nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-1695 Accessoire de Cirque
SafeSCP-1695 Accessoire de CirqueRate: 129
SCP-1695 - Accessoire de Cirque
notation: +2+x
Recovered.png

En raison de l’incendie présent sur le site de récupération, seul une feuille de schéma est resté lisible.

Objet #: SCP-1695

Classe: Sûr

Procédures de confinement spéciales: SCP-1695-1 est gardé dans une chambre forte de Type 31A à l''intérieur de l''aile est du Site-18. Tout test effectué sur SCP-1695-1 doit être supervisé par des chercheurs spécialisés dans les instances issues de GoI-192. Les preuves découvertes au site de récupération de SCP-1695-1 doivent être gardées dans l''aile ouest du Site-18 et sont disponible pour des tests par tout membre du personnel ayant une accréditation de niveau deux (2) ou plus.

Description: SCP-1695-1 est un mécanisme de grande taille constitué d''un alliage de métal noir de composition inconnu.1 Le matériel affiche un niveau anormal de solidité; en conséquence, toutes les tentatives pour démonter l''appareil se sont avérées infructueuses. SCP-1695-1 a une forme irrégulière, possédant une base rectangulaire de 2,6 mètres par 2 mètres qui s''étend vers le haut en forme de demi-cercle et s''élevant à environ 1,5 mètre à son plus haut point. Un panneau de commandes constitué d''un certain nombre de boutons et d''interrupteurs servant à faire fonctionner l''appareil est situé à l''arrière; tandis qu''un tableau circulaire constitué de plaques en métal est situé à l''avant.

Quand SCP-1695-1 est activé depuis le panneau de commandes, la partie circulaire sur le devant de l''appareil va se dilater de manière similaire à une ouverture. Regarder l''intérieur de l''appareil par cette ouverture révèle une chambre cloitrée, et murée avec le même métal que celui se trouvant sur l''extérieur de l''appareil. Le mur intérieur de la chambre porte un certain nombre de bosses irrégulièrement formées. On estime que lorsque le devant de l''appareil est ouvert, les instruments responsables des principaux effets anormaux de SCP-1695-1 se rétractent dans la partie inaccessible de l''intérieur de l''appareil.

Quand un sujet humain entre dans la partie avant exposée de la chambre en posant le pied en premier, les tableaux circulaires des plaques se fermeront automatiquement autour du torse du sujet. L''appareil se fermera assez loin du sujet pour restreindre sa mobilité et prévenir une éventuelle évasion; les sujets gardent seulement un minimum de séquelles psychologiques des lacérations causées par la fermeture de l''appareil. Une fois piégé par SCP-1695-1, le sujet se transformera en SCP-1695-2.

Ce qui suit est une liste des étapes du processus de conversion. Étant donné qu''il est actuellement inconnu quelles transformations- si elles existent- subit la partie inférieure du corps piégée du sujet, seuls les changements de la partie supérieure visible du sujet seront listés.

RussianMan.jpg

1695-B, présumé créateur de SCP-1695-1.

  • Les phalanges distales du sujet se rétractent dans les portions inférieures des doigts, suivies pas les phalanges intermédiaires et proximales,2 laissant le sujet sans doigts.
  • Ce qui reste des mains du sujet se rétracte dans les bras qui se rétractent similairement dans le torse du sujet.
  • Les cheveux, les oreilles et le nez se rétractent dans la tête du sujet, suivis par tout autre détail facial. L''exception étant les yeux du sujet, qui restent entièrement fonctionnels et de taille normale. Les sujets restent capables d''émettre des vocalisations; toutefois, leur capacité de dialoguer est sévèrement entravée par l''absence de bouche et muscles faciaux nécessaires pour l''articulation.
  • Le torse du sujet gonfle et s''étire. La délimitation des muscles et des os est perdue à cette étape et le corps prend une apparence plus ronde.
  • Le cou se rétracte dans ce qu''il reste des épaules du sujet. A ce stade, le sujet ressemble à un cylindre grassouillet avec deux yeux sur la face arrondie.
  • Le sujet s''agrandit jusqu''à ce que le torse cylindrique soit grossièrement à un (1) mètre de diamètre et trois (3) mètres de longueur. Le tableau métallique va lentement se dilater pour compenser la circonférence croissante du sujet.
  • Les plaques de kératine3 commencent à dépasser de la partie du corps du sujet orientée vers le ciel. Les saillies sont toujours également espacées et forment un angle perpendiculaire à la longueur du corps cylindrique.
  • La peau du sujet sécrète une substance chimique adhésive anormalement composée. Dès qu''un organisme ou objet est en contact avec la composition pendant plus d''une minute, il ne peut être détacher tant qu''un contre-adhésif n''a pas été secrété.
  • SCP-1695-1 va jouer un message pré-enregistré (voir le Rapport d''Enregistrement 1) suivi par une sélection de musiques populaires de cirque.

Une fois ce procédé accompli, le panneau de contrôle de SCP-1195-1 peut être utilisé pour étirer d''avantage SCP-1695-2. Les tests ont montré qu''il n''existait pas de limitation d''extension de SCP-1695-2. L''appareil tient aussi compte de toutes les directions possibles de SCP-1695-2: les opérateurs peuvent étirer SCP-1695-2 dans n''importe quel angle, incluant des extensions vers le haut sans besoin apparent de support et à une inclinaison personnalisable. Si SCP-1965-2 est proche d''entrer en collision avec une surface solide, il va automatiquement compenser sa trajectoire, soit en évitant l''obstacle ou soit en continuant le long de sa surface. La vitesse à laquelle SCP-1695-2 s''allonge est ajustable, avec un maximum de trente (30) km/h.

Ce phénomène continuera jusqu''à ce que l''individu opérant sur SCP-1695-1 décide d''inverser le processus, faisant rétracter SCP-1695-2 avec les mêmes mouvements présents lors de l''élongation. Une fois produit, SCP-1695-2 sécrètera un contre-adhésif, libérant toute matière physique attachée à lui. SCP-1695-1 va temporairement cesser de jouer de la musique à cet instant et jouera un message préenregistré (voir le Rapport d''Enregistrement 2).

Si SCP-1695-1 est désactivé, SCP-1695-2 retournera à sa forme humanoïde originale et sera libéré. Les sujets qui ont subit les transformations en SCP-1695-2 vont garder une peur importante aux alentours de la zone basse de leur corps, ajoutée à des niveaux variables de traumatismes psychologiques.

Rapport d''Enregistrement:

Rapport d''enregistrement 1

Salutations, mes chers ! Approchez et venez sur le dos de Meaty le Ver de Viande pour un tour plein de sensations fortes ! Veillez à garder votre dos contre les plaques-ongles de Meaty afin de ne pas tomber. Pour votre sécurité, la sueur de Meaty vous collera à lui et vous empêchera de tomber ! Ne vous inquiétez pas, chères mamans - ça ne fait aucune tâche ! Soyez sûrs de bien tenir vos chapeaux, lunettes, ou autres objets susceptibles de tomber, et profitez de ce tour de manège !

Rapport d''enregistrement 2

Merci d''avoir fait un tour sur le Ver de Viande d''Herman Fuller ! N''hésitez pas à passer au stand de sucreries "Je n''ai pas de pop-corn et il faut que je crie", et n''oubliez pas de récupérer une figurine faite main de Meaty le Ver de Viande à la sortie ! Passez une inquiétante journée !

Addendum:

SCP-1695-1 fut récupéré à Estevan Fairgrounds à Saskattchewan le 05/19/████ après que la Fondation ait reçu des rapports concernant une activité de GoI-233 (Le Cirque de l''Inquiétude d''Herman Fuller) dans cette zone. Lors de la récupération, la majorité du champ était occupé par des structures de carnaval en feu ou sévèrement endommagées par les flammes, sans doute dû aux tentatives de détruire ce qui se trouvait dans cette zone. Deux (2) individus ont été retrouvées sur les lieux et arrêtés: 1695-A, en train de servir une instance de SCP-1695-2, et 1695-B, un homme Russe âgé qui proclamait être l''inventeur de SCP-1695-1.

Interviewé: PoI-1695-A, retrouvé converti à l''intérieur de SCP-1695-2. Identité inconnue.

Interviewer: Agent Poltake

Préface: Ce qui suit est l''enregistrement de l''échange qui a pris place entre PoI-1695-A et l''agent Poltake immédiatement après que PoI-1695-A fut libéré de SCP-1695-1. Des portions de paroles de PoI-1695-A n''ont pas pu être enregistrées correctement en raison de la voix calme et rauque du sujet.

<Début de l''enregistrement>

PoI-1695-A: S''il vous plait, aidez (inaudible) le sol.

Agent Poltake: Pouvez-vous marcher ?

PoI-1695-A: Ne m''y renvoyez pas. Ne m''y renvoyez pas.

Agent Poltake: Nous n''allons pas vous y renvoyer. Avez-vous besoin d''aide pour vous lever ?

PoI-1695-A: Ne m''y renvoyez… (pause) Dîtes au Monsieur Loyal que je suis désolé. Je suis tellement désolé, je ne m''en souviens pas.

Agent Poltake: Vous ne vous souvenez pas de quoi ?

PoI-1695-A: Le sol. Je ne me souviens pas. Je suis tellement désolé. S''il vous plait ne le faite pas.

Agent Poltake: Eh, aidez moi à faire tenir cet homme sur ces pieds.

L''agent Farbold s''approche de PoI-1695-A qui recule.

PoI-1695-A: Non ! S''il vous plait, je vous rendrai tout. Laissez-moi juste m''en aller. Ne me renvoyez…

Agent Farbold: Eh ! Eh ! On en va pas vous faire de mal. Mettez juste votre pied-voilà, comme ça.

Agent Poltake: Je ne pense pas qu''il soit assez fort pour se maintenir debout.

PoI-1695-A: Je suis désolé. Je ne peux pas. Je ne m''en souviens pas.

Agent Poltake: Combien de temps avez-vous passé dans cette chose ?

PoI-1695-A: Je suis désolé. Je ne m''en souviens pas. Le (inaudible) ne m''a jamais entendu crier. Dîtes au Monsieur Loyal que je suis désolé pour le vol. Je pensais que c''était juste un cirque.

<Fin de l''enregistrement>

Postface: PoI-1695-A perdit connaissance peu de temps après être mis en détention provisoire par le Fondation et mourut d''une insuffisance cardiaque avant qu''une interview mieux compréhensible ait pu être menée.

Interviewé: Leljud Koelovsky, PoI-1695-B, présumé créateur de 1695-1.

Interviewer: Dr. Khansa

Préface: Cette interview fut menée le 05/20/, le lendemain de la mise en détention provisoire de PoI-1695-B.

<Début de l''enregistrement>

Dr. Khansa: Vous avez clamé hier pendant votre arrestation que vous aviez créé SCP-1695-1. Maintenez-vous cette déclaration ?

PoI-1695-B: C''est mon devoir. Mon accomplissement suprême.

Dr. Khansa: Qu''est ce qui vous a amené à créer cette machine ?

PoI-1695-B: Le cirque avait besoin d''une nouvelle attraction excitante pour viser un public plus jeune, mais les roller coasters sont trop large et trop lourd à transporter. J''ai donc dit au chef du cirque,"Je vais faire un manège qu''on pourra transporter n''importe où." Il est toujours lourd, mais on peut le transporter.

Dr. Khansa: Pourtant vous avez été abandonné avec cette machine à Estevan.

PoI-1695-B: Le chef du cirque est très impatient. Avec lui c''est dépêche, dépêché, dépêche, tout le temps. "Le SCP vient ! Le SCP vient !" Rah. Il a dit qu''on avait pas le temps pour charger la machine, donc il a envoyé des hommes pour la détruire. Je suis resté pour les en empêcher et le cirque m''a laissé là.

Dr. Kharsa: Par "le cirque", vous référez vous au Cirque de l''Inquiétude ou au Cirque de Viande ? J''ai compris que vous aviez des liens dans les deux groupes.

PoI-1695-B: Le cirque d''Herman Fuller est un cirque. Le cirque de Viande n''est pas un vrai cirque.

Dr. Kharsa: "Pas un vrai cirque" ?

PoI-1695-B: A Moscou, il y avait des gens qui s''appelaient le Cirque de Viande. Je faisais partis de ce groupe. Nous étions des scientifiques et des inventeurs. Nous avons créé de belles oeuvres d''art.

Dr. Kharsa: Mes collègues m''ont dit que le Cirque de Viande se spécialisait dans les altérations anormales de la physiologie humaine. Est-ce ce que vous considérez comme étant votre "art" ?

PoI-1695-B: Le moyen d''expression du sculpteur est l''argile. Le moyen d''expression du peintre est l''huile. Le moyen d''expression du scientifique est la chaire. Des fois nous voulions vendre notre art, des fois nous voulions le rentre libre. Mais c''était il y a des années et des années de cela. Le chef du cirque est venu à moi et m''a offert une place dans le Cirque d''Herman Fuller, un cirque avec les… les éléphants et les clowns. Un vrai cirque. J''ai continué d''être un artiste, mais j''avais un sponsor. Un mécène pour exposer mon travail.

Dr. Kharsa: Expliquez s''il vous plait le processus par lequel SCP-1695-1 fonctionne.

PoI-1695-B: Non.

Dr. Kharsa: Mr. Kozlovsky, comme nous en avons parlé plus tôt, les choses seront bien plus faciles pour vous sur le long terme si vous coopérez avec nous maintenant.

PoI-1695-B: Je sais. Je connais votre truc. Je l''ai déjà vu auparavant. Pour vous je suis un imbécile. Vous agitez une carotte devant mon nez et un fouet derrière mon dos. Je connais votre jeu et je n''y jouerai pas.

Dr. Kharsa: Si vous êtes conscient que vous serez récompensé si vous coopérez et que vous comprenez les conséquences si vous ne le faites pas, pourquoi ne pas rendre les choses plus simples pour vous même ?

PoI-1695-B: Pourquoi ? (Le sujet semble extrêmement agité.) Parce que je vous emmerde, voilà pourquoi !

<Fin de l''enregistrement>

Note: D''après les témoins ayant survécu présent dans la chambre d''interview à ce moment là, Mr. Kozlovsky prolongea sa langue avant de finalement exploser. Cela a été initialement interprété comme un geste d''animosité; cependant, peu de temps après, Mr. Kozlovsky enleva ses chaussures et chaussettes sans l''aide de ses mains (étant donné qu''elles étaient menottées derrière son dos), pinça sa langue entre les orteils de son pied gauche, et l''arracha de sa bouche. Plusieurs secondes après , l''abdomen de Mr. Kozlovsky explosa, en conséquence d''une apparente décompression explosive. La déflagration détruisit la vitre renforcée qui protégeait la chambre d''interview, tuant le Dr. Khansa instantanément et blessant plusieurs jeunes chercheurs qui observaient l''interview. Des restes de confetti ont été retrouvés sur le site carbonisé et à l''intérieur des restes de Mr. Kozlovsky.

révision de page: 8, édité la dernière fois: 26 Aug 2014 08:39
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website