nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-414 Paillasson Accueillant
SafeSCP-414 Paillasson AccueillantRate: 13
SCP-414
blank.png
scp414.jpg

Un rassemblement de SCP-414-1, pris en 1935

Objet # : SCP-414

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-414 n'est actuellement pas confiné ; les efforts de confinement se concentrent sur la déviation de l'attention des médias et sur un programme de travail social à l'attention de la population ciblée par SCP-414. Les individus affectés par des instances de SCP-414 doivent se faire administrer des amnésiques de Classe B lors de leur récupération et être gardés sous surveillance. Les individus qui atteignent la phase finale de SCP-414-2 doivent être contactés par une société-écran de travail social de la Fondation ; les individus en phase finale de SCP-414-2 doivent suivre un entretien thérapeutique trois fois par semaine et avoir si possible un animal de compagnie dressé.

Étant donné que la surveillance de toutes les cibles potentielles de SCP-414 est au-delà des moyens de la Fondation, les rapports des organisations de travail social et des établissements psychiatriques doivent être parcourus dans la mesure du possible afin de trouver des symptômes de SCP-414. Tout média rapportant une manifestation de SCP-414 doit être supprimé et remplacé par un article de couverture ; une liste d'articles de couverture utilisables est disponible dans le document 414-B.

Un traitement pour SCP-414-2 doit être considéré comme relevant de la plus haute priorité après un confinement total réussi. - Docteur Alice Ogawa, Directrice des recherches de SCP-414

Description : SCP-414 est un phénomène qui touche les humains asociaux et se décline en deux effets, SCP-414-1 et SCP-414-2. Le niveau d’asociabilité va de la simple introversion à l'isolation complète. SCP-414 affecte en priorité les individus NEET1 sans préférence régionale. SCP-414 commence lorsqu'un humanoïde portant un masque circulaire, désigné SCP-414-1, apparaît devant un être humain ciblé. SCP-414-1 prétend habituellement être un employé d'une organisation de travail social locale.

SCP-414-1 sont des humanoïdes uniformément grands portant des masques circulaires et
des habits couvrant tout le corps. SCP-414-1 apparaît uniquement lorsqu'il tente d'entrer en contact avec un individu ciblé et disparaît dès que le contact a été établi avec succès. Il est supposé que SCP-414-1 a une conscience collective capable de réflexion, d'apprentissage et de mémoire.

SCP-412-2 est une maladie chronique dégénérative résultant de toute interaction réussie entre un sujet ciblé et une instance de SCP-414-1. Une interaction est réussie lorsque SCP-414-1 arrive à avoir une conversation2 en face-à-face ou un contact avec le sujet ciblé.

Un sujet ayant contracté SCP-414-2 traverse 4 phases durant entre 2 et 276 jours, avec une 5ème phase possiblement permanente. Les individus ayant moins de 30 ans ou qui ont attrapé SCP-414-2 par contact physique progressent dans les phases de manière accélérée.

  • Phase Un : Le sujet se sent de plus en plus seul. Les mécanismes d'adaptation n'impliquant pas d'interaction face-à-face pour éloigner la solitude provoquent un renforcement de ce sentiment. Le sujet expérimente une perte de plaisir lorsqu'il participe à des activités solitaires. La Phase Un évolue lorsque le sujet interagit avec d'autres êtres humains pour alléger sa solitude.
  • Phase Deux : Le sujet ressent une perte totale de plaisir lorsqu'il prend part à des activités qui ne l'impliquent pas dans des intercation durectes avec d'autres. Le sujet commence à avoir des difficultés à se rappeler des événements de sa vie qui ont contribué significativement à son estime de soi, mais en est conscient et se rappelle avoir vécu de tels événements. La Phase Deux évolue lorsque le sujet interagit avec d'autres êtres humains au moins une fois tous les 7 jours.
  • Phase Trois : Le sujet est incapable de ressentir de la satisfaction à moins qu'il n'interagisse avec d'autres humains une fois tous les 5 jours. Il est incapable de se rappeler avoir jamais pris plaisir dans une activité solitaire ou de se remémorer sa vie avant l'âge de 13 ans. Les sujets restent conscients de cette incapacité. Leur estime de soi est réduite. La Phase Trois évolue lorsque le sujet participe à des activités sociales au moins une fois tous les 7 jours.
  • Phase Quatre : Le sujet est incapable de ressentir de la satisfaction à moins qu'il n'interagisse avec d'autres humains une fois toutes les 45 heures. Il est incapable de se rappeler avoir eu des relations durables de plus de 2 ans et est conscient de cette incapacité. Toute conscience de soi est réduite au nom, au genre, à l'âge et à l'état émotionnel du moment. Le sujet devient habituellement très productif dans la recherche d'un sentiment d'accomplissement, participant à une palette d'activités sociales allant du bénévolat à l'organisation de rencontres. Le circonstances d'évolution de la Phase Quatre sont actuellement inconnues.
  • Phase Cinq : Actuellement considérée comme la phase finale. Le sujet est victime d'hallucinations et du sentiment physique d'être creux ou vide lorsqu'il n'est pas en train de prendre part à une activité sociale, ce qui le contrarie s'il ne se trouve pas à proximité d'une autre personne pour une période supérieure à quinze minutes. Il est incapable de se rappeler avoir eu des relations importantes et est conscient de cette incapacité. Au moins ███ individus ont atteint la phase Cinq avec certitude.

Pour une liste de cas confirmés de SCP-414-2 et une description complète, se référer au Document 414-2-A. Les cas notables de SCP-414-2 sont 414-2-Macgyver-Jacob, actuellement le cas le plus ancien, et 414-Kyong-Myung, le cas enregistré montrant le plus court délai entre le diagnostic et le suicide, 48 heures plus tard.

Il n'y a aucun remède ou traitement disponible au-delà des mécanismes d'adaptation. SCP-414-2 montre un taux de mortalité de 46,78 % sur 5 ans et 67,84 % sur 10 ans. Les individus âgés de plus de 40 ans ont des taux de mortalité significativement plus importants de 87,23 % sur 5 ans et 93,85 % sur 10 ans. Toutes les issues fatales sont dues à un suicide.

09/12/2014 Incident 414-A : À 06:02, le Docteur Eliza Chuang, alors Directrice des recherches pour SCP-414, a été contactée par trois SCP-414-1. Le Dr Chuang a eu une conversation réussie, retranscrite ci-dessous. Le premier assistant du Dr Chuang, le Dr Alice Ogawa, lui a succédé directement après l'incident 414-A.

Malgré des interactions sociales constantes et la compagnie d'un animal domestique, le Dr Chuang s'est suicidée le 09/03/2015, 965 jours après être passée à la phase 5 de SCP-414-2.

[DÉBUT DE L'ENREGISTREMENT]

[6:02] 3 SCP-414-1 humanoïdes apparaissent devant la porte du bureau du Dr Chuang. Le Dr Chuang peut être vue marchant vers son bureau. Le Dr Chuang s'arrête en voyant le groupe de SCP-414-1.

[6:03] Le groupe de SCP-414-1 s'avance vers le Dr Chuang à la vitesse d'environ 1 m par seconde. Un SCP-414-1 humanoïde attrape le Dr Chuang par le poignet alors qu'elle tente de fuir. Le Dr Chuang commence à se débattre et appelle à l'aide.

[6:04] La sécurité arrive. Le Dr Chuang peut être vue agitant sa main libre et criant "N'approchez pas ! Ne dites rien ! Restez là, s'il vous plait !" La sécurité dégaine ses armes et met le groupe de SCP-414-1 en joue mais n'ouvre pas le feu. Le Dr Chuang se retourne vers le groupe de SCP-414-1.

[6:06] Le Dr Chuang, calmement : "Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, pourriez-vous répondre à quelques questions ? Pourquoi faites-vous ça ? Que gagnez-vous à faire ça au gens ? "

[6:08] SCP-414-1, à l'unisson : "Ils travaillent, si peu, ils se retiennent alors qu'ils ont besoin d'être des fondations, les jeunes encore plus. J'aiderai chacun d'entre vous."

[6:10] Le Dr Chuang : "Même quand ils se tuent ? Même quand ils oublient qui ils sont ? Comment cela peut-il aider- quel est votre raisonnement?

[6:12] SCP-414-1, à l'unisson : "C'est un dernier service à la société, mourir et laisser des ressources pour les autres, les autres les rendent utile. Vous oublier vous-même pour votre société. Vous ne pouvez être égocentrique lorsque l'ego est excisé. L'égoïsme, je vais le guérir, en retirant la tumeur. Je guéris la société et donne un but à ceux qui sont perdus. J'aide."

[6:14] Le Dr Chuang, agitée : "Mais la société a besoin de ça ! Elle a besoin d'individus ! L'égoïsme peut encourager et motiver le succès !"

[6:15] SCP-414-1, reculant collectivement : "Vous êtes plus malade que je ne le pensais. Peut-être êtes-vous aimable au sein de votre populace humaine, mais j'ai certainement connu de meilleurs hommes. Je pensais que vous, qui travaillez pour le bien commun, seriez mon alliée. Mais ce n'est pas grave. Je vais m'occuper de vous. Vous vous sentirez mieux quand j'en aurai fini avec vous."

[6:16] Le Dr Chuang : "Pourquoi êtes-vous venus à moi ? Qui êtes-vous ? D'où venez-vous et comment opérez-vous ? " Le Dr Chuang peut être vue tentant de se libérer de l'emprise sur son bras.

[6:15] SCP-414-1, à l'unisson : "Vous voulez nous arrêter. Mais vous essayez de stopper l'aide. Vous êtes sécuriser, contenir, protéger. Je suis société, communauté, progrès- un berger pour les humains. Vous êtes un agneau malade et perdu, mais plus pour longtemps."

[6:17] Le Dr Chuang tente de parler, mais SCP-414-1 pose un doigt ganté sur ses lèvres. L'instance tapote la tête du Dr Chuang et presse son masque contre le côté de sa tête, accompagnée par un bruit de baiser.

[6:18] Le groupe de SCP-414-1 émet un flash de lumière et le retour des caméras coupe 0,3 secondes. Lorsque l'image revient, toutes les instances de SCP-414-1 ont disparu. Le Dr Chuang s'affaisse sur le sol, la tête dans ses mains.

[FIN DE L'ENREGISTREMENT]

Interviewé : Docteur Eliza Chuang

Interviewer : Docteur Alice Ogawa

Avant-propos : Cette entrevue prend place 35 jours après que l'entrée du Dr Chuang en phase 5 de SCP-414-2 a été confirmée.

[DÉBUT DE L'ENREGISTREMENT]

Dr Ogawa : Bonjour Dr Chuang. Comment vous sentez-vous ?

Dr Chuang : (excitée) Bonjour ! Votre visage est si… ah, ça a peu d'importance ! Vous êtes ici, et c'est bon de vous voir !

Dr Ogawa : Pouvez-vous expliquer ce que vous alliez dire à propos de mon visage ?

Dr Chuang : (se calme) Ah, oui. C'était si… j'ai connu autrefois… un visage. J'ai aimé autrefois… quelqu'un. Une assistante, j'avais une assistante. Mais je ne m'en rappelle plus.

Dr Ogawa : Je vois. Comment vous sentez-vous quand vous vous rappelez que vous pouviez vous souvenir ?

Dr Chuang : C'est vraiment une émotion désagréable. Je me rappelle qu'il était habituel pour moi de savoir et de ressentir autant. J'avais un passé, autrefois, mais il est parti maintenant. J'avais… un projet. Mais il a disparu, aujourd'hui. Tout a disparu. Mais assez parlé de moi. Qu'est-ce qui est important pour vous ? Dites-m'en plus à votre sujet.

Dr Ogawa : Mes recherches sont importantes pour moi. C'était le grand œuvre de mon mentor et maintenant c'est devenu le mien. C'est ce qui me relie à elle.

Dr Chuang : C'est bien, vous avez quelque chose en quoi croire. C'est nécessaire - on doit toujours croire en quelque chose, de tout son être, c'est ainsi que l'humanité progresse. Des individus poursuivant ce en quoi ils croient. Où est votre mentor, maintenant ?

Dr Ogawa : (doucement) Plus avec moi, à ce que je comprends.

Dr Chuang : Quel dommage… je suis désolée. Puis-je vous aider ? Peut-être en devenant votre assistante ? Ou en vous tenant compagnie dans les laboratoires ? D'après ce que j'en sais, ils peuvent être très silencieux et vides.

Dr Ogawa : (commence à se lever) Merci pour l'offre, mais je pense que nous en avons terminé.

Dr Chuang : Attendez ! S'il vous plaît, attendez juste un moment. Pouvez-vous au moins me dire votre nom ?

Dr Ogawa : (doucement, tout en s'en allant) Alice. Juste Alice.

Dr Chuang : Je suis heureuse d'avoir fait votre connaissance, Alice. Je suis certaine que ces recherches doivent être éprouvantes pour vous. Je suis sûre que vous avez rendu votre mentor fier de vous, et c'est c'est ce que tout assistant voudrait, succéder à son mentor, n'est-pas ?

Dr Ogawa : (murmurant) Pas autant que je ne voudrais la voir de retour… (plus fort) Merci pour votre gentillesse. Au revoir.

Dr Chuang : Au revoir ! (souriant largement, saluant de la main) Gardez le moral. Ça va aller mieux. Gardez la foi.

[FIN DE L'ENREGISTREMENT]

Postface : Le Dr Ogawa ne conduit plus d'interviews de routine avec le Dr Chuang. Ceux-ci vont être menés par le Dr K███ M██.

révision de page: 8, édité la dernière fois: 02 Apr 2019 19:44
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website