nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-2138 Les secrets ne sont pas amusants…
SafeSCP-2138 Les secrets ne sont pas amusants…Rate: 58
SCP-2138

Objet # : SCP-2138

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2138 est contenu dans une bouteille pressurisée, placée à l'intérieur d'une boîte étanche. La boîte est stockée dans un casier de confinement standard du Site-73. Les senseurs de pression placés à l'intérieur de la bouteille sont programmés afin qu'ils avertissent les membres du personnel en cas de fuite.  

En cas de fuite ou de toute autre activité nécessitant l'ouverture du casier de confinement, les membres du personnel de Niveau-1 formés à l'emploi du système d'aspiration industriel du site doivent réagir. Dans le cas où une brèche de confinement de SCP-2138 se produit, tous les membres du personnel disposant d'une habilitation de sécurité de Niveau-3 et supérieur doivent être immédiatement évacués du Site-73. Toute personne exposée à SCP-2138 doit être placée en quarantaine en attendant les instructions du Directeur du Site.

Les recherches sur SCP-2138 ont été abandonnées à cause de l'Incident SCP-2138-1. Suite à l'Incident SCP-2138-2, plus aucune instance de SCP-2138-A n'est disponible pour étude.

Description : SCP-2138 est une substance gazeuse de couleur bleu pâle et inodore de composition inconnue. La substance est chimiquement inerte lorsqu'elle est en contact avec les gaz atmosphériques habituels, n'est pas inflammable, et présente une vitesse de diffusion élevée. Les résultats de la chromatographie gazeuse initiale ne furent pas probants, et aucune autre propriété physique et chimique de SCP-2138 n'a été établie. SCP-2138 fut généré suite aux tentatives du Dr Isaacs de synthétiser une alternative moins dangereuse aux substances psychoactives actuellement employées comme « sérums de vérité » dans le cadre des actions de la Fondation.1  

L'exposition à ou l'inhalation de SCP-2138 n'entraînent aucuns dommages physiques aux spécimens animaux employés lors des expérimentations, mais les humains exposés à la substance présentent l'effet anormal désigné sous l'appellation SCP-2138-A. On ignore actuellement si SCP-2138 engendre les mêmes effets anormaux sur toutes les entités conscientes.

SCP-2138-A consiste en l'apparition d'une forme rectangulaire de couleur sombre (d'environ 45 x 30 cm) au dessus de la tête du sujet. La forme affiche une série de courtes phrases dont les lettres sont d'un jaune brillant ; la série se répète après un certain temps. Chaque déclaration présente une information connue seulement du sujet ou du sujet et d'un nombre limité d'autres personnes. L'effet semble permanent, bien qu'une modification des connaissances du sujet affectera le contenu des déclarations affichées. SCP-2138-A ne peut être vu par le sujet, et toute tentative d'interagir physiquement avec SCP-2138-A semble causer des dommages et des douleurs physiques au sujet.

Rapport d'Incident : SCP-2138-1
Date : 05/21/20██
Lieu : Site-73, Laboratoire de Recherche 218-B – tutelle du Dr Isaacs (Chef de la Recherche sur les Matériaux du Site-73).
Note : Après que les tests sur animaux de SCP-2138 n'aient révélé aucuns effets anormaux, les expérimentations sur êtres humains débutèrent sous la tutelle du Dr Isaacs.

10:15 :   

  • D-13962 est assis dans la chambre de test. Une faible concentration de SCP-2138 est introduite par le biais d'un respirateur.  
  • D-13962 ne signale aucune douleur ni aucune gêne. Les signes vitaux de D-13962 restent normaux.

10:21 :

  • L'équipe d'observation détecte l'apparition de SCP-2138-A au-dessus de la tête de D-13962.  
  • L'équipe d'observation enregistre les phrases suivantes :
    • "J'ai caché des cigarettes sous mon matelas"
    • "[D-4435] me dégoûte et je fais semblant de l'apprécier"
    • "Je n'ai pas tué mon père mais j'ai menti pour sauver mon petit frère de la prison"
    • "Quand ces types en robe attaquèrent les labos j'ai été blessé mais ils tiraient sur le Dr Issacs"
    • "Il y a un endroit appelé la Fondation et ils ont de drôles de machines ils sont dans un immeuble de bureaux au Texas"

10:26 :  

  • Il est demandé à D-13962 de regarder vers le haut et de lire le texte sur SCP-2138-A. D-13962 tourne la tête pour regarder vers le haut, mais ne peut voir SCP-2138-A.  
  • D-13962 essaie de toucher SCP-2138-A.  
  • D-13962 subit une soudaine chute de son rythme cardiaque et de sa respiration, et présente des symptômes similaires à un arrêt cardiaque.  
  • Dr Isaacs entre dans la chambre de test, retire le respirateur de D-13962 et commence à effectuer un massage cardiaque.  
  • L'équipe d'observation demande de l'aide à l’Équipe Médicale d'Urgence de la Fondation.  
  • La circulation sanguine et la respiration de D-13962 réapparaissent après 90 secondes de massage cardiaque.  

10:34 :

  • Les équipes médicales d'urgence de la Fondation arrivent et prennent en charge D-13962 pour le transférer dans les services médicaux.
  • Une instance de SCP-2138-A apparaît au-dessus de la tête du Dr Isaacs.  
  • L'équipe d'observation enregistre les phrases suivantes :
    • "Je sais ce que D-13962 a fait pour moi et je l'ai transféré vers mes projets les moins dangereux"
    • "Le véritable but de SCP-███ est de [EFFACÉ]"
    • [DONNÉES SUPPRIMÉES]2  

10:50 :

  • Le Directeur du Site est informé d'une brèche de sécurité causée par le Dr Isaacs.
  • Le Directeur du Site autorise l'emploi d'amnésiques de Classe B sur D-13962 et sur l'équipe d'observation.

Transcription du Débriefing Post-Incident suite à l'Incident SCP-2138-1

Date : 21/05/20██
Heure : 16:30
Personnes Présentes : Directeur du Site-73, Dr Jan Isaacs

DS-73 : Début de l'enregistrement. Je suis le Directeur de Site Garcia, archivant les résultats de ma discussion avec le Dr Jan Isaacs suite à l'Incident SCP-2138-1. Comme signalé lors de la discussion, Dr Isaacs, votre implication dans l'incident a engendré un problème que je pourrais qualifier euphémiquement de ressources humaines. Pour des raisons évidentes, nous n'avons pu invité de représentants de la DRH à cet entretien – c'est également pour cela que nous employons un enregistrement audio, et non vidéo.

Dr Isaacs : Je suis le Dr Isaacs. Pour information, je confirme que cette méthode obtient mon entier consentement.

DS-73 : Bien, par quoi commençons nous ?

Dr Isaacs : Et bien, notre débat relatif aux mérites éthiques de l'emploi des accréditations en vue d'ajuster les assignations d'expérimentations destinés aux Classes D fut, disons, fougueux, mais ne nous attardons pas là-dessus, voulez vous ?

DS-73 : Entendu. Je pense que votre condition actuelle constitue une punition plus que suffisante à toutes les infractions relatives à ce sujet. Bien, ensuite, nous avons discuté du fait que vous présentez désormais un risque sérieux pour la sécurité de ce site, et de la Fondation en général.  

Dr Isaacs : Vous ne pouvez pas me laisser partir, et je ne peux pas non plus travailler ou interagir avec quelqu'un qui ne disposerait pas de mon niveau d'accréditation actuel. En gros, vous avez dit que vous souhaitez me placer en confinement.

DS-73 : Ce n'est pas ce que -

Dr Isaacs : Désolé Alex, c'était déplacé de ma part. Vous n'avez pas dit cela, mais ça ne change rien à ce que cela signifie de mon point de vue. Vous m'avez proposé de rester en résidence permanente au Site-73, dans une isolation totale. Nous avons discuté en détail des effets psychologiques éventuels.

DS-73 : En effet. Et afin de prendre en compte cet aspect, je vous ai offert la possibilité de passer du temps avec votre famille.

Dr Isaacs : À la condition qu'eux aussi vivent ici en permanence ! Bon sang, comment avez vous pu penser que je pourrais forcer mes enfants à vivre ici, avec tous les risques que nous courrons tous les jours, la -

DS-73 : - vous savez que ce site a les meilleurs résultats de la Fondation pour ce qui est de -

Dr Isaacs : - et comment pourrais-je les regarder en face et leur dire qu'ils doivent abandonner leurs amis, leur vie -

DS-73 : - des enjeux plus importants à prendre en compte. Jan. Jan ! Je ne pense pas que nous devrions revenir à nouveau là-dessus.

Dr Isaacs : Désolé Alex, mais c'est facile pour toi de dire ça. Ce n'est pas ta vie.

DS-73 : Ce ne sont pas mes choix qui ont mené à tout ça. Écoute, ça fait longtemps que nous travaillons ensemble. Tu es sûr de toi ?

Dr Isaacs : Absolument. Après mûres réflexions, j'ai demandé à ce que au lieu d'être conf– au lieu d'être placé en quarantaine ou d'être éliminé, je me fasse administrer un amnésique de Classe F.

DS-73 : Je souhaiterais énoncer un avertissement formel à cette demande - Jan, tu sais que ce ne sera plus toi. On parle d'un changement total de personnalité.

Dr Isaacs : Je sais. Mais ma nouvelle personnalité ne connaîtra aucuns des secrets que je dévoile actuellement – Je ne poserais plus de risques de sécurité. Et je serais en vie. Après tout, le but premier de ces recherches était d'éviter des souffrances inutiles.

DS-73 : Nous ne pourrons tout de même pas te laisser partir.

Dr Isaacs : Non, mais je ne deviendrais pas fou à force de penser à la vie que j'aurais perdu, et peut-être pourrais-je être utile. Faites de moi un technicien, ou un concierge. Ou même un Classe D.  

DS-73 :  Très bien. Je donne mon accord formel vis à vis de cette demande. Le Dr Isaacs se verra administrer un amnésique de Classe F et sera réassigné selon la personnalité de remplacement. Pour toutes les formalités externes et internes, cela sera traité comme un décès dans le cadre de l'exercice d'un service exceptionnel pour la Fondation, avec un traitement indemnitaire complet versé à la famille. La consultation de cet enregistrement nécessitera une Autorisation 4/Général-73.

Dr Isaacs : Merci, Monsieur le Directeur de Site. Alex.

DS-73 : Jan, avant que nous terminions. Au sujet de tout ce que tu as fait pour le site, au cours de ces années. Je voulais dire – ce que tu as essayé de faire, je – je respecte ça. Je - bref. Ah, je crois que je vais appeler l'équipe en charge des amnésiques. Nous pouvons arrêter l'enregistrement.  


Rapport d'Incident : SCP-2138-2
Date : 29/05/20██
Lieu : Site-73, aile de résidence sécurisée des Classe-D - couloir R-12

18:34 : Une émeute mineure fut signalée durant le retour de membres du personnel de Classe D dans leurs quartiers suite à la réalisation des expérimentations quotidiennes. Les membres du personnel de sécurité ont attesté que le facteur déclencheur fut un assaut violent de D-4435 sur D-13962. D-13962 décéda plus tard de ses blessures. Un autre Classe D (qui n'a pas encore reçu de numéro d'identification) eut une attaqua cardiaque qui entraîna son décès lors de son intervention dans l'émeute, et quinze membres du personnel de Classe D furent blessés.  

révision de page: 3, édité la dernière fois: 13 Dec 2016 14:37
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website