nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-468 L'Abaque
EuclidSCP-468 L'AbaqueRate: 103
SCP-468
blank.png
Chinese-abacus.jpg

SCP-468-1.

Objet # : SCP-468

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Une zone tampon d'un kilomètre doit être maintenue autour de SCP-468-2. Les individus trouvés dans cette zone lors de l'acquisition initiale de la Fondation ne peuvent en sortir qu'avec une permission du chercheur superviseur de Niveau 4. Tous les membres du personnel entrant dans la zone à des fins d'observation doivent la quitter deux heures après l'entrée.

SCP-468-1 ne doit pas être déplacé en dehors de SCP-468-2. Il doit être confiné dans une unité de confinement verrouillée standard. La combinaison est détenue par le chercheur superviseur de Niveau 4.

Description : SCP-468-1 est un abaque de dimension 20 cm x 7 cm dans un état presque neuf, sans perle manquante ou signe d'endommagement. Ses perles, malgré l'absence de tout système moteur ou d'entraînement apparent, se déplacent de manière autonome. Les périodes de déplacement sont entrecoupées de périodes d'inactivité, qui dure généralement entre trois et cinq heures. Les perles de SCP-468-1 réaliseront souvent des opérations arithmétiques basiques, bien que cela ne soit pas toujours le cas.

SCP-468-2 est l'ancien village fermier de [SUPPRIMÉ], situé dans la province chinoise de Jiangsu, d'une surface d'approximativement 2,3 kilomètres carrés. Il est présumé que le précédent propriétaire de SCP-468-1 vivait au sein de ce village. Le Site de Recherche-133, qui héberge l'ensemble du personnel assigné à SCP-468, est situé à 3 kilomètres de SCP-468-2. Les enquêtes de la Fondation ont [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Les routes, les maisons et d'autres structures artificielles d'une taille suffisante au sein de SCP-468-2 changeront de position lorsque les perles de SCP-468-1 se déplacent. Le changement de position résulte invariablement en la formation de motifs géométriques. Généralement, les routes bordant des maisons se déplaceront afin de former des lignes et des colonnes. D'autres motifs ont été observés, incluant des motifs circulaires et triangulaires basiques. Les chercheurs ont noté une relation entre les opérations arithmétiques réalisées par SCP-468-1 et les mouvements de SCP-468-2. Par exemple, SCP-468-1 se déplaçant afin de multiplier 10 et 32 résultera en la formation d'un quadrillage de 10 x 32, les maisons périphériques formant un périmètre autour dudit quadrillage.

Tous les animaux d'une taille suffisamment importante (incluant les chevaux, les chiens, les chats et les êtres humains) au sein de SCP-468-2 sont sujets à ses effets. Lors des périodes d'inactivité de SCP-468-1, les sujets affectés se déplaceront entre les structures. Seules les routes de SCP-468-2 seront utilisées pour se déplacer. Deux sujets ne se déplaceront jamais dans une direction différente sur la même route. La vitesse de déplacement est invariablement de 2,3 mètres par seconde, un pas étant fait toutes les 0,6 secondes. Les sujets affectés constituent souvent des réactions aux fonctions mathématiques.

Les animaux sujets aux effets de SCP-468-2 commencent à présenter des symptômes 2,5 heures après leur entrée dans le village. Le symptôme initial est une perte de toutes les fonctions mentales complexes, telles que la coordination de base, les compétences linguistiques et le raisonnement. Après 3 heures à l'intérieur, les actions instinctives et réflexes, telles que la réponse combat-fuite, disparaissent. Après 3,5 heures, l'activité cérébrale se réduit essentiellement à un état comateux, et seule la connaissance concernant la façon de marcher est conservée. Cependant, seul un certain nombre d'individus affectés prend réellement part à un mouvement de groupe en même temps ; de ce fait, les êtres en surplus vont simplement [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Si suffisamment de sujets sont retirés de SCP-468-2 afin que le nombre d'individus affectés à l'intérieur soit inférieur à ██, tout mouvement cessera ; il ne peut reprendre que lorsque des membres de la même espèce que les sujets retirés sont placés à l'intérieur de SCP-468-2. Malgré leur incapacité à consommer de la nourriture ou de l'eau, tous les sujets semblent en parfaite santé.

Retirer SCP-468-1 de SCP-468-2 entraîne la cessation de toute activité au sein de SCP-468-2, bien que les sujets affectés ne regagnent pas leurs capacités mentales perdues. En raison des opportunités expérimentales qui seraient perdues, cela est interdit.

Addendum-468A : Avant qu'il ne devienne le centre de l'attention de la Fondation, SCP-468-2 était une communauté relativement isolée. À partir du 12 janvier 19██, des habitants rapportèrent que les routes et maisons se déplaçaient soudainement de plusieurs mètres. Les autorités locales considérèrent que le déplacement des structures était dû à une instabilité tectonique et conseillèrent à tous les habitants d'évacuer. Approximativement la moitié de la population obéit. À partir du 3 février, plus aucun rapport ne fut rempli sur la supposée instabilité tectonique. À partir du 21 mars, les tentatives visant à contacter des individus vivant dans le village ne reçurent aucune réponse, ce qui entraîna une implication de la Fondation. Lorsque les agents à proximité arrivèrent, l'entière population restante avait succombé aux effets de SCP-468-2.

Une différence existe entre la population au sein de SCP-468-2 après l'évacuation (188) et la population humaine actuelle (66). Une exploration approfondie menée par la Fondation ne permit de trouver aucun des 122 individus manquants, [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Addendum-468B : Les motifs et calculs effectués par SCP-468-2 ont augmenté en complexité depuis le début de l'observation. Alors que seules des additions et des soustractions étaient observées lors de la découverte, son répertoire d'opérations mathématiques s'est étendu pour inclure les multiplications et divisions, le calcul de l'aire de quadrilatères, triangles et cercles, la comparaison de proportions et le calcul des racines carrées de nombre à deux chiffres.

Le 19 juillet 20██, SCP-468-2 s'agença en plusieurs quadrillages utilisés pour de l'arithmétique basique. Cependant, des observateurs de la Fondation réalisèrent rapidement que la moitié droite de SCP-468 n'était que très peu active, tandis que la moitié gauche présentait une augmentation anormale de la quantité de mouvements du sujet. La Dre F██████, après avoir enquêté sur le sujet, théorisa que les calculs effectués constituaient une tentative de réaliser un produit matriciel, la moitié gauche servant de "brouillon" et la moitié droite incluant les véritables matrices. Après seulement 39 minutes, tous les mouvements du sujet cessèrent et SCP-468-1 entra dans une autre période de mouvement : il s'agit de la période d'inactivité enregistrée la plus courte à ce jour. Les estimations des chercheurs théorisent que le temps nécessaire afin que le produit matriciel ait lieu au sein de SCP-468-2 est d'approximativement trois jours. Le produit matriciel fut une avancée inhabituelle dans la progression normalement régulière de la complexité mathématique précédemment observée. De plus, l'agencement subséquent de SCP-468-2 facilita une multiplication fractionnelle, l'unique instance observée d'une baisse dans la complexité mathématique entre deux périodes de réagencement.

révision de page: 3, édité la dernière fois: 09 Jul 2020 18:46
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website