nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-017-FR Livres Mondes
SafeSCP-017-FR Livres MondesRate: 4
SCP-017-FR
notation: +4+x

Objet # : SCP-017-FR

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : Les différentes instances de SCP-017-FR-A sont actuellement confinées dans une salle de stockage sécurisée du site Aleph. La température de la salle doit être maintenue à 18°C, le taux d'humidité à 50%, et la pièce doit être ventilée en permanence pour une meilleure conservation.

Des flacons d'encre sont stockés dans une boîte en bois, sur une étagère séparée. Des retranscriptions du contenu des livres sont disponibles à l'étude.

Description : SCP-017-FR est un ensemble de 9 livres (désignés dans leur ensemble par SCP-017-FR-A, et individuellement par SCP-017-FR-01 à SCP-017-FR-07, les trois derniers volumes étant identiques), rédigés à l'encre rouge dans une série de langues anciennes. Ils ont été découverts dans trois temples antiques, chacun tous sur un continent différent (voir addendum). Toutes les personnes trouvées sur place ont été emmené par la Fondation à but d'interrogatoire.

Le papier constituant les pages de ces livres est composé de nombreux matériaux inconnus. L'encre présente sur leurs pages (identifiée SCP-017-FR-B) a été analysé, et s'est révélé être un mélange d'Homo Sapiens, d'extrait de Crocus Sativus, de Rubia Tinctorum, de Tabernanthe iboga et d'Echinopsis Pachanoi. Plusieurs flacons de cette encre ont été reproduits afin d'effectuer des tests sur SCP-017-FR-A.

Les effets anormaux des SCP-017-FR se manifestent lorsqu'une personne est en contact direct avec l'encre présente dans le livre, et qu'elle fixe le texte présent à l’intérieur. Les écrits présents sur la page se répandront dans son champ de vision, augmentant en densité jusqu'à saturer la vision de rouge. La couleur s'estompera alors, révélant un décor dépendant du contenu du texte. Les sujets ont déclarés apparaître dans une position identique à celle qu'ils avaient en tenant le livre, celui-ci étant toujours entre leurs mains. Bien que les personnes affectées par SCP-017-FR aient déclaré se déplacer dans ces mondes, une observation extérieure n'a pu déceler aucun mouvement musculaire, aussi infimes soient-ils. Le seul moyen sûr connu à ce jour pour s'extraire de ces mondes est d'y exécuter la même procédure que pour y entrer. Un interrogatoire a été mené sur les sujets de test à chaque retour afin de retranscrire le contenu de ces mondes.

Les tests ont révélé que les nombreux produits psychotropes contenus dans l'encre créent une réaction chimique lorsqu'ils entrent en contact simultané avec les matériaux inconnus composant le papier de ces livres et la peau humaine, pénétrant dans le corps et se stockant dans les chambres antérieures des yeux, teintant iris et pupilles en rouge. Une fois ces deux surfaces entièrement recouvertes, cette substance va traverser le canal hyaloïde et arriver au cerveau, où il se diffusera dans le lobe frontal, pariétal, et dans le cortex insulaire. Ses fonctions vitales ralentiront, à l'exception de son activité cérébrale qui augmentera (en particulier les ondes Alpha et Gamma).

Si une personne entre en contact avec SCP-017-FR-B mais ne regarde pas le contenu du livre, les substances psychotropes n'iront pas plus loin que les chambres antérieures de ses yeux, ne pénétrant pas les globes oculaires, et ne touchant pas le cerveau. La vision redeviendra normale en quelques minutes, une fois que le canal de Schlemm en aura évacué tous les résidus.

Lorsque l'utilisation de SCP-017-FR-A est terminée correctement, SCP-017-FR-B disparait du corps en suivant le chemin par lequel il y est entré en faisant disparaître toute trace de l'encre dans l'organisme. Les dommages subis par le cerveau sont cependant irréversibles. Si le contact avec SCP-017-FR est rompu par une intervention extérieure, le sujet tombera dans un état végétatif, son cerveau étant sévèrement endommagé par la présence abondante de psychotrope en son sein.

Addendum :

Identification du livre Apparence du livre / Lieu de récupération Description de l'environnement contenu dans le livre
SCP-017-FR-01 Couverture bleue, 175 pages d'écriture / Amazonie Ce monde est constitué d'un archipel d'îles de sable. Aucune faune n'a pu être observée, mais la flore y est très présente. Les plantes les plus remarquables sont : des arbres dont le tronc s’élève en une spirale de plus en plus large (les spécimens les plus grands font une taille estimée à 15 mètres de haut, pour une spirale d'un diamètre de 2 mètres) au sommet desquels peut se trouver un œuf, aussi large que la spirale et des arbres ressemblant à des palmiers, sur lesquels poussent des fruits ressemblant à des papayes bleues. La consommation de ces fruits a plongé les sujets de test dans un état végétatif.
SCP-017-FR-02 Couverture bleue, 368 pages d'écriture / Islande Une île de grande taille où la faune et la flore sont abondante, et sur laquelle ont été repérés des autochtones. Leur niveau technologique est estimé équivalent à celui présent sur Terre en 2500 avant J.C. Des études plus poussées sont difficile en raison de leur comportement hostile. Une tentative de communication a aboutit à l'état végétatif du sujet de test. Une observation plus discrète a alors été faite sur plusieurs jours, à l'aide un classe-D ayant un passé dans l'ethnologie et faisant des allers-retours entre notre monde et celui-ci à intervalle régulier. La communauté présente sur cette île compte près de deux cents individus, et d'autres tribus semblent vivre sur les îles avoisinantes. Les observations de ce monde sont actuellement suspendues jusqu'à décision du directeur du site (voir Incident-017-FR-02)
SCP-017-FR-03 Couverture rouge, 252 pages d'écriture / Islande Une terre brûlée à perte de vue, au sol gris et couvert de cendre. Plusieurs volcans en activité ont été repérés à l'horizon. Une présence de flore éparse est observée, sous forme de petits buissons épineux sur lesquels poussent de petits fruits rouges. Des rongeurs sont également présents, ainsi que des reptiles volants carnivores.
SCP-017-FR-04 Couverture verte, 285 pages d'écriture / Indonésie Une forêt très dense, et visiblement ancienne. L'exploration a été très courte, en raison de l’agressivité de la forêt elle-même, une variété de plante consciente qui utilise ses lianes pour capturer ses proies. Le sujet a survécu à trois tentatives d'exploration en utilisant le livre pour ressortir, mais n'a jamais pu rester plus de deux minutes sur place avant de se retrouver en situation critique.
SCP-017-FR-05 Couverture marron, 183 pages d'écriture / Indonésie Un monde dépourvu de toute trace de flore. Le sol est couvert d'écailles d'environ cinquante centimètres de diamètre. Le sol est tiède et souple au toucher, et ondule de lui même de temps en temps. L'arrachage d'une de ces écailles à entrainé une série de violents séismes, ainsi que l'audition d'un puissant sifflement menaçant. Un liquide vert et épais s'est mis à couler de l'ouverture ainsi crée, et s'est révélé être très acide. Le sujet de test s'est blessé avec, et a expliqué que la douleur persistait dans sa main même après son retour dans la réalité. Aucune trace de blessure n'a été observée. Lorsqu'il est retourné sur place, le liquide vert avait coagulé et formait une croute solide.
SCP-017-FR-06 Couverture marron, 219 pages d'écriture / Amazonie Une jungle, riche en faune et en flore. Une race intelligente vit dans de petites huttes, formant un petit village pouvant contenir une trentaine de personnes. Les créatures y vivant semblent être des lagomorphes bipèdes, mesurant approximativement 1m40. Ces créatures s'enfuyant à la vue des sujets de test, aucun contact n'a put être établi. Une observation discrète a permis de mettre en évidence un système social organisé, chaque membre de la communauté ayant un rôle qui lui est propre. Cependant, l'observation s'est révélée difficile, les habitants de ce monde se montrant de plus en plus aux aguets au fur et à mesure qu'ils repéraient les sujets de test chargés de les observer.
SCP-017-FR-07 Couverture blanche couverte de filigranes dorés, 564 pages d'écriture / Amazonie, Indonésie, Islande Aucune donnée. Tous les sujets de test sont tombés en état de mort cérébrale dès leur entrée dans ce livre.

Lors de l'arrivée de nos agents dans le premier temple repéré par la Fondation, un homme asiatique d'une soixantaine d'années s'est précipité sur SCP-017-FR-07 mais a été intercepté avant de pouvoir l'atteindre. Lors de l'arrivée de nos agents dans les deux autres temples découverts par la Fondation, chacun contenait un homme asiatique assis en tailleur, une instance de SCP-017-FR-07 dans les mains. Tous ont été ramené à la Fondation. La langue parlée par l'homme conscient détenu par la Fondation a été déterminée grâce à l'enregistrement des insultes proféré à l'encontre des agents l'ayant transféré dans sa cellule.

Interviewé : Ping (découvert dans le temple d'Islande), menotté et attaché à sa chaise.
Interviewer : Dr █████
Avant-propos : Obtention d'informations concernant SCP-017-FR-A, et SCP-017-FR-07
Dr █████ : Bonjour. Bien, commençons. Comment vous appelez-vous ?
Ping : Ping. Vous ne méritez pas de connaître le reste de mon nom.
Dr █████ : Si vous voulez. Que faisiez-vous dans ce temple ?
Ping : Je gardais les livres loin des importuns tels que vous.
Dr █████ : Que sont ces livres exactement ?
Ping : Vous ne comprendriez pas. Et je ne vous l'expliquerai pas.
Dr █████ : Pourquoi vouliez-vous fuir dans ce livre à notre arrivée ? Vous n'auriez pas pu fuir, nous détenions votre corps.
Ping : Mon corps c'est qu'une enveloppe ! Mon esprit est tout ce qui importe.
Dr █████ : Et pourquoi ce livre en particulier ?
Ping : Aucune raison particulière. Ce n'est qu'un livre parmi d'autre.
Dr █████ : (sort une reproduction de SCP-017-FR-07 d'une boîte) Vraiment rien de particulier ?
Ping : (s'agite et tente de se lever) Donnez-moi ça, impie ! Vous n'avez pas le droit d'accéder à la Cité Blanche ! Vous allez la souiller !
Dr █████ : Pourquoi ? Après tout ce n'est qu'un livre parmi d'autres, vous l'avez dit vous-même. Que contient-il ? Nous en avons trois, nous n'aurons aucun scrupule à en détruire un ou deux.
Ping : (le sujet entre dans un profond état de stress). Je… je ne vous dirai rien !
Dr █████ : Vous en avez déjà trop dit, vous ne pouvez plus reculer maintenant !
Ping : Je… je… (le sujet sectionne puis avale sa langue d'un grand coup de dents)
Dr █████ : Merde ! Faites venir une équipe médicale !

Analyse : Le sujet est décédé, étouffé par la langue et le sang qui lui ont obstrué la gorge. Aucune de nos tentatives de pénétrer dans SCP-017-FR-07 n'ont aboutit, même sur un des volumes utilisés par un des autres hommes détenu par la Fondation. Bien que ces personnes n'aient pas été en état de mort cérébrale lors de leur utilisation, aucun de nos sujet de test n'a pu mener d'exploration à bien.

D-3251 a été désigné pour observer et tenter d'instaurer un dialogue avec les autochtones de SCP-017-FR-02, avec pour consigne de revenir faire un rapport toutes les 4 heures. Cependant, au bout d'une semaine, D-3251 n'est plus revenu. L’électroencéphalogramme n'indiquant aucun changement, il a été supposé qu'il avait été capturé par les locaux, et le livre confisqué. Lorsque SCP-017-FR-02 lui a été retiré des mains afin de poursuivre les tests, D-3251 est tombé en état de mort cérébrale. D-3254 a été choisi pour le remplacer. Lors de ses rapports, des différences notables ont pu être observées par rapport aux explorations précédentes.

Interviewé : D-3254
Interviewer : Dr █████
Avant-propos : Mise à jour des informations concernant SCP-017-FR-02
Dr █████ : Commençons. D-3254, décrivez la situation à l’intérieur du livre.
D-3254 : C'est chaud, Doc'. Y a des gens du village qui patrouillent groupe de trois.
Dr █████ : Et ? Ce n'est pas une situation normale pour eux ?
D-3254 : J'pense pas Doc'. Ils sont armés et tout, et ils cherchent quelque chose.
Dr █████ : Ne pourraient-ils pas être en train de chasser ?
D-3254 : Ça en a pas l'air. Ils ont croisé des animaux, des fois. Ils ont sursauté, mais quand ils ont vu ce que c'était, ils en avaient plus rien à faire.
Dr █████ : Votre mission est d'observer, et de tenter de créer un dialogue avec eux. Avez-vous essayé ?
D-3254 : Ouais, une fois. Je les ai appelé, et je me suis mis à découvert, les mains en l'air. J'ai à peine eu le temps de me jeter derrière un arbre ! Ces enfoirés ont essayés de m'embrocher avec leur lance à la con !
Dr █████ : Ces patrouilles sont effectivement une évolution. Mais les habitants du sixième monde également cherchent à voir si nous nous trouvons sur leur territoire. Il s'agit d'une simple réaction à notre présence.
D-3254 : Ouais, mais c'est pas tout ! J'ai aperçu leur chef après qu'ils m'aient raté ! Il avait les même fringues que moi, un truc camouflage la ! Les mêmes ! Il était en train de les engueuler, et il en a frappé un ! Après ça, il s'est assis sur une chaise, et d'autres mecs sont venu le porter jusqu'au village !
Dr █████ : C'est effectivement une nouveauté importante. Très importante même. Cet entretien est terminé, vous pouvez retourner dans votre cellule.

Analyse : Suite à cette interview, l'agent Sting, spécialiste du camouflage, a été envoyé pour une observation plus centrée sur le nouveau chef du village. Il semblerait que malgré la mort du corps de D-3251, son esprit soit toujours présent à l’intérieur du livre et qu'il ait usé de ses connaissances pour prendre l'avantage sur les autochtones en devenant leur chef. Le comportement inhabituel de la tribu correspondrait à son désir de se protéger des représailles de la Fondation à son encontre.

révision de page: 1, édité la dernière fois: 22 Jan 2015 17:38
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website