nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-476 Carte de Nulle Part
SafeSCP-476 Carte de Nulle PartRate: 88
SCP-476
blank.png

Objet # : SCP-476

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-476 doit être conservé dans un casier standard pour objet précieux. Lors des expériences, un membre du personnel de Niveau 2 doit être présent en permanence pour éviter que l’objet soit utilisé pour s’échapper. Une liste des lieux à surveiller régulièrement peut être trouvée dans le document 476-██.

Description : SCP-476 est un Atlas des Routes Canadiennes Rand McNally de 60 pages, publié en 2006 (ISBN 0-88640-███-█) par la Société de Cartographie Canadienne. En l’examinant de plus près, il se révèle contenir un grand nombre d’anomalies, notamment des lieux inexistants, manquants, mal situés ou disposant un nom erroné. Les indices et le tableau des distances sont en accord avec les cartes anormales. Une liste provisoire d’anomalies se trouve dans le document SCP-476a.

Il est possible de se rendre dans tous les lieux en utilisant la carte. S'il est tenté de se rendre dans un lieu sans consulter régulièrement la carte, les utilisateurs manqueront le lieu inexistant et seront de retour à la géographie "normale". Les habitants de ces lieux (s’il y en a) semblent totalement ignorer l’absence de ces derniers sur des cartes normales, y compris celles en ventes dans ces mêmes lieux, affirmant qu’elles ne sont "pas à jour". Ils semblent toujours désireux de convaincre des nouveaux venus de s’installer.

Les dispositifs de pistage et les appareils GPS dysfonctionnent systématiquement lors de l’utilisation de SCP-476, comme la plupart des méthodes de communication autres que le téléphone fixe et le courrier. Toutefois, le téléphone fixe est intraçable, et bien que le courrier envoyé depuis des lieux inexistants atteigne sa destination prévue, des marques sur les objets montrent généralement clairement qu’ils ne sont à aucun moment passés par le réseau de postes canadien. Des individus suivant activement un utilisateur de SCP-476 seront affectés normalement, mais d’autres individus tierces rapporteront simplement avoir à un moment perdu de vue l’utilisateur, ce qui arrivera systématiquement si le contact visuel avec l’utilisateur est perdu. Les effets anormaux de SCP-476 semblent spécifiquement connectés à la représentation physique que constitue l’atlas : des copies physiques et numériques de son contenu ne présentent aucune propriété anormale.

Il est possible d’utiliser SCP-476 avec n’importe quel moyen de transport et des photographies aériennes des lieux anormaux ont été prises.

Rapport d’incident 476-08d : Le ██/██/19██, lors d’un survol du lieu inexistant "Aéroport International Gander-Glenwood" (YGG/CYGG ; SCP-476 n’indique pas l'Aéroport International Gander), un avion fut remarqué sur la piste. Un examen du numéro de série de l’avion a révélé qu’il s’agissait d’un avion d’Air Malta (numéro de queue OB-1███) qui a disparu en vol au-dessus de l’océan Atlantique le ██ █████████ 1990. Aucun passager ni leurs effets personnels n'ont pu être localisés et l’aéroport était, comme à chaque fois qu’il avait été exploré précédemment, apparemment abandonné.

Addendum 03 : Le Dr ██████████ a découvert SCP-354 marqué en petites lettres rouges dans l’atlas. La mention est faite en cyrillique et sa traduction est incompréhensible. Plusieurs routes convergent vers le lieu où se trouve SCP-354, toutes inexistantes dans la géographie "normale".

Addendum 04 : Une demande d’utilisation de SCP-476 pour établir d’autres sites secrets a été refusée. Trop de risques que ces lieux puissent devenir inaccessibles. De plus, il serait impossible de communiquer avec ce genre de sites. O5-█

révision de page: 1, édité la dernière fois: 31 Dec 2019 08:48
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website