nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-1880 Gemme des Aspects
SafeSCP-1880 Gemme des AspectsRate: 108
SCP-1880 - Gemme des Aspects
notation: +1+x
gordionsmall.jpg

SCP-1880

Objet # : SCP-1880

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1880 doit être conservé dans une unité de confinement standard de la zone de stockage du Site-17. Toute interaction avec l’objet doit faire l’objet d’une demande préalable au Dr Shaw, superviseur du projet Kesher.

Description : SCP-1880 est une pierre précieuse taillée qui dépeint Alexandre Le Grand coupant le nœud Gordien, scène que l’on trouve communément sur divers objets ne présentant aucune anomalie. Bien que dans un premier temps, les experts aient daté l’objet du IVème siècle av. J.-C. (période classique du développement de la civilisation grecque), des recherches récentes suggèrent que l’objet est en fait plus récent et a probablement était créé aux alentours du Ier siècle ap. J.-C. à Rome.

Les effets anormaux de SCP-1880 ne s’activent que lorsqu’il est tenu par un sujet humain adulte de plus de 20 ans. Une fois dans la main d’un sujet adéquat, un lien mental entre le sujet et une entité inconnue (nommée "SCP-1880-1") se créé. L’objet sert alors de moyen de communication entre les deux spécimens : le sujet est capable d’entendre et de parler avec SCP-1880-1 et SCP-1880-1 possède un léger degré d’influence sur le sujet. La voix de SCP-1880-1 (qui a été identifié comme féminin ou masculin par les sujets) peut être perçue et enregistrée dans un rayon de deux (2) mètres autour de l’objet.

Les tentatives de communication avec SCP-1880-1 résultent de manière très variée : un refus catégorique de SCP-1880-1 de parler (quatorze fois) , une brève conversation (dix fois), une longue conversation (cinq fois) et SCP-1880-1 insérant des informations dans l’esprit du sujet (trois fois). De plus, tous les sujets qui entrent en contact avec SCP-1880 risquent de subir une altération physique et/ou mentale mineure ou modérée, même en cas de refus de communiquer de la part de SCP-1880-1.

Aucun profil type de sujet choisi par SCP-1880 pour converser n’a pu être tracé et différents résultats ont pu être enregistrés sur les mêmes sujets. Les conversations avec SCP-1880 sont toujours interrompues par l’entité et toute tentative pour rompre la discussion de manière prématurée a échoué.

SCP-1880 a été place en confinement par le Commandant ████ ██████ de la FIM Sigma-5 (“Tête de Bronze”) après qu’il l’ai reçu d’un homme de type caucasien d’âge moyen portant un costume gris et un chapeau, lors de ses vacances à ████, █████. L’homme était en train d’attendre ████ dans sa chambre d’hôtel alors qu’il rentrait aux environs de 03h00. Lorsqu’il l’interrogea sur son identité, l’homme répondit qu’il était “Personne”. Le Commandant ██████ tenta de maîtriser l’homme dans le but de l’interroger mais il fut surpassé avant de perdre connaissance. Lorsqu’il reprit ses esprits le lendemain matin, il trouva SCP-1880 sur sa table de nuit accompagné d’une note : Le nœud était là pour une raison. Une fois saisit de SCP-1880, ██████ établit le premier contact avec SCP-1880-1. ██████ apporta immédiatement l’objet à la Fondation pour confinement.

De nombreuses théories sur la nature de SCP-1880-1 ont été faites. A cause de son manque de consistance dans ses actions, quelques chercheurs ont émis l’hypothèse selon laquelle SCP-1880-1 est composé de différents aspects, et que chacune interagit avec les sujet de manière aléatoire et autonome, d’autres chercheurs croit aussi que SCP-1880-1 n’est pas une entité unique mais plusieurs.

Addendum 1880-A : Extrait d’une conversation avec SCP-1880-1.


Sujet :: D-1880-34

Superviseur :: Dr Shaw

Durée totale de la conversation : 00:45 minutes (quarante-cinq secondes).

Notes : C’est la cinquième fois que SCP-1880-1 accepte de prendre la parole.

<Début de l’enregistrement>

D-1880-34 : Euh, salut ?

SCP-1880-1 : Pantin de Dionysos, vous avez été maltraité par ce monde.

D-1880-34 : Euh ? De quoi vous parlez ?

SCP-1880-1 : Je parle de vous, pauvre enfant. Le Cœur voit au travers de votre âme et il a pitié de vous. Vous ne devez plus craindre la rage des ménades.

D-1880-34 :Doc’, de quoi parle ce bordel ?

Dr. Shaw : Restez concentré, D-1880-34.

SCP-1880-1 : Voilà qui est fait.

<Connexion Interrompue>

Résultats : Après cette conversation, le sujet D-1880-34 a prouvé qu’il lui était impossible d’entrer en état d’ébriété. D-1880-34 est connu pour son alcoolisme qui lui a valu d’entrer dans le programme de Classe-D.

Sujet : D-1880-56

Superviseur :: Dr Shaw

Durée totale de la conversation : 01:00 minute (soixante secondes).

Note : C’est la première situation (sur les trois) de transfert d’informations de SCP-1880-1 au sujet.

<Début de l’Enregistrement>

D-1880-56 : Donc, je dois simplement parler à cette chose ?

SCP-1880-1 : Quelle déception.

D-1880-56 : Hein ?

SCP-1880-1 : Je n’ai rien à gagner de vous. Le vide de votre esprit ne me laisse aucune possibilité.

D-1880-56 : Putain, mais vous croyez être qui pour me parler comme ça ?

SCP-1880-1 : Je suis l’intelligence, je suis la prouesse, je suis la raison. Je suis l’Esprit.

D-1880-56 : Je m’en branle ! Doc’, je veux pas parler avec ce truc, sortez-moi de là !

Dr. Shaw : Asseyez-vous, D-1880-56. Premier et dernier avertissement.

D-1880-56 : Allez-vous faire foutre! Je ne prononcerais pas un mot de plus à ce trou du cul invisible.

SCP-1880-1: Une telle grossièreté. Il est clair que l’on ne vous a jamais appris comment vos adresser à vos supérieurs. Vous apprendrez.

D-1880-56 : Apprendre quoi ?

SCP-1880-1 : Tout.

D-1880-56 : [Cris incohérent - perte de conscience]

<Connexion Interrompue>

Résultats : Bien que sans aucune forme d’éducation scolaire ou études, le Sujet D-1880-56, s’est réveillé et a commencé à montrer des vastes connaissances en histoire, physiques, médecine, droit et mathématiques, ainsi que des compétences remarquables en communication. Vingt-quatre (24) heures après avoir reçu ce savoir, D-1880-56 indique des symptômes d’un anévrisme cérébral majeur et le conduit à état végétatif.

Sujet : D-1880-63

Superviseur : Dr Shaw

Durée totale de la conversation: 450:00 minutes (sept heures et trente minutes).

Note : Il s’agit de la plus longue conversation enregistrée avec SCP-1880-1. Le sujet D-1880-63 n’a pas bougé de son siège pendant la totalité de la conversation. La retranscription est un extrait de cette conversation.

<Début de l’Enregistrement>

(01:30) D-1880-63 : Non, vraiment ? Et il l’a fait ?

(01:30) SCP-1880-1 : Evidemment qu’il l’a fait, et c’était plus réussi. Votre père était un homme si curieux.

(01:30) D-1880-63 : J’imagine que vous pouvez dire ça comme ça, même si je pense que les têtes d’ampoules ici-présentes ne décrirait pas sa carrière dans le braquage de banque comme “curieux”. En tout cas, merci de m’avoir raconté ça. Je ne l’ai pas beaucoup connu.

(01:30) SCP-1880-1 : Il en est de mon devoir, ma chère, et c’est aussi mon plaisir. Quel est l’intérêt d’une bouche qui sait pas parler ?

(01:30) D-1880-63 : Manger ?

(01:30) SCP-1880-1: L’information est ma nourriture et j’ai en horreur de voir d’autre en manquer alors que j’en suis gavé(e). Themis vous direz comme moi, bien qu’il ai été plus intéressé par la collecte d’informations que par son partage

(01:30) D-1880-63 : Themis?

(01:30) SCP-1880-1 : C’est sans importance pour vous, ma chère. Allons, continuons notre conversation. Que voulez-vous savoir sur votre grand-père ?
<End Log>

Résultats : Les cheveux du sujet D-1880-63 étaient devenu gris à la fin de la conversation. Le sujet a exprimé sa volonté de discuter à nouveau avec SCP-1880 et a décrit leur conversation comme "éclairante".

Sujet : D-1880-71

Superviseur : Dr Shaw

Durée totale de la conversation : 01:50 minute (une minute et cinquante secondes).

Note : D-1880-71 s''est montré très coopératif au directives du personnel de recherches, malgré son attitude violente.

<Début de l’Enregistrement>

D-1880-71 : [au Dr Shaw] c’est un très jolie pierre, Doc’. Vraiment très jolie.

SCP-1880-1 : Ah, moins jolie qu’elle ne l’a été.

D-1880-71 : D-de quoi parlez-vous ?

SCP-1880-1 : Allons, ne faites pas votre timide. Je sais ce que vous avez fait et je sais que vous le savourez encore. Vous y pensez chaque nuit avant de vou endormir

D-1880-71 : La ferme ! Vous ne savez rien de moi !

SCP-1880-1 : Oh mais si. Je vous ai vu le faire, je vous ai vu vous faire attraper, j’ai vu votre procès et la manière dont vous avez été amené ici. Je suis les Yeux, Mr .███████, rien n’échappe à ma vigilance.

D-1880-71 : Comment connaissez-vous mon nom !?

SCP-1880-1 : Elle criait sous vos mains et vous avez adoré ça. Vous avez menti lorsque vous avez dit aux journalistes que vous regrettiez. Si vous pouviez, vous le referiez. Mais tout ça n’a pas d’importance puisque vous ne quitterez jamais cet endroit en vie. Au revoir, Mr .███████.

<Connexion Interrompue>

Résultats: La couleur des yeux de sujet D-1880-71 sont passés du bleu au vert. Le sujet a dut être maîtrisé avant de porter atteinte à SCP-1880.

Addendum 1880-B: Lors de la dernière conversation avec SCP-1880-1, l''entité à montré qu''elle était en mesure de prendre possession du corps du sujet ainsi que d''utiliser des capacités anormales. (Voir Rapport d''Incident SCP-1880-C). A la lumière de ces récents événements, toute expérimentations sur SCP-1880 est suspendue par ordre du Commandement O5.

Le ██/██/████, pendant une conversation avec SCP-1180-1, D-1880-82 est soudainement entré dans un état catatonique de 10 secondes. Une fois qu’il eu repris ses esprits, le sujet plaça SCP-1880 sur la table de la salle de test et s’adressa directement aux membres du personnel de recherches. Le sujet s’identifia comme "Le Souffle" et indiqua qu’il avait "trouvé un aspect intéressant (à ses yeux)". Le sujet ouvrit la porte (bien que celle-ci était verrouillée) mais n’apparu pas de l’autre coté. A la place, les caméras de surveillance enregistrèrent le sujet de l’autre côté du Site-17, dans la chambre de confinement de SCP-████. Il déroba SCP-████, quitta la chambre de confinement (elle aussi verrouillée) et disparu du Site-17. Ni D-1880-82 ni SCP-████ n’ont été retrouvés à ce jour.

révision de page: 7, édité la dernière fois: 12 Oct 2014 16:06
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website