nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-1205 Papier-peint à Fleurs
SafeSCP-1205 Papier-peint à FleursRate: 83
SCP-1205
wallflowerSCP.jpg

SCP-1205 le ██/07/██

Objet # : SCP-1205

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1205 doit être gardé dans une pièce dépourvue de fenêtres et faiblement éclairée, face à une caméra de surveillance. La qualité de l’air doit être testée mensuellement, et l’atmosphère doit être ajustée pour éviter la formation de moisissure.

Le personnel supervisant la surveillance vidéo doit être alerté par une alarme, dans l’éventualité où un changement de la taille ou de la forme de l’objet se produirait ; l’observation du flux vidéo lui-même est découragée jusqu’à ce que plus d’informations concernant l’Incident 1205-G███ soient disponibles.

Description : SCP-1205 est une parcelle de papier-peint à motif floral en décomposition, toujours attachée à un segment de mur découpé lors de son prélèvement. Le papier est âgé et écaillé et semble tout aussi vulnérable à la brûlure (par feu comme par produit chimique) et à la découpe que d’autres papier-peints sans vinyle comparables. Les sujets auxquels il a été demandé d’endommager l’objet ont rapporté entendre un hurlement soutenu et lointain, rappelant le sifflement ascendant d’une bouilloire.

Au bout de vingt-quatre heures, toute portion de papier détruite réapparaîtra sur le mur au même endroit et dans le même état qu'auparavant. Les fragments retirés par découpage ou arrachage se changent immédiatement en fine poussière au bout de quelques minutes, et réapparaissent après la même période de vingt-quatre heures. L'objet a également été observé changer de forme et de taille à des intervalles irréguliers. Ces changements n'ont jamais ajouté ou soustrait plus de six centimètres carrés à la surface de l'objet.

En condition de laboratoire, les interactions avec l'objet n'ont pas semblé causer de dommage physique ou psychologique, que ce soit à court ou long terme. Cependant, la controverse autour de l'Incident 1205-G███ suggère que davantage de tests concernant ses influences sur la perception des sujets seraient nécessaires.

Le Rapport d'Incident 1205-G███ est une lecture obligatoire pour tout le personnel assigné à SCP-1205.

Note : Le fichier suivant contient des extraits de notes et du journal du Dr E███ G███. Toutes les références à des membres de sa famille ou du personnel de la Fondation ont été censurées. Les descriptions des événements par le Dr G███ ayant été débattues par des témoins oculaires ont été annotées en conséquence.

Extraits du journal du Dr E███ G███ :
16/05
Il semblerait que quelqu'un croit aux secondes chances ; soit ça, soit j'ai pas saisi la blague. Nouvelle affectation, contre toute probabilité. On dirait du papier-peint. E. n'en supporte pas la vue, mais souhaitez moi bonne chance.

J'ai commencé par quelques mesures aujourd'hui ; rien de vraiment intéressant. Un des D reniflait et se grattait depuis le début— il s'est avéré qu'il était allergique au tissu de sa nouvelle combinaison. Son apparence a plus changé que celle du scp.

17/05
Test aux dommages : il se découpe, se déchire et brûle comme du papier. Pas de composant inhabituel dans les cendres ou la fumée ; les fragments se désagrègent, par contre, ce qui indique au moins que ce n'est pas une mauvaise blague de la part de quelqu'un.

E. n'est pas là aujourd'hui ; en déplacement hors du site, quelque part en [CENSURÉ]. Je me suis posé dans la cabine d'observation, au calme. Ça doit faire une heure ou deux maintenant. Je ne peux pas m'empêcher de me demander à quoi le papier-peint pouvait avoir ressemblé, recouvrant les murs d'un vieux salon. Les fleurs rouges ressemblent à des pavots. Les couleurs devaient être très vives, avant que le papier ne brunisse.

Pensée stupide. Peut-être qu'il n'a jamais été différent d'aujourd'hui.

Note : C'est la première fois que le sujet semble préoccupé par l'objet confiné ; cependant, comme d'autres membres du personnel l'ont signalé, la remarque du sujet n'indique pas nécessairement une fixation.

18/05
Toutes les portions retirées et détruites sont revenues. Les nouvelles portions n'ont pas l'air neuves, d'ailleurs— elles montrent les mêmes signes de vieillesse et de dégradation qu'avant. Les D se portent bien ; je les enverrais faire des examens cliniques et psychologiques pour être sûr. Je n'aime pas le son de mes propres hypothèses, quant à ce qui pourrait arriver à l'avenir…
(J'attends vraiment de pouvoir en parler à E. Il appelle toujours les dimanches, quand il ne peut pas passer. Il n'a pas appelé aujourd'hui. Pas encore. Pourquoi ?)

Note : Plusieurs des pages suivantes ne font que détailler des ébauches de procédures expérimentales. Ces notes correspondent aux procédures finales, et leur cohérence a été vérifiée par le personnel de recherche l'assistant.

27/05
Rien. C'est ce qui est arrivé. Aucun résultat.

Si j'ai fait quoi que ce soit pour mettre E. en colère, il ne veut pas me le dire. Je l'ai vu dans le hall hier. Je lui ai souri, et il m'a souri en retour. Mais il n'est pas venu me parler, et il ne m'a pas appelé depuis.

Note : Là encore, plusieurs pages d'ébauches de procédures expérimentales, toutes exigeant d'exposer un Classe-D pour établir le contact avec l'objet. Au lieu des résultats enregistrés dans les rapports officiels, l'auteur a à chaque fois noté "RIEN." en majuscules. Après cela, les références aux recherches du Dr G███ deviennent plus rares.

05/06
Ce n'est pas que E. … papa n'a pas appelé depuis un mois. Personne ne m'a appelé depuis un mois. Je commence à m'inquiéter, puis j'apprend par quelqu'un d'autre qu'ils vont bien. Alors pourquoi ne décrochent-ils pas quand j'appelle ?

06/06
Je me suis présentée à l'évaluation psychologique, pour être sure. J'ai fixé ce foutu mur assez longtemps pour avoir mémorisé son motif.

07/06
Le psy m'a recommandé des anti-dépresseurs. Je me sens comme une merde.

Note : Nous ne savons pas exactement comment le Dr G███ a vécu sa consultation psychologique. Le Dr Rhys rapporte lui avoir effectivement recommandé des anti-dépresseurs, et que le sujet semblait mélancolique et renfermé, et obsédé par l'absence de résultats de ses recherches.

"Ayant travaillé dans ce domaine depuis un moment, je n'ai rien trouvé d'anormal à ces signes d'anxiété. Mais je lui ai toutefois recommandé d'éviter toute proximité physique et visuelle de l'objet qu'elle étudiait."
D'après ses collègues, le Dr G███ n'a pas tenté de suivre cette suggestion.

10/06
Je deviens aussi terrible que E., lorsqu'il s'agit d'être compulsive. Toutes les nuits, je me retrouve assise sur mon lit, dos au mur. Comme si il risquait de s'écrouler sans moi. Je ne devrais pas plaisanter sur ça, E., désolée.

Personne ne me dit bonjour, quand je passe dans les couloirs. Et je n'arrive pas à me forcer à le dire en premier.. Je ne réclame pas leur attention. Mais lorsqu'ils me regardent, on dirait qu'ils ne me voient pas.

Note : A cette date, ses collègues rapportent que le Dr G███ a fait une pause dans ses recherches. Elle ne semble pas avoir déposé de demande officielle pour cette pause.

12/06
Ils ont suspendu mon accès aux sujets de Classe-D, en raison de mon absence de résultats. Ça doit être ce qu'il s'est produit, parce que personne ne s'est montré— personne n'a voulu m'expliquer pourquoi.

Ça n'a pas l'air d'inquiéter grand monde… je n'ai même pas pu trouver le psy pour mon rendez-vous. Je suppose qu'il a oublié. Je ne peux pas vraiment lui en vouloir… c'est difficile de remarquer chaque petit détail. Des regards et des odeurs et des bruits en arrière-plan.

Note : Aucune de ces déclarations ne correspond aux autres témoignages ; le Dr Rhys était à son bureau comme prévu, et a alerté les supérieurs du Dr G███ lorsqu'elle manqua le rendez-vous. L'accès du Dr G███ aux Classe-D n'a jamais été suspendu, et il n'y a aucune trace de demande à ce sujet.

13/06
Pas quitté ma chambre aujourd'hui.

Note : Aucun des voisins du Dr G███ ne se souvient l'avoir vu rentrer ou partir de son lieu de résidence, ni ce jour ni les jours suivants.

15/06
Je suis sortie de ma chambre aujourd'hui, je suis allée voir à chaque étage. Chaque bureau. Personne [écriture au stylo, trop légère pour être lisible]

Ils m'ont regardé sans me voir.

Note : Le Dr G███ a été officiellement portée disparue le 18/06/██. Contrairement à ses notes écrites, la dernière apparition connue du Dr G███ était le 09/06/██. Les raisons de sa disparition et son rapport à SCP-1205 restent sujets à débat.

Le Dr Rhys note que le Dr G███ n'avait pas d'antécédent dépressif, et des connaissances proches la décrivent comme ouverte et enjouée. Le témoignage de sa [CENSURÉ SUR DEMANDE] corrobore cette description, et souligne qu'elle avait fait de nombreuses fois preuve de sérénité lors d'épisodes difficiles à la fois avant et pendant son emploi par la Fondation.

Addendum ██/07/██ : Au cours d’un test de la qualité de l’air dans la cellule de confinement, un chercheur junior a rapporté ce qui suit—
"Je venais de finir… et je savais que ce n’était pas un problème connu, mais je me sentais mal en lui tournant le dos. Alors je suis sorti de la salle en reculant, pour garder un œil dessus – et c’est là que je l’ai vu bouger. C’était comme si une petite déchirure était apparue à un angle, et qu’un petit morceau s’y détachait lentement, comme si quelqu’un tentait de le déchirer. Il a fini par se détacher et tomber sur le sol, mais j’ai dû cligner des yeux à ce moment-là. Quand je l’ai regardé à nouveau, il avait disparu."

Addendum 2 : Un chercheur anonyme de la Fondation rapporte avoir lu à la fois le rapport d’incident et les documents originaux du Dr G███ à plusieurs reprises, et minutieusement. Il serait selon lui possible que des sections de texte aient depuis disparu des manuscrits originaux. Cette assertion est débattue par les autres chercheurs.

révision de page: 6, édité la dernière fois: 18 Oct 2018 14:22
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website