nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-538 Araignées de L'Ombre
EuclidSCP-538 Araignées de L'OmbreRate: 65
SCP-538
blank.png

Objet # : SCP-538

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Tous les spécimens de SCP-538 doivent être confinés dans une pièce d'un blanc éclatant de 15 mètres x 15 mètres x 3 mètres, avec au minimum quatre (4) lampes au plafond d'une puissance de 200 watts. Ces lumières doivent être positionnées au-dessus d’une table de 1 mètre x 2 mètres x 0.5 mètre située au milieu de la zone de confinement et doivent être allumées en toutes circonstances. Un (1) membre du personnel de Classe D plongé dans un coma artificiel doit être gardé dans un état médical stable sur la table, et servira de source d’alimentation pour tous les spécimens de SCP-538. Aucune source d’ombre ne doit être présente dans la pièce, autre que celle produite par le Classe-D.

Si à tout moment une ampoule de la zone de confinement de SCP-538 grille, une équipe composée de deux membres du personnel de sécurité doit y être envoyée par un sas adjacent. Les membres du personnel doivent être équipés de combinaisons hermétiques pour matières dangereuses pourvues de réservoirs d’oxygène indépendants, et doivent se déplacer lentement et calmement afin d’éviter d’agiter SCP-538. Ils doivent remplacer l’ampoule grillée et retourner au sas une fois leur tâche accomplie. Une fois que les membres du personnel sont isolés dans le sas, ils doivent être nettoyés avec une lampe blanche de 300 watts afin de s’assurer qu’aucun spécimen de SCP-538 ne s’accroche à eux. Les examens des Classes-D servant de nourriture à SCP-538 doivent être effectués similairement, bien qu'un seul docteur soit requis. Voir Addendum 538-A.

Si à tout instant les quatre lampes s’éteignent simultanément, la chambre doit être scellée, ainsi que tous les postes d’observation. Jusqu'à ce qu'une solution pour rallumer la chambre de SCP-538 soit disponible, la zone de confinement doit rester verrouillée. Si à n’importe quel moment un membre du personnel est mordu par SCP-538, l’individu doit être placé dans la chambre de SCP-538 dès que possible. Le manquement à cette règle pourrait résulter en une brèche de confinement massive et résultera en la suppression de l’individu responsable.

Note : les membres du personnel de sécurité doivent être dépistés régulièrement pour déceler toute peur inhabituelle. Tous les membres du personnel montrant des signes d’arachnophobie doivent être réassignés.

Description : SCP-538 semble être des ombres animées d’une espèce d’araignée inconnue. SCP-538 semble "se nourrir" des ombres d’autres objets vivants et se déplacera vers l’ombre la plus proche produite par un organisme vivant. Pour "se nourrir", SCP-538 se contente de s’attacher à l’ombre de son hôte, de telle sorte à ce que sa propre ombre ne soit pas obscurcie. De cette manière, un seul spécimen de SCP-538 peut grandir jusqu'à approximativement 15 centimètres carrés en taille. Au-delà, l’alimentation semble simplement maintenir cette taille. Jusqu'à présent, le processus s’est révélé inoffensif pour l’hôte. Bien qu’un spécimen puisse s’attacher à un objet inanimé pour se nourrir, il s’atrophiera et rétrécira lentement avec le temps. SCP-538 ne peut se développer que s’il est connecté à l’ombre d’un organisme vivant.

SCP-538 s’est montré capable de se mouvoir sur de petites distances dans des zones ouvertes et bien éclairées, dans l'objectif d'atteindre un hôte proche ou pour échapper à une source d’agitation. Cependant, il décroîtra rapidement en taille, au rythme de presque 2 centimètres par seconde pour la période de temps pendant laquelle il n’est pas attaché à une ombre. Si un spécimen est bloqué en en dehors d'une zone d'alimentation assez longtemps, il finira par rétrécir jusqu'à disparaître, moment à partir duquel il peut être considéré comme mort. La vitesse maximale au sol a été enregistrée à approximativement un mètre par seconde quand sa taille maximale est atteinte. SCP-538 s’est montré capable de se glisser dans des fissures de plus de 3 millimètres de largeur, des espaces plus petits en taille semblant infranchissables.

Bien que généralement inoffensif, SCP-538 peut et attaquera son hôte s’il est effrayé. Effrayer SCP-538 implique généralement un mouvement rapide de son hôte, moment auquel il mordra l’ombre de l’organisme avant de tenter de fuir. Pour provoquer des effets, la morsure doit se faire sur la peau nue ; les vêtements faits de coton ou de tout autre matériau plus solide assureront une protection suffisante.

Après s’être fait mordre, un individu passera par cinq phases différentes en l’espace d’une heure. Il est à noter que les individus mordus peuvent tenter de cacher leur état. De ce fait, tout individu manifestant les symptômes suivants doit être confiné immédiatement.

Phase un : S’il y a agitation, SCP-538 mordra l’ombre de son agresseur. Le sujet se plaindra de douleur dans la zone de l’ombre qui a été mordue ; cependant, aucune blessure ni piqûre n’apparaîtra à cet endroit. Le sujet deviendra rapidement irritable et s’en prendra à son entourage.

Phase deux : 10 à 15 minutes après s’être fait mordre, le sujet commencera à suer fortement, mais peut signaler avoir froid. La peau deviendra rouge et chaude au toucher.

Phase trois : 25 à 30 minutes après s’être fait mordre, le sujet deviendra violent et agressif, essayant de déclencher un conflit avec son entourage. Ses paroles deviendront inintelligibles et ses fonctions motrices peuvent être diminuées. Le sujet aura recours à la violence, attaquant souvent les individus les plus proches de lui.

Phase quatre : 40 à 45 minutes après s’être fait mordre, la couleur de la peau du sujet virera au blanc pâle et sa température corporelle chutera entre 5 et 8 degrés Celsius. Le sujet sera désolé pour les individus autour de lui et affirmera potentiellement qu’il ne se sentait pas bien. Le sujet tentera de s’excuser et se retirera dans une zone plus sombre.

Phase cinq : 55 à 60 minutes après s’être fait mordre, le sujet va [DONNÉES SUPPRIMÉES] les fluides en résultant seront complètement transparents et inoffensifs. L’ombre du sujet se sera à cet instant complètement désintégrée en spécimens plus petits de SCP-538, mesurant approximativement 4 centimètres carrés de surface. En l'absence de meilleur terme, ces spécimens doivent être considérées comme sa "progéniture".

Il n’y a actuellement aucun remède contre les morsures de SCP-538. La mort s’est montrée inefficace pour interrompre le processus ; au contraire, elle transfère directement le sujet à la phase cinq.

Addendum 538-A : À la suite de l’Incident I538-A, au minimum deux membres du personnel de sécurité équipés de deux (2) lampes de poche d'une puissance de 250 watts doivent être envoyés pour accompagner le docteur examinant le Classe-D.

Rapport d’Incident I538A :

██/██/██, Site-██, Secteur ██, Chambre de Confinement 538

Le docteur █████ entre dans la Chambre de Confinement 538 pour une visite de contrôle de D-7821, équipé d’une combinaison entièrement hermétique pour matières dangereuses.

2 minutes et 23 secondes après le début de l’examen, une attaque perpétrée par l’Insurrection du Chaos provoque une coupure d’électricité des Secteurs ██ à ██. Conformément au protocole, la chambre est complètement verrouillée et scellée, piégeant le docteur █████ avec SCP-538.

L’électricité reste coupée pendant 23 minutes supplémentaires jusqu'à ce que les générateurs de secours soient mis sous tension et raccordés au réseau électrique. Conformément au protocole, l’électricité n’a pas été acheminée à la Cellule de Confinement de SCP-538 mais au Secteur ██, confinant à ce moment [SUPPRIMÉ].

Par la suite, l’électricité est acheminée aux Cellules de Confinement disposant du niveau de priorité le plus élevé suivantes. SCP-538 étant à ce moment confiné de manière satisfaisante, sa priorité était jugée minimale.

Aucune brèche de confinement majeure ne fut signalée. L’attaque fut rapidement repoussée, avec un minimum de victimes. Les ingénieurs du Site travaillent à restaurer l’électricité.

18 heures après l’attaque de l’Insurrection du Chaos, l’électricité atteint finalement la Cellule de Confinement de SCP-538. En sanglot, le docteur █████ est escorté hors de la chambre, affirmant qu’il pouvait les sentir ramper sur tout son corps.

Le docteur suit une thérapie psychologique pour sa nouvelle arachnophobie. Le protocole de confinement a été mis à jour, et le docteur réassigné.

révision de page: 3, édité la dernière fois: 21 Feb 2020 14:20
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website