nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-2106 Une Conspiration de Corbeaux
SafeSCP-2106 Une Conspiration de CorbeauxRate: 107
SCP-2106
blank.png

Objet # : SCP-2106

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Toutes les instances de SCP-2106-1 doivent être conservées dans la volière pour sujets multiples du Site-64. Les instances doivent être nourries deux fois par jour et examinées individuellement pour évaluer leur santé et leur potentielles blessures toutes les deux semaines par le personnel du site. Dans le cas où une instance de SCP-2106-1 viendrait à mourir, celle-ci doit être immédiatement remplacée par un spécimen supplémentaire de Corvus corax. Dans le cas d’une brèche de SCP-1505, les instances de SCP-2106-1 contaminées doivent être immédiatement isolées et neutralisées.

Les objets suivants doivent être conservés dans la volière afin de faciliter les interactions avec l’entité au cours de l’apparition des instances de SCP-2106-2 :

  • Une paire de bottes.
  • Un imperméable.
  • Une paire de gants.
  • Un bloc note standard.
  • Trois stylos à bille noirs.

Description : SCP-2106-1 désigne actuellement un total de 40 spécimens de Corvus corax1. Individuellement, chaque instance est impossible à distinguer d’un spécimen non-anormal de la même espèce. Les propriétés anormales de SCP-2106-1 deviennent observables entre 22h et 8h du matin (heure du Pacifique). Au cours de cette période, toutes les instances de 2106-1 s’endorment puis se réveillent 15 minutes plus tard avant de se rassembler pour former SCP-2106-2.

SCP-2106-2 est une entité humanoïde formée par les corps combinés de toutes les instances disponibles de 2106-1. Lorsque des vêtements leur sont fournis, les instances de 2106-1 forment 2106-2 à l’intérieur des vêtements, y compris en remplissant des habits tels que des bottes et des gants. SCP-2106-2 est pleinement conscient et s’avère capable de communiquer par l’écriture ainsi qu’en imitant la voix humaine. D’après les entretiens réalisés, 2106-2 pense être un individu nommé Jessica Bradley, une femme caucasienne de 45 ans vivant à Tillamook, dans l’Oregon, aux États-Unis. SCP-2106-2 a été capable de fournir des informations précises sur la vie de Mme Bradley jusqu’à la date du 09/11/2011, mais ignore tout des circonstances qui l’ont conduit à exister dans son état actuel. SCP-2106-2 a jusqu’à présent été très coopératif avec le personnel de la Fondation.

Un minimum de 25 instances de 2106-1 sont nécessaires pour que SCP-2106-2 se forme avec succès. Dans le cas où moins de 25 instances de 2106-1 seraient présentes à 22h, ou lorsque qui que ce soit tente de retirer une instance de 2106-1 de la volière, toutes les instances de 2106-1 forment une volée. Au cours de ces évènements, les instances de 2106-1 ont démontré un degré élevé de collaboration, incluant :

  • Tenter de manipuler des poignées de porte.
  • Poser des pièges rudimentaires ou créer des embuscades visant le personnel de la Fondation.
  • Se jeter en masse contre les fenêtres d’observation.
  • Inscrire des messages ou des dessins grossiers en anglais sur le sol.

Les instances individuelles de 2106-1 qui s’éloignent d’un rayon de plus de 50 mètres de toutes les autres instances perdent leur propriétés anormales à 8h suite à la dissipation de SCP-2106-2. A l’inverse, les spécimens non-anormaux de Corvus corax deviennent des instances de 2106-1 lorsque ceux-ci sont placés à moins de 50 mètres d’instances de 2106-1 à 22h. On ignore actuellement si SCP-2106-2 serait capable de se former à nouveau si jamais toutes les instances de 2106-1 étaient dispersées.

Rapport de Récupération : SCP-2106-2 a été initialement récupéré le 15/11/2011 dans une volière privée située au domicile de Jessica Bradley, dans la banlieue de Tillamook, dans l’Oregon, aux États-Unis, suite à la découverte d’une vidéo virale montrant SCP-2106-2 en train de marcher le long de la côte de l’Oregon. Suite à une enquête, des membres du personnel de la Fondation découvrirent le corps de Jessica Bradley dans son lit. L’autopsie de Mme Bradley révéla que la cause de la mort était une hémorragie cérébrale. Toutes les 30 instances d’origine de 2106-1 étaient des animaux de compagnie de Mme Bradley avant sa mort.

Addendum 2106-A : Rapport d’Entretien 2106-1

L’entretien suivant a été conduit dans le cadre du confinement initial de SCP-2106-2.

Interviewé : SCP-2106-2

Interviewer : Dr Daniel Aeslinger

Avant-Propos : Cet entretien a été réalisé à la fin d’une évaluation de santé standard. Au cours d’entretiens précédant celui-ci, SCP-2106-2 avait révélé se souvenir des actions d’un chercheur ayant examiné plusieurs instances de 2106-1 au cours d’un examen vétérinaire standard.

<Début du Rapport>

Dr Aeslinger : Parfait, Jessica. Avant que nous concluions cette session, il reste un sujet que je voudrais aborder avec vous.

SCP-2106-2 : D’accord. Qu’est-ce que vous voulez savoir ?

Dr Aeslinger : Pendant notre dernier entretien, vous avez mentionné vous souvenir de plusieurs détails de l’examen vétérinaire conduit par le Chercheur Ferro sur l’un des corbeaux qui composent votre corps. Pourriez-vous nous en dire plus ?

SCP-2106-2 : C’est difficile à expliquer. Le matin, j’ai l’impression de m’endormir. La plupart du temps, ça arrive d’un coup et juste après, je me réveille à nouveau et vous me dites qu’on est le jour suivant. Cependant, ça m’arrive de rêver, ou du moins je crois que ce sont des rêves. Quand je rêve, je suis toujours un corbeau quelque part dans cette volière.

Dr Aeslinger : Continuez…

SCP-2106-2 : Ce qu’il y a, c’est qu’en général les rêves ne sont pas passionants. Je laisse juste les choses se faire. Je fais ce que ferait un corbeau. C’est plutôt sympa, vous savez ? C’est comme laisser son esprit ralentir et laisser ses soucis de côté. Tout devient tellement simple. Mais cette fois-là c’était différent. Cet homme m’a attrapée et m’a examinée. Il m’a touchée et manipulée. C’était horrible. Juste la pire sensation du monde. Je crois que je n’avais jamais été aussi terrifiée. Quand je dis ça, rappelez-vous qu’un jour je me suis réveillée sous forme d’oiseaux.

Dr Aeslinger : Intéressant.

SCP-2106-2 : Quoi ?

Dr Aeslinger : Est-ce que vous savez que les corbeaux qui composent votre corps s’endorment tous juste avant de vous former tous les soirs ?

SCP-2106-2 : Woah, vraiment ? Non. Je l’ignorais.

SCP-2106-2 marque une pause de plusieurs secondes avant de continuer à écrire.

SCP-2106-2 : Est-ce que vous pensez qu’ils rêvent qu’ils sont moi ? Est-ce que ça rêve, les corbeaux ?

Dr Aeslinger : Je ne sais pas, Jessica. Peut-être ?

SCP-2106-2 : Peut-être…

<Fin du Rapport>

Addendum 2106-B : Rapport d’Entretien 2106-2

L’entretien qui suit a été conduit après plusieurs évènements de type volée.

Interviewé : SCP-2106-2

Interviewer : Chercheur Roland Ferro

Avant-Propos : Cet entretien a été conduit suite à une série de tests et d’observations du comportement de coopération de 2106-1 pendant un évènement de type volée. Dès que SCP-2106-2 est apparu, celui-ci se déplaça jusque dans le fond de la volière et adopta une position foetale.

<Début du Rapport>

Chercheur Ferro : Jessica ? Qu’est-ce… qu’est-ce qui se passe ? Tout va bien ?

SCP-2106-2 : Il faut que vous arrêtiez ça…

Chercheur Ferro : Je suis désolé, je ne vous suis pas. Arrêter de faire quoi ?

SCP-2106-2 : Les volées ! Arrêtez de provoquer des volées. S’il vous plaît ! C’est comme un cauchemar. Arrêtez de le faire, merde !

Chercheur Ferro : Je vais devoir vous demander un peu plus d’explications, Jessica. Pourquoi doit-on arrêter les volées ? Qu’est-ce qui vous arrive lorsque nous provoquons ces évènements ?

SCP-2106-2 : C’est comme si mon cerveau était tiré dans plein de directions différentes. Normalement à partir de 8h je rêve que je suis un seul corbeau. C’est agréable. C’est simple. C’est calme. Mais là… ça n’est pas comme ça. Je me fais catapulter d’un point de vue à un autre. D’un corbeau à l’autre. Ils sont tous désespérés et effrayés et ils cherchent à survivre. Et à chaque fois que je change de point de vue cette impression augmente. Chaque corbeau laisse une trace dans mon cerveau et je ne peux pas les enlever. Je sens leur conscience qui traverse le fond de mon cerveau… Ils aiment être moi.

Chercheur Ferro : Ils aiment être vous ?

SCP-2106-2 : Ils adorent ça ! J’aime être un corbeau parce que tout devient plus simple. Ils aiment être moi parce que tout devient complexe. A chaque fois que vous leur faites former une volée, c’est parce qu’ils ne veulent pas abandonner cette forme. S’il vous plaît. J’ai fait tout ce que vous m’avez demandé de faire. J’ai toujours coopéré. S’il vous plaît. Ne le faites plus.

Chercheur Ferro : Je ne peux pas faire ce genre de promesse…

Toutes les instances de 2106-1 composant SCP-2106-2 commencent à croasser bruyamment. Toute nouvelle tentative de communication du Chercheur Ferro avec SCP-2106-2 s’avère un échec. Les croassements continuent jusqu’à 8h.

<Fin du Rapport>

Suite à la conclusion de cet entretien, toute tentative du personnel de la Fondation visant à communiquer verbalement avec 2106-2 a été bloquée par les croassements de 2106-1. 2106-2 arrive toujours à communiquer avec succès via des notes écrites à destination du personnel de la Fondation. Les instances de 2106-1 ont été observées en train de détruire ces notes et d’attaquer le personnel chargé de récupérer ces notes suite à la dissipation de 2106-2 à 8h.

En date du 25/11/2012, une boite aux lettres à sens unique a été installée dans la volière afin de permettre à 2106-2 de communiquer sans nouvelle interférence de 2106-1.

révision de page: 4, édité la dernière fois: 12 Feb 2020 13:39
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website