nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-035-FR Le Concept
EuclidSCP-035-FR Le ConceptRate: 12
SCP-035-FR
notation: +8+x
SCP-035-FR-01.jpg
SCP-035-FR-01

Objet # : SCP-035-FR

Classe : Euclide Keter

Procédures de confinement spéciales : SCP-035-FR-01 est conservée dans les archives sécurisées et n'est pas accessible. Toutes les traductions de SCP-035-FR-01 doivent être détruites, à l'exception d'un fichier imprimé, ci après nommé SCP-035-FR-02, qui est conservé dans un casier verrouillé par deux (2) cadenas. L'une des clés est en possession du Dr. Gustav, remplaçant du Dr. Minok, tandis que l'autre clé est confiée à l'Agent Tyzone l'Agent Neremsa, actuel responsable de la sécurité du Site-Aleph.
SCP-035-FR-02 ne peut-être lu que par le personnel de classe-D lors des tests. Les tests, tout comme les recherches sur SCP-035-FR sont suspendus par ordre de O5-█

Description : SCP-035-FR-01 est une tablette d'argile de trente-deux (32) cm de long sur quatorze (14) cm de large datée entre 3400 et 3200 avant J.-C, gravée d'un texte en écriture cunéiforme.
SCP-035-FR-01 fut trouvée sur un site de fouille en Irak, puis transportée au musée de ██████████ en Europe pour y être étudiée. La Fondation SCP fut alertée suite à la mort de façon identique de tous les chercheurs et du traducteur ayant travaillé sur SCP-035-FR-01. L'objet fut dérobé et ramené au Site-Aleph.

SCP-035-FR-02 est une page imprimée contenant la traduction des gravures de 035-01.
Aucun de ces deux objets n'a d'effets anormaux en lui-même. En revanche, la lecture compréhension du texte entraîne une série d'effets qui diffèrent selon les personnes exposées.

Parmis les effets communs aux différentes personnes ayant lu compris le texte de 035-02, il a été observé :

  • la sensation d'être observé en permanence
  • un sommeil agité, sans souvenirs des éventuels cauchemars et/ou rêves
  • une fatigue généralisée empirant au fil du temps jusqu'à la mort du sujet affecté (le temps avant la mort dépend des sujets, une moyenne de six (6) jours ayant été calculée)
  • de l'irritabilité, une dépression nerveuse pouvant mener à des envies suicidaires (potentiellement liée au manque de repos)

A ce jour, il est impossible de savoir si l'effet de SCP-035-FR est mémétique ou dû a [DONNÉE SUPPRIMÉES] Les théories du Dr. Minok allaient dans dans ce sens. Selon lui SCP-035-FR est [DONNÉE SUPPRIMÉES] voir l'addendum 035-FR-A1

Dans de rares cas, SCP-035-FR à eu des effets notables sur les sujets exposés :

  • D-4532 (Femme caucasienne souffrant de dédoublement de la personnalité) : Le sujet D-4532 à souffert des effets de SCP-035-FR seulement lorsque se manifestait sa seconde personnalité, ce qui à amené le Dr. Minok à émettre l'hypothèse que les effets étaient liés à la compréhension du texte et non à sa lecture. D-4532 est décédée vingt-quatre (24) jours après avoir lu SCP-035-FR-02, soit deux à trois fois plus longtemps que les autres sujets. Cela est du au fait qu'elle ne subissait les effets de l'objet que par intermittence, en fonction de ses crises.
  • D-2967 (Homme hispanique souffrant de troubles mentaux moyens) : D-2967 ne semble pas avoir compris le texte de SCP-035-FR-02 malgré plusieurs lectures. Aucun effet ne s'est manifesté, ce qui à confirmé la théorie du Dr. Minok.
  • D-1239 (Homme Asiatique, a été recruté par l'intermédiaire de l'application du protocole 12, pratiquant régulièrement la méditation) : En méditant, D-1239 sembla être capable de retarder les effets de SCP-035-FR de huit (8) jours. Il a également signalé se souvenir de bribes de cauchemars.
  • Dr. Minok : Voir l'addendum 035-FR-A1

Addendum 035-FR-A1 :

Interviewé : Dr. Minok
Interviewer: Agent Neremsa
Avant-propos : L'Interview du Dr. Minok fut faite en urgence à 03h48 le ██/██/████ suite au fait qu'il ait manifesté les effet de SCP-035-FR sans avoir lu le texte imprimé sur SCP-035-FR-02.

<Début de l'interview>

(Le Dr. Minok montre des signes de fatigue et de nervosité)

Agent Neremsa : Okay doc'… Expliquez moi pourquoi vous me faite lever à quasiment quatre heures du mat'…

Dr. Minok : Laissez moi d'abord vous expliquer. Je travaille actuellement sur SCP-035-FR…

(L'Agent Neremsa interrompt le Dr. Minok)

Agent Neremsa : J'ai lu les rapport, doc'… Un texte qui tue par manque de sommeil…

(Le Dr. Minok tape du poing sur la table et s'énerve)

Dr. Minok : Vous ne comprenez pas ! Je subi actuellement les effets de SCP-035-FR alors que je n'ai jamais lu la traduction !

Agent Neremsa : Calmez-vous et expliquez moi tout depuis le début. Quand avez-vous ressenti les effets de l'objet ?

Dr. Minok : Ça fait maintenant quatre jours.

Agent Neremsa : Pourquoi n'avez vous averti personne ?

Dr. Minok : J'ai cru que c'était un effet psychologique du au fait que j'ai longuement observé les sujets.

Agent Neremsa : Alors comment est-ce possible ?

Dr. Minok : C'est là tout le problème, si ma théorie est exacte, je ne peux pas vous l'expliquer clairement.

(L'Agent Neremsa s’apprête à poser une nouvelle question, mais il est interrompu par le Dr. Minok)

Dr. Minok : Écoutez moi bien, je pense que les effets de SCP-035-FR sont lié à un concept. Quand vous comprenez ce concept, vous en êtes la cible.

Agent Neremsa : SCP-035-FR serait donc une entité vivante ?

Dr. Minok : Oui… Non… Je ne sais pas. Écoutez, ne pensez plus à SCP-035-FR. Le simple fait d'avoir élaboré des théories dessus m'a affecté. Le problème principal est que nous ignorons combien de traductions de la tablette existent. Comprenez moi bien, le simple fait qu'un chercheur au musée de ██████████ aie noté la traduction sur un site internet, sur son journal ou que sais-je encore, le simple fait que quelqu'un en parle de manière explicite suffirait à provoquer les effets de l'objet. Pire encore, le simple fait de plancher sur des théories dessus, de réfléchir à comment cet objet fonctionne serait suffisant ! Et ce n'est pas le plus grave…

Agent Neremsa : Que voulez-vous dire par là ?

Dr. Minok : Je ne peux pas vous le dire explicitement, cela vous affecterait… Mais la Fondation doit savoir que SCP-035-FR n'est actuellement pas confiné. La tablette que nous avons récupéré n'est qu'une instance. Qui sait combien de textes comportant ce concept existent. C'est une tablette sumérienne datant de plus de cinq mille ans… Toute les civilisations qui on commercé avec les Sumériens à l'époque peuvent potentiellement avoir eu un exemplaire du texte, je vous laisse imaginer ce que cela signifie.

(Le Dr. Minok se passe nerveusement la main sur le visage)

Dr. Minok : Le moindre chercheur ayant accès à une traduction sera affecté. Que la traduction partielle ou complète du texte ou que l'idée reprise dans ce texte paraisse dans une revue d'archéologie ou dans une collection d'un musée, que qui que ce soit explique cette idée à quelqu'un et les effets se manifesteront… Plus grave encore, si quelqu'un, à Sumer, à pensé à cette idée il y à cinq mille ans, qu'est-ce qui empêche n'importe quel esprit dérangé d'y songer également de nos jours, par pur hasard ? La probabilité est infinitésimale, mais elle existe… Et il suffit à ce quelqu'un d'aller publier ça sur internet…

(Le Dr. Minok s'arrête un instant, regardant dans le vague)

Dr. Minok : Et actuellement, nous n'avons aucun moyen de confiner quelque chose d'aussi abstrait qu'un concept…

<Fin de l'interview>

Notes : Le Dr. Minok sombra dans un coma de stade 3, dit « coma carus » trois (3) jours après l'interview. Il ne s'est toujours pas réveillé à ce jour et est le seul sujet à ne pas être mort. L'Agent Neremsa suggéra une reclassification en Keter avant de prendre un amnésique afin d'oublier cet interview, de peur de se voir affecté par SCP-035-FR. D'autres agent de sécurité ayant lu cet addendum n'ont pas été affecté par SCP-035-FR. Néanmoins, si vous avez le moindre doute, prenez un amnésique.

Addendum 035-FR-A2 :
Classe de l’objet changée en Keter en raison des possibilités de scénario EK.
Cessation des recherches concernant les effets de l'objet. Toutes les notes de travail du Dr. Minok ont été détruite par précaution.

révision de page: 8, édité la dernière fois: 22 Jan 2015 11:32
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website