nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-3860 L’Atterrissage du Faucon
EuclidSCP-3860 L’Atterrissage du FauconRate: 54
SCP-3860
blank.png

Objet # : SCP-3860

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-3860 doit être confiné à l'intérieur d'une Cellule de Confinement Anti-Thaumaturgique pour Anomalie Humanoïde au sein de l'Aile de Confinement pour Humanoïde de Haute Sécurité du Site-19. La cellule doit être inspectée quotidiennement à la recherche de contrebande et de tentatives de briser le confinement. Les évaluations physiologiques et psychologiques de SCP-3860 doivent avoir lieu hebdomadairement de sorte à s'occuper des tentatives de SCP-3860 de se réparer lui-même ainsi que d'une potentielle détérioration mentale. Tout changement physiologique fait par SCP-3680 sur lui-même doit être noté et le risque qu'il pose au confinement évalué.

SCP-3860 peut être approvisionné en composants mécaniques et thaumaturgiques dans le but de le contraindre à fournir des informations de valeur. Tous les composants doivent être auparavant approuvés par le chercheur en chef assigné à SCP-3860, un consultant en thaumaturgie et le Commandement du Site. Tout composant pouvant potentiellement assister SCP-3860 lors d'une brèche de confinement doit être refusé. Des composants peuvent être retirés de SCP-3860 pour faciliter le confinement.

Description : SCP-3860 est l'ancienne PdI-1115 (Vincent Anderson), un homme blanc de 67 ans, ancien PDG/Fondateur du GdI-1115 (Anderson Robotics)1. Le corps de SCP-3860 a subi de nombreuses améliorations à l'aide de systèmes variés utilisant une combinaison de techniques thaumaturgiques et de technologie prosthétique avancée. Ces améliorations incluent, mais ne sont pas limitées à :

  • Le remplacement des deux bras et des deux jambes par des prothèses fabriquées à partir d'une combinaison d'aluminium, de PMMA, d'un revêtement en polycarbonate et de fibres aramides blanches2. Ces prothèses ne semblent disposer d'aucune source d'alimentation discernable, et possèdent un réseau de câbles faits d'un alliage de cobalt et de chrome connectés au système nerveux central de SCP-3860.
  • Le remplacement des deux yeux par une série complexe de lentilles optiques. L'observation de ces lentilles lors d'examens physiques a montré qu'elles étaient incrustées de nombreux symboles thaumaturgiques.
  • Le remplacement de son nez par un unique orifice grillagé.
  • Des greffes de fibre aramide blanche sur divers endroits du torse. Ces fibres sont capables de se tresser avec les tissus non-anormaux de SCP-3860, ainsi que de se déplacer vers et remplacer tout tissu cicatriciel subi par SCP-38603.
  • Le remplacement apparent du foie et des reins par des variations synthétiques. En raison de l'impossibilité d'étudier pleinement ces composants sans les retirer de SCP-3860, l'étendue de leurs différences avec des tissus non-anormaux est inconnue.
  • Une série d'améliorations de régions variées du cerveau incluant les lobes frontal et pariétal4 ainsi que le cervelet.

Des entretiens ultérieurs avec SCP-3860 indiquent que toutes ces améliorations ont été auto-implémentées, SCP-3860 insistant sur le fait qu'il a conçu et travaillé seul sur chacune d'entre elles. Une enquête est en cours sur la manière par laquelle SCP-3860 a pu réaliser ces procédures traumatiques sur lui-même et survivre.

SCP-3860 fut initialement appréhendé par des agents de la FIM Gamma-13 ("Gardiens des Lois d'Asimov") le 15/11/2018, lors d'une opération d'infiltration à l'intérieur du Lieu d'Intérêt Trois Portlands5. À l'insu des agents de la Fondation SCP, SCP-3860 échappa à son arrestation totale jusqu'au raid conjoint U2I/Fondation sur le Siège d'Anderson Robotics le 24/05/2024.

Addendum : 3860-1 : Journal d'Entretien 3860-6

Interviewé : SCP-3860

Interviewer : Chercheur Rose Labelle

Avant-propos : L'entretien ci-dessous a été mené le 29/08/2024. Il faisait partie de la procédure de confinement initial de SCP-3860 à la suite de sa capture le 24/05/2024. L'objectif de cet entretien était d'enquêter sur la nature des améliorations de SCP-3860.

<Début de l'Enregistrement>

Labelle : Bon après-midi de nouveau, Vincent.

SCP-3860 : C'est l'après-midi ? Je n'ai pas d'horloge ou de fenêtre dans ma cellule, il est donc difficile pour moi de le déterminer. Peu importe, que me vaut ce plaisir ?

Labelle : Croyez-le ou non, je suis venu vous parler de, et bien… vous. Comment vous êtes devenu vous. Le nombre d'améliorations que vous avez subies est important. C'est réellement un miracle que vous ne soyez pas mort.

SCP-3860 émet un bruit désapprobateur.

SCP-3860 : Je pensais que la Fondation trouvait qu'un Vincent Anderson dans le monde était un Vincent Anderson de trop. Pour quelle étrange raison voudriez-vous en fabriquer un autre ?

Labelle : Nous ne le voulons pas. Mais vous ne pouvez nier que les changements que vous avez faits à vous-même sont très intéressants pour ce que nous faisons ici ! Par exemple, votre capacité à réaliser des rituels thaumaturgiques et des incantations grâce à vos prothèses, ainsi que…

SCP-3860 : Ah, voilà donc pourquoi ! Tant que le Robot-Magicien fonctionne pour vous ça—

Labelle : Et bien, vous vous trompez.

SCP-3860 : Est-ce vrai ? Pour quelle autre raison voudriez-vous savoir comment je suis devenu ce que je suis aujourd'hui ? L'un d'entre vous n'a-t-il jamais réfléchi pour commencer à la raison pour laquelle j'ai enduré toutes ces difficultés, par exemple ?

Labelle : C'est un bon point de départ. Pourquoi avoir subi tant d'améliorations ? Pourquoi endurer ces efforts herculéens ?

SCP-3860 bougea sur son siège, puis marqua une pause.

SCP-3860 : J'ai eu les moyens de m'élever au-dessus de la coquille dans laquelle j'étais né, alors j'ai pris le risque. Phineas m'a aidé au début, mais j'ai fini par prendre le contrôle de mon corps. Écoutez, je peux lire un texte en police un à plus d'un demi-kilomètre, entendre une épingle tomber dans la pluie, identifier un membre de votre personnel avant qu'il entre dans un périmètre d'un hectomètre autour de cette cellule grâce à la marque de son eau de Cologne. Si vous pouviez vous élever au-dessus de l'expérience humaine normale, être un pionnier en ce domaine, ne feriez-vous pas tout votre possible pour ouvrir cette voie ?

Labelle : C'est tentant, certes, mais j'ai l'impression que vous sous-estimez le coût pour vous de cette transformation.

SCP-3860 se montre de haut en bas avec la main.

SCP-3860 : Pensez-vous que j'ai voulu finir par ressembler à L'Homme Pâle de ce film de Del Toro ?

Labelle : Je suppose que non, vous ne le vouliez pas.

SCP-3860 acquiesce.

SCP-3860 : J'ai fait d'innombrables erreurs dans ce processus, pour lesquelles j'ai payé personnellement…

SCP-3860 regarde à sa droite puis serre son poing.

SCP-3860 : Un magicien ne révèle pas ses secrets, Madame Labelle. Comment je suis devenu ce que je suis est la dernière chose que la Fondation a à me prendre, et elle ne l'aura pas. Je suis désolé, mais je n'ai plus rien à vous dire.

<Fin de l'Enregistrement>

Addendum : 3860-2 : Mise à Jour du 02/02/2027

En raison de sa difficulté grandissante à entretenir plusieurs de ses améliorations, SCP-3860 a grandement augmenté le nombre de composants demandés pour faciliter sa propre réparation tout au long de ces six derniers mois. Une proportion notablement plus grande de ces composants demandés sont supposés être de nature thaumaturgique. SCP-3860 a dans le même temps intensifié sa coopération avec les efforts d'enquête de la Fondation dans le but d'acquérir ces composants. SCP-3860 nie tout changement de comportement lors des entretiens pour le moment.

Addendum : 3860-3 : Journal d'Entretien 3860-13

Interviewé : SCP-3860

Interviewer : Commandant de FIM Clarissa Shaw

Avant-propos : L'entretien ci-dessous a été mené le 13/06/2027. Il faisait partie de la procédure de confinement en cours de SCP-2806 par la FIM Gamma-13.

<Début de l'Enregistrement>

Shaw : Bonjour, Vincent.

SCP-3860 : Ma chère amie Clarissa. Pour lequel des problèmes que j'ai créés avez-vous besoin de mon aide pour le neutraliser cette fois-ci ?

Shaw : Heureuse de voir que vous avez noté sur quoi portait la plupart de mes entretiens…

Shaw tend à SCP-3860 un dossier.

Shaw : Bien que nous nous soyons occupés de la plupart de vos produits à la suite de votre confinement ici, la série de prothèses Gerfault s'est montrée plus furtive, probablement car elle est en lien avec des clients de Marshall, Carter, and Dark. En échange de quelques composants de votre choix que vous avez demandés dans votre liste de réparation, nous voulons que vous les désactiviez à distance, si possible.

SCP-3860 : Et bien, c'était une bonne idée, Clarissa, mais ce n'est pas possible.

Shaw : Pourquoi ça ?

SCP-3860 : Parce qu'il n'existe aucun moyen de les désactiver à distance. Elles ne disposent de récepteur d'aucune sorte, et les désactiver thaumaturgiquement aurait des effets secondaires très importants. Je suppose que vous pourriez envoyer des drones pour leur installer un appareil qui les désactiverait, mais cela requerrait de connaître par ailleurs l'identité des personnes les utilisant.

Shaw : Cela ne peut donc être fait.

SCP-3860 : Comme elle est astucieuse.

Shaw : Disposent-elles d'une aura thaumaturgique quelconque qui pourrait être détectée à distance ?

SCP-3860 : Les composants thaumaturgiques de la série Gerfault sont des sources d'alimentation glorifiées, donc non. Je ne peux pas vous aider sur ce problème, ce coup-ci.

Shaw : Je suppose que nous en restons là alors. C'était une discussion agréable, Vincent.

Shaw se prépare à partir.

SCP-3860 : Attendez… J'ai une idée.

Shaw s'arrête.

Shaw : Je suis tout ouïe.

SCP-3860 : Ces fantômes de robots qui ont fini dans cette dimension de poche. Si vous avez un moyen de les détecter, vérifiez si ce même détecteur peut aussi localiser des droïdes encore en fonctionnement. Si oui, vous devriez être en capacité de l'utiliser pour détecter les utilisateurs des Gerfaults.

Shaw : Êtes… Êtes-vous en train de suggérer que ces personnes seront déplacées là-bas quand elles mourront ?

SCP-3860 : Que Dieu me foudroie si je le sais. Peut-être ? Comme je l'ai dit, c'est juste une idée.

SCP-3860 rit brièvement, puis devient sombre.

SCP-3860 : Je me demande si je finirais là-bas quand mon heure sera venue.

<Fin de l'Enregistrement>

Addendum : 3860-4 : Mise à Jour du 03/03/2038

SCP-3860 a grandement diminué son nombre de composants demandés ces trois derniers mois, jusqu'à ne plus faire aucune demande depuis le 15/02/2038. Durant cette période de temps, SCP-3860 est devenu bien plus décharné, bien qu'aucun changement n'ait été fait dans sa nutrition ni qu'aucun maladie ne soit discernable chez lui. SCP-3860 maintient toujours un haut niveau de coopération avec les efforts d'enquête de la Fondation. Comme auparavant, SCP-3860 nie tout changement dans son comportement.

Addendum : 3860-5 : Journal d'Entretien 3860-32

Interviewé : SCP-3860

Interviewer : Directrice de Site Sasha Merlo

Avant-propos : L'entretien ci-dessous a été mené le 15/11/2040, à la suite d'un accord avec SCP-3860 pour qu'il divulgue des informations sur sa transformation en échange d'un service confidentiel. SCP-3860 a insisté pour que les négociations soient menées par la Directrice de Site Sasha Merlo, ancienne commandante de la FIM Gamma-13, et a refusé tout contact avec le reste du personnel sur ce sujet.

<Début de l'Enregistrement>

SCP-3860 : Cela fait très longtemps, Sasha. Tu as gracieusement vieilli.

Merlo : Toi de même, Vince, mais tu ne sembles pas vieillir.

SCP-3860 : Comment va Gabe ? J'ai vu que Jessie marchait dans tes pas. Une vraie agente de Gamma-13. Était-ce une alliance à son doigt ?

SCP-3860 soupire.

SCP-3860 : T'ai-je dit que ma propre fille s'est mariée il y a quelques années ? Le temps passe si vi-

Merlo : Mon temps est très précieux, Vince. Que veux-tu, et qu'es-tu prêt à offrir ?

SCP-3860 : Oui. Désolé. Je suppose que je suis quelque peu sentimental ces temps-ci.

SCP-3860 glousse.

SCP-3860 : Je suis prêt à divulguer, de manière complète, tous les schémas concernant mes améliorations personnelles. Cela inclut tous les rituels et techniques chirurgicales. Je suis également prêt à faire une démonstration de ces techniques sur toute personne ou groupe de personnes de votre choix. En échange, je demande l'élimination de l'IA construite de Phineas6 qui a été prise dans mon bureau lors du raid où vous m'avez appréhendé.

Silence.

Merlo : C'est… généreux, Vince. Pourquoi ?

SCP-3860 : Pardon ?

Merlo : Pourquoi veux-tu que nous tuions Phineas ? Encore ?

SCP-3860 : Parce que c'est ce qu'il veut.

Merlo : J'ai interagi avec l'IA construite de Phineas, et je ne veux pas te sortir de ta bulle, mais il n'est pas exactement suicidaire.

SCP-3860 : Bien sûr que non. C'est un protocole que j'ai ajouté peu après l'avoir créée. S'il pouvait en finir, ou s'il pouvait même tenter de convaincre quelqu'un d'autre de l'éliminer, il ne perdrait pas un instant.

Merlo : C'est ce que tu dis. Même si c'était vrai, pourquoi demander cela maintenant ?

SCP-3860 : C'est juste la bonne chose à faire, et maintenant est le moment de le faire.

Silence.

SCP-3860 : Mes systèmes sont en train de se désactiver. Je me donne deux, peut-être trois ans de plus. J'essaye juste de faire en sorte de régler le plus d'erreurs possibles avant la fin. Je ne peux défaire ce que j'ai fait à Phineas, mais je peux au moins respecter ses volontés. Tu n'es pas sans compassion, Sasha. Je te connais depuis assez longtemps pour savoir ça. S'il te plaît, aide un homme mourant.

Merlo : Je te connais aussi depuis longtemps, Vince. Je sais que tu inspires la pitié et glisse des billets dans les portefeuilles pour te sentir mieux.

SCP-3860 : Alors ne fais pas ça pour moi, Sasha. S'il te plaît. Fais-le pour Phineas. Tu sais qu'il mérite mieux que cela. S'il te plaît.

La Directrice Merlo secoue la tête.

Merlo : Même si je te croyais, je n'ai pas le pouvoir de prendre ce risque. Je ne peux pas t'aider.

SCP-3860 hoche la tête.

SCP-3860 : Dans ce cas, je suis désolé de gâcher ton temps, Sasha. J'espère que le reste de ta carrière sera fertile, de même que celle de ta fille. Si nous ne nous voyions plus de nouveau, et bien… nous nous sommes bien amusés.

La Directrice Merlo soupire, puis se retourne et part.

Merlo : Au revoir, Vince.

<Fin de l'Enregistrement>

révision de page: 3, édité la dernière fois: 28 Apr 2019 23:09
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website