nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-200-FR Au Nom de l'Humanité
UnknownSCP-200-FR Au Nom de l'HumanitéRate: 3
SCP-200-FR
SCP-200-FR.png

SCP-200-FR à l'heure actuelle.

Objet # : SCP-200-FR

Niveau de Menace : Indéterminé

Classe : Non-Classé

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-200-FR ne pouvant être déplacé, sa porte d'entrée doit être maintenue verrouillée et surveillée continuellement par les membres du personnel de sécurité. Ceux-ci agissent officiellement en tant que membres de la gendarmerie enquêtant sur les cas d' "hallucinations" et de "disparition" rapportés par des civils habitants à proximité de SCP-200-FR. Les lieux étant réputés "hantés" par les autochtones, ceux-ci n'ont pas pour habitude de s'en approcher, mais chaque rôdeur doit être appréhendé par le personnel, qui lui administrera un amnésique de Classe A si besoin est. Afin de prévenir toute tentative de ce genre, un périmètre de 700 m², délimité par une bande de sécurité autour de SCP-200-FR, doit être gardé dressé en permanence. Deux gardes sont tenus d'y patrouiller dans le sens horaire une fois par heure.

Afin de ne pas faire connaître ce lieu auprès de la population, le service informatique de la Fondation doit mener des recherches régulières sur Internet et effacer les films, photographies, ou fermer les sites qui évoquent SCP-200-FR ou sous-entendent son existence au nom de la privatisation du lieu par un particulier et du droit à l'image de sa propriété.

Une fois par an, un membre du personnel de Classe D sélectionné à l'avance, ayant suivi une formation de langue latine, doit être escorté jusqu'à SCP-200-FR, puis introduit à l'intérieur de celui-ci. Ceci est considéré comme une priorité de type Alpha ; si une telle mesure venait à ne pas être entreprise, il en résulterait potentiellement un scénario de type XK. Une injection de produit analgésique doit lui être faite au préalable.

Si le membre du personnel de Classe D "survit" à SCP-200-FR, alors il pourra être remis en liberté à la suite de l'administration d'un amnésique de Classe C.

Description : SCP-200-FR est une cathédrale dont la construction serait datée du 12ème siècle, et appartenant aux styles architecturaux gothique rayonnant et gothique flamboyant. Le bâtiment mesure 125 m de long pour 34 m de large et la hauteur de la nef s'élève à 28 m. Elle est située dans la région de ██████, en France. Faute de travaux de rénovation, SCP-200-FR est dans un état de délabrement avancé, en plus d'être vidé de la plupart du mobilier habituel d'un lieu de culte.

SCP-200-FR ne manifeste aucun effet ou propriété indésirable ou inhabituel en temps normal. Excepté le septième jour du mois d'Avril, et ce, chaque année. À partir de minuit de ce jour précis, le premier individu qui traversera les portes de SCP-200-FR pénétrera dans une version différée de celle actuellement connue de SCP-200-FR. De par l'état de nouveauté des lieux, il est supposé que le sujet est projeté dans l'histoire passée de SCP-200-FR. En effet, les vitraux ne sont plus brisés, mais en parfait état, tout comme le mobilier et les statues réparties dans toute la surface de SCP-200-FR, qui, à défaut d'être endommagés ou manquants, sont nombreux et dans un état de conservation remarquable. De plus, les sujets, toujours vêtus d'une bure jaune, déclarent voir SCP-200-FR de l'intérieur comme étant illuminé par la lumière du jour, ou apercevoir un ciel dégagé à travers les vitraux, malgré le fait qu'ils y soient entrés de nuit ou que le ciel soit en réalité couvert à l'extérieur. Si plusieurs individus franchissent le pas de la cathédrale en même temps, l'événement n'aura pas lieu, et il est de même pour un éventuel témoin oculaire. L'événement, quelle que soit son issue, ne peut pas être renouvelé pendant 1 an.

SCP-200-FR-I.png

L'une des instances de SCP-200-FR (photographiée par caméra embarquée).

Dès lors que le sujet pénètre dans SCP-200-FR, des moines vêtus d'une bure blanche seront assis sur tous les bancs, ou alors agenouillés en position de prière sur les bas-côtés et tout le long de la travée. Les sujets les ont décrit comme étant délicat à identifier en raison de leur capuchon relevé, bien qu'il ne s'agisse à priori que d'hommes caucasiens. Au niveau du transept, ces instances se tiennent debout, de façon à guider le nouveau venu tout droit, du narthex jusqu'au chœur. À côté de l'autel se trouve une imposante croix en bois, disposée horizontalement. Le sujet est accueilli par un chant religieux latin psalmodié par les instances. Leur nombre est estimé à 400 environ.

Un homme âgé, vêtu d'une bure pourpre, au visage découvert, demandera au sujet de s'approcher en l'appelant par son prénom, qu'il connaît pour des raisons inconnues, et prononcera dans sa langue natale. Un autre homme se trouve à ses côtés, portant une bure rouge. Puis, il lui fera réciter une formule latine considérée comme le désir de confirmer ou d'accepter ce à quoi il est destiné. Alors seulement il l'invitera à prendre place sur la croix en vue d'un crucifiement. Ses poignets et ses chevilles seront maintenus attachés autour du poteau par des chaînes, puis fixés dans le bois à l'aide d'un marteau et de clous, et enfin, la croix sera relevée verticalement. La souffrance engendrée par le supplice est décrite comme "au-delà de ce que les mots permettent d'exprimer" par le dernier sujet en date. L'instance en bure pourpre mettra genoux à terre un bref instant face au sujet, puis se relèvera. C'est alors que l'homme en bure rouge s'avancera, exécutera un signe de croix puis transpercera le cœur du sujet à l'aide d'une lance (dont l'apparence est proche de celle d'un grand crucifix).

Deux jours (ou 48 h très exactement) plus tard (le 9 Avril), le sujet se réveillera, sain et sauf, là où il se trouvait dans SCP-200-FR lorsqu'il a été "tué" (sur le chœur). Il conserve le souvenir précis de ce qu'il a vécu, mais aucune blessure corporelles n'est à noter en revanche. En outre, le sujet sera "purgé" de son goût pour le crime ou le délit, et deviendra une personne au mental équilibré, nourrissant une aversion prononcée pour les actes malveillants.

Incident 200-A :

Contexte : D-9058 est sélectionné pour prendre part à l'événement de l'année 20██ incluant SCP-200-FR. Conformément à la procédure, celui-ci a été instruit du déroulement de l'acte et des analgésiques lui ont été administrés afin de limiter la douleur. Une mini-caméra est dissimulée dans ses vêtements.

D-9058 ouvre les portes et fait son entrée dans SCP-200-FR. Des voix d'hommes de langue latine se font aussitôt entendre, et un long tapis rouge est déroulé sur le passage qu'il doit emprunter, sur l'allée principale.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Un jour radieux se lève sur la Terre aujourd'hui, mes frères. Le jour de la Grande Expiation est enfin venu, et c'est avec honneur et humilité que nous accueillons l'Élu. (À D-9058) Mais je vous en prie, mon frère. Avancez-vous.

D-9058 hésite un instant, puis s'avance à travers la nef, en direction du chœur.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Remémorez-vous le Grand Déluge. Dieu jugea le monde comme étant imparfait parce que corrompu par l'impiété des hommes, et sous les flots il le noya. Souvenez-vous de l'erreur de Pharaon, qui se refusa à libérer le peuple hébreux, destiné à la Terre Promise. Et les Dix Plaies s'abattirent sur les égyptiens.

D-9058 poursuit sa progression en direction de l'autel.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : C'est au nom de la noblesse de son cœur et de la pureté de son âme que jadis, notre Seigneur Jésus Christ fut crucifié. Sacrifié pour racheter tous les pêchés de l'Humanité. Et c'est en son nom que l'Ordre des Templiers fit croisade en Terre Sainte. En son nom, que le Culte de la Lumière, dont nous sommes les fidèles, vit le jour.

Une déglutition difficile de la part de D-9058 est audible via l'enregistrement-vidéo.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Et c'est pour préserver de nouveau l'humanité d'un châtiment divin qu'aujourd'hui, mes frères, comme chaque année depuis ████ ans, nous expions les fautes et les offenses des hommes. L'Église ne survivra pas éternellement à leur désir intarissable de pouvoir, d'argent et de luxure. Chaque jour, ils se détournent un peu plus de la lumière pour s'offrir aux ténèbres. Inexorablement, inéluctablement, ils mettent tout en œuvre pour faire sombrer le monde dans le chaos. Mais les Célestes ne permettront jamais cela. C'est en leur nom, mes frères, que nous inaugurons La Grande Expiation par le sacrifice de l'un d'entre nous, béni des anges et craint des démons.

La respiration de D-9058 semble s'accélérer. Il n'est plus qu'à quelques pas de SCP-200-FR-1.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Sauveur des hommes, déclame la profession de ta foi, et prend place sur cette croix. Que ta foi inébranlable te permette la résurrection, la victoire sur la mort. Sois celui qui, par l'offrande de son enveloppe charnelle, détourne la colère divine de l'humanité.

D-9058 s'arrête brusquement, hésitant de nouveau. Le capteur de son rythme cardiaque passé autour de son poignet droit indique une augmentation de son activité cardio-vasculaire dû à un stress intense.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : (à D-9058) Allons, mon frère. L' Au-Delà vous attend.

D-9058 respire et déglutit bruyamment. Il marque une nouvelle hésitation, pivote, puis fait brusquement demi-tour en courant en direction de la sortie de SCP-200-FR.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Frère █████ ! Que faites-vous ?

Les instances les plus proches de la porte se relèvent et bloquent la sortie, coupant ainsi la retraite à D-9058 avant même qu'il n'ait eu le temps de l'atteindre.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Comment est-ce possible ? Votre foi serait-elle en proie au doute ? (Aux fidèles) Amenez-le moi.

Deux autres instances se lèvent à leur tour. D-9058 tente de leur résister en se débattant, frappant violemment l'une d'entre elle au niveau de l'estomac, mais celle-ci semble ne rien ressentir, ou alors n'en laisse rien paraître. Elles immobilisent D-9058, et le ramènent de force vers l'autel.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Mes frères, en vérité, je vous le dis : cet homme n'est pas l'Élu. (Désignant D-9058) Voyez à quel point la peur peut assombrir le jugement de l'homme, dont la volonté de devenir un instant le Messie a volé en éclats.

D-9058 : Pitié… Me tuez pas… Je vous demande pardon, je reviendrai plus jamais. Plus jamais… Ce sont qui m'ont demandé… Je pouvais pas savoir !

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Frère █████, je vous libère de votre souffrance. Le poids de la culpabilité du doute que vous portez en vous ne sera plus jamais un fardeau.

L'instance vêtue d'une bure rouge (SCP-200-FR-2) s'approche, s'empare d'un poignard dissimulé dans sa robe, puis frappe D-9058 à la poitrine. Le renversement horizontal de la caméra montre que le sujet s'est effondré. Son rythme cardiaque faiblit.

SCP-200-FR-1 (Maître de cérémonie) : Et maintenant, prions, mes frères. Parce que pour la cinquième fois depuis ████ ans, le châtiment de Dieu va s'abattre sur la Terre, et qu'encore une fois, l'humanité est sur le point de payer le prix de son indolence et de son insouciance. Implorons la clémence des Célestes qui nous protégeront d'une nouvelle Peste Noire.

Le rythme cardiaque du sujet s'interrompt brutalement. D-9058 est déclaré mort, tué par l’hémorragie.

Fin de la transmission

Le corps de D-9058 n'a jamais été retrouvé, contrairement aux autres sujets qui ont mené jusqu'à son terme la procédure.

L'année de l'Incident 200-A coïncide avec l'apparition du virus █████, la destruction des zones d'exploitation de █████ et l’assèchement des ressources de ███████ par un ouragan en Afrique, de l'engloutissement de l'archipel de █████, et l'effondrement partiel des villes de ██ ████████, ███ ██████, et ████████ en Amérique par un séisme d'origine sous-marine, et [DONNÉES SUPPRIMÉES] par l'éruption volcanique de l'█████████ en Europe.

Nombre de victimes immédiates estimé : █,██ % de la population mondiale.
Nombre de victimes futures estimé : [DONNÉES SUPPRIMÉES]

Note : Des mesures de désinformations doivent être instaurées au niveau mondial afin de répartir l'origine de toutes ces catastrophes sur plusieurs années au lieu d'une seule. Comprenez bien que nous courons le risque d'un scénario de type EK parce qu'un type s'est comporté comme un [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Désormais, une drogue sera administrée aux prochains pour les rendre plus dociles et éviter le pire. SCP-200-FR doit impérativement être classé en tant que Keter. - Agent ██████

Note 2 : Demande de classification rejetée ; rien ne prouve en effet que toutes ces catastrophes naturelles ne devaient pas survenir en temps normal, et que l'accomplissement du rituel ne serait pas plutôt un moyen d'en contenir la menace, ce qui ferait de SCP-200-FR un objet de classe Thaumiel. Il doit en conséquence être "Non-classé". - O5-██

révision de page: 19, édité la dernière fois: 02 Mar 2017 17:09
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website