nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-833 Vers Charitables
EuclidSCP-833 Vers CharitablesRate: 95
SCP-833
blank.png
SCP-833.jpg

Une instance de SCP-833.

Objet # : SCP-833

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-833 doit être confiné au Site-21, selon les procédures standards pour un danger biologique de Classe 2. Par mesure de précaution, le Site-21 ne doit pas posséder de cafétéria, et l'ensemble du personnel du site doit s'alimenter avec les plats préparés et livrés par le Site-19 uniquement. Les employés de Niveau un ou supérieur peuvent demander des rations supplémentaires ou de substitution par l'intermédiaire du directeur du site.

Il est demandé à l'ensemble de personnel sur site de se présenter immédiatement au personnel médical en cas de nausées sévères, de diarrhées ou de douleurs musculaires. Dans le cas d'une infection confirmée, un traitement antiémétique lourd devra être administré au plus vite à la victime. Les foyers d'infections civils de SCP-833 devront être traités de la même manière, mais les civils devront être maintenus en quarantaine pendant toute la durée du traitement. Si le traitement s'avère inefficace, l'euthanasie des membres du personnel ou des civils infectés est autorisée.

Description : SCP-833 est un nématode parasite du genre Trichinella uniquement capable d'infecter les êtres humains. L'infection par SCP-833 présente des symptômes similaires à un cas bénin de trichinose, incluant parfois des troubles gastro-intestinaux, suivis de douleurs musculaires et de fièvre après environ une semaine d'infection. Ces symptômes s'estompent après environ trois semaines. Cependant, très souvent, l'infection reste asymptomatique. Tout comme les autres variétés de trichinose, la maladie se propage par la consommation de viande infectée. SCP-833 présente une grande résistance à la chaleur, mais répond favorablement aux vermicides standards, en particulier l'albendazole.

SCP-833 se distingue des membres plus ordinaires du genre Trichinella par la colonisation systématique, lors de l'infection, du système nerveux par une petite quantité de vers. Étonnement, dans la quasi-totalité des cas, cette infection ne semble causer aucun dommage au système nerveux. Les larves restantes s'enkystent au niveau de l'hypoderme.

Les larves ainsi fixées au système nerveux central sécrètent un composant présentant généralement deux effets. Premièrement, il entraîne une augmentation significative de l'altruisme chez le sujet. Les victimes de SCP-833 sont généralement décrites comme devenant plus gentilles et notablement plus généreuses. Secondement, les victimes gagnent la conviction que leur tissus cellulaires sont extrêmement nutritifs, délicieux ou purs. En raison de l'augmentation de l'altruisme, l'hôte tentera de "venir en aide" à autrui en le nourrissant de sa propre chair.

Les hôtes conservant leur instinct de préservation, ceux-ci ne se blesseront généralement pas gravement pour céder à cette pulsion. De la même manière, ils restent conscients du tabou social entourant le cannibalisme et agiront généralement en secret. Les victimes résisteront habituellement aux pulsions induites par SCP-833 pendant quelques temps, avant de finalement y succomber.

SCP-833 a été identifié par la Fondation lors d'un raid sur une secte en ███████, ██, culte supposément relié à SCP-███. Un membre inconnu du genre Trichinella, plus tard désigné SCP-833 a été identifié chez les membres survivants du culte, qui furent ensuite exécutés.

Addendum 833-3 : Le ██/██/████, une expérience fut menée en exposant D-40023, présentant des troubles psychotiques violents, à SCP-833, de façon à observer son affection psychologique par le parasite. Une fois le sujet pleinement remis des sérieux symptômes physiques de l'infection, le sujet a été placé dans une pièce avec D-9182. Aucun des deux sujets n'avaient été informés des effets psychologiques déclenchés par SCP-833. Après un court moment, D-40023 a fabriqué un couteau improvisé à l'aide de quelques fournitures et a commencé à découper ses propres doigts, avant de tenter de les faire avaler de force à D-9182. Le service de sécurité intervint afin de maîtriser D-40023, qui réagit violemment. D-40023 fut éliminé, et D-9182 fut accidentellement tué pendant l'affrontement. Le service de sécurité a été réprimandé et la classe de l'anomalie réévaluée en Euclide.

Addendum 833-16 : Extrait de l'interrogatoire de Mme ████-█████, qui fut hôte de SCP-833 pendant une période approximée de douze ans, durant laquelle elle infecta la majorité de sa ville natale, ██████ ███, ██. Elle fut ensuite efficacement soignée par le traitement standard avec le reste de la ville, avant une administration générale d'amnésiques de Classe B.

Début de l'extrait
Dr Winston : Ce que vous avez fait, cela ne vous a jamais semblé mauvais ?
Mme ████-█████ : Pas du tout. C'était même un soulagement, honnêtement.
Dr Winston : Comment cela ?
Mme ████-█████ : Aider les gens est quelque chose que j'ai toujours voulu faire, sans pour autant rien attendre en retour. En donnant ma chair en secret, je savais que mon action n'avait rien d'égoïste. Je savais que faisant ça, j'étais vraiment quelqu'un de bien. La douleur n'était rien par rapport à cette conviction.
Dr Winston : C'est aussi pour cela que vous avez donné l'un de vos reins ?
Mme ████-█████ : Oui. Mais c'était moins satisfaisant. Je pense que c'est parce qu'on ne peut pas vraiment y mettre sa petite touche personnelle. Il n'y a rien de plus beau que de voir les yeux d'un enfant s'illuminer devant une fournée de brownies tout juste sortie du four, vous savez.
Dr Winston : Madame, avez-vous lu le document qui vous a été donné, quand on vous a arrêté ?
Mme ████-█████ : Je l'ai lu. C'était assez intéressant d'ailleurs.
Dr Winston : Gardez-vous le même ressenti sur vos actions, après cette lecture ?
Mme ████-█████ : Bien sûr, pourquoi en changerais-je ? Je suis une personne meilleure maintenant, et je remercie le Seigneur d'avoir créé une telle créature pour me montrer la voie ! Je ne comprends même pas comment vous pouvez rester aussi insensible face à une telle bonté.
Fin de l'extrait

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website