas et piments rouges.
Notes : Avant de retourner au travail, SCP-3275-2 a fait remarquer qu'il avait "enfin" nettoyé son appartement et répondu aux factures des services publics qu'il avait négligées. Il a été aussi noté que SCP-3275-2 avait rasé sa pilosité faciale et amélioré son hygiène personnelle.

Expérimentation 3275-019

Date : (██-██-████)
Commande : Une pizza au fromage
Livraison : Une pizza au fromage avec une quantité excessive de sauce tomate.
Notes : Il a été observé que SCP-3275-2 retournait à son comportement antérieur dangereux pour sa santé, notamment en négligeant son hygiène personnelle. Une intervention supplémentaire à été débattue et reportée pour le moment.

Expérimentation 3275-025

Date : (██-██-████)
Commande : Pizza au fromage.
Livraison : Pizza à la saucisse recouverte de Camponotus (fourmis charpentières). Une inspection plus minutieuse a révélé que tous les spécimens de fourmis avaient été infectés par une variante radioactive du champignon insectifuge pathogène Ophiocordyceps unilateralis.
Notes : Au moment de la livraison, SCP-3275-2 présentait une toux grave. L'enquête sur l'appartement de SCP-3275-2 a mis au jour une facture d'électricité impayée et une armoire remplie de "repas instantanés" peu coûteux et d'ustensiles en plastique jetables sales. Rétablissement de l'intervention de la Fondation ; SCP-3275-2 a accès à une thérapie et à un service régulier de nettoyage d'appartement.

En raison du fait que la manifestation de SCP-3275 semble liée au mode de vie de SCP-3275-2, il a été proposé d'offrir des conseils en matière de santé et d'orientation professionnelle à SCP-3275-2.

Addendum 3275-B : Le personnel de la Fondation a procédé à des entrevues régulières suite au premier contact physique avec SCP-3275-2. La première de ces entrevues est présentée ci-dessous.

Interviewé : SCP-3275-2
Interviewer : Dr. Ganz
Préface : Interview réalisée le ██-██-████, date du premier contact entre un employé de la Fondation et SCP-3275-2.

<Début de l'interview, 15:40:38>

Dr. Ganz : Bien, je sais que nous nous sommes présentés juste avant, mais j'ai besoin que vous disiez votre nom pour l'enregistrement s'il vous plaît.

SCP-3275-2 : Oh, euh… d'accord, ██████.

Dr. Ganz : Nom de famille aussi, s'il vous plait.

SCP-3275-2 :Merde, je savais pas que je devais aussi le dire mec. C'est ████████.

Dr. Ganz : Merci. Donc, vous savez sur quoi porte cet entretien, non ?

SCP-3275-2 : Mec, c'est sur moi et ces putains de pizzas. Ça me saoule aussi, honnêtement. Mais je comprends pas pourquoi tout ça est nécessaire. Genre, t'es quoi, une sorte de flic ? Je me sens comme si j'étais, genre, retenu ou un truc comme ça.

Dr. Ganz : Pour le moment, nous avons seulement besoin que vous répondiez à quelques questions. Vous n'êtes accusé de rien actuellement.

SCP-3275-2 :D'accord, parce que je te jure mec, je ne déconne pas avec les pizzas, je te le jure. C'est comme si c'était, genre, saboté ou un truc dans ce style. Je crois que j'en ai jamais eu une seule bonne.

Dr. Ganz : Pas une seule ? Depuis le premier jour que vous avez travaillé ?

SCP-3275-2 : Pas une seule putain de bonne. Et ça, ça arrive juste à moi, j'ai demandé à mon collègue ███ et il a, genre, zéro problème comme ça. Personne a qui j'ai demandé n'a de problème comme ça. Quelqu'un veut me piéger ? Encore une fois, je sais pas vraiment, genre, ce que c'est, mais tu dois trouver un moyen de réparer ça mec. Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ?

Dr. Ganz : Donc, vous n'avez aucune idée de la cause de tout ça ?

SCP-3275-2 : Je te jure, mon pote, j'en ai aucune idée. Ce truc arrive seulement, genre, quand je livre pour le taff. Si je passe à mon ami une boîte de chocolats, les chocolats ne changent pas, tu vois ce que je veux dire ? Parce qu'il ne les a pas commandés. Mais je sais pas si ça arriverait avec des chocolats. J'ai toujours livré des pizzas.

Dr Ganz : C'est donc la livraison de pizzas en particulier semble être le problème ici. Y a-t-il quelque chose d'étrange dans votre boulot en particulier ?

SCP-3275-2 : Rien du tout, mec. Genre c'est le boulot le plus basique du monde. En fait, c'est parce que ce job était aussi putain de nul que ma mère détestait ça.

Dr Ganz : Vous utilisez le passé. A propos de votre mère.

SCP-3275-2 : Oui, elle est décédée juste avant mon premier jour de travail.

Dr-Ganz : Je suis désolé de l'apprendre. Vous avez dit qu'elle détestait ce travail ?

SCP-3275-2 : Elle a toujours cru que je pouvais faire bien mieux, tu vois ce que je veux dire ? Que ce travail n'est pas à ma hauteur. Que je devrais, genre, viser plus haut ou un truc comme ça. Mais je suis un adulte, vous savez ? Je peux faire des choix sur ma propre vie. Je ne vis pas, genre, un rêve éveillé ou un truc du genre, mais je peux être heureux où je suis. Mais ma mère avait l'habitude de me dire que je devais, genre, toujours chercher ce que je pouvais faire de plus. Comment, genre, continuer de m'améliorer.

Dr. Ganz : Est-ce que votre mère comptait beaucoup pour vous ?

SCP-3275-2 : En effet… et je suis, genre, vraiment triste qu'elle soit partie. C'est juste que… Elle était en permanence sur mon dos, tout le temps, tu sais ? "██████, nettoie ça. ██████, répare ça. ██████, va faire des courses." Genre il y avait toujours autre chose que je devais faire. Toujours plus à s'inquiéter. Je ne pouvais jamais faire de pause.

Dr. Ganz : Vous viviez avec votre mère pour qu'elle vous demande de nettoyer ?

SCP-3275-2 : Je vivais. Juge autant que tu veux, mais j'étais, genre, tout le temps à court d'argent. C'est pour ça que je dois avoir ce boulot de merde. Et je ne peux même pas faire ça correctement. Trouver un job c'est déjà assez dur, mais maintenant ça ? En plus j'ai encore des factures et d'autres trucs du genre.

Dr. Ganz : D'accord, ce sera tout. Je vous remercie.

SCP-3275-2 : Non attends, j'ai des tas de question à te poser, mec. C'est vrai que t'as payé mon patron pour pas qu'il me vire ?

Dr. Ganz : Nous pourrons discuter des autres questions officieusement.

<Fin de l'interview, 15:43:21>

Des discussions sont en cours pour permettre à SCP-3275-2 de transférer son emploi à une entreprise de restauration appartenant à la Fondation. La révision des procédures de confinement et l'attribution d'un logement spécial pour SCP-3275-2 est en cours.

révision de page: 5, édité la dernière fois: 05 Mar 2018 15:26
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website