nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-2966 PTInfini
KeterSCP-2966 PTInfiniRate: 45
SCP-2966

Objet # : SCP-2966

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2966 doit être confiné à l'Avant-Poste 117, et ne doit à aucun moment être contenu avec d'autres objets SCP. Un réacteur au fluorure de thorium liquide doit continuellement être en état de marche, et les transferts de chaleur dirigés vers la cellule où SCP-2966 est contenu. Avant l'utilisation de SCP-2966, les moniteurs s'assureront qu'au moins 2,04×1017 joules d'énergie thermique sont disponibles pour le transfert thermodynamique aboutissant dans la cellule de SCP-2966. Lors de l'utilisation, cet échange sera strictement contrôlé dans le but de le faire concorder avec la disparition de la matière.

Une équipe réduite occupera l'Avant-Poste 117, afin de minimiser les risques de décès. Cette équipe doit être constituée de trois personnes formées à l'entretien et la maintenance d'un réacteur au fluorure de thorium liquide, de quatre chercheurs pour surveiller à la fois l'état de SCP-2966 et celui du réacteur, de deux équipes de sécurité de quatre personnes qui patrouilleront dans un périmètre de 25 km autour de l'Avant-Poste 117 et dissuaderont les civils d'entrer, ainsi que d'un Classe-D qui sera l'utilisateur de SCP-2966.

Un Classe-D devra utiliser SCP-2966 trois fois par jour, à intervalles de huit heures (08h00, 16h00, 24h00), l'utilisation étant définie par le détachement d'au moins dix feuilles de SCP-2966. L'opération doit être minutieusement contrôlée et le contact maintenu avec le Classe-D durant l'intégralité de ladite manipulation, pour ajuster la vitesse à laquelle SCP-2966 est utilisé. Un régulateur placé dans le réacteur à cet effet adaptera le rendement énergétique de celui-ci en conséquence. Un indicateur accroché dans la cellule de SCP-2966 précisera la masse de ce dernier constamment, et transmettra cette information au personnel de surveillance.

La construction d'une piste d'atterrissage pour avions à réaction est envisagée aussi bien en tant que possible moyen d'évacuation, au cas où SCP-2966 parviendrait au stade critique, qu'en tant que moyen de communication avec les sites de la Fondation plus importants à proximité.

Description : SCP-2966 est un rouleau anormal de papier toilette de marque █████. Celui-ci pèse approximativement █,█ kilogrammes à l'heure actuelle. En outre, tenter de réduire cette masse est déconseillé, comme le prouve l'Incident 2966-35A. Les feuilles de papier extraites de SCP-2966 sont, en dehors de leur incroyable efficacité pour essuyer les restes de matière fécale, énergétiquement stables et ne présentent aucune anomalie. Le rouleau en lui-même est gardé dans un conteneur en acier attaché à une fixation murale qui empêche l'accès au rouleau, son remplacement ou son enlèvement. Des tests non-invasifs effectués sur le conteneur n'ont pas permis d'identifier clairement ce qui se trouve dans celui-ci, et les tests invasifs sont déconseillés en raison de la nature volatile de SCP-2966. De plus, la cellule sert de drain à chaleur pour les transferts thermiques entre SCP-2966 et le réacteur ; corrompre le processus de convection thermodynamique peut conduire à la mise en état critique de SCP-2966.

SCP-2966 est anormal par le fait qu’il est fonctionnellement un rouleau de papier toilette infini. Depuis le début de son confinement le ██/██/████, environ ██ km de papier ont été extraits de SCP-2966. Aucun ajout de papier toilette et aucune augmentation soudaine de masse n'ont été observés, et [DONNÉES SUPPRIMÉES] analyses n'ont révélé aucun enlèvement ou ajout temporaire de papier d'origine ou de dimensions différentes. Le mécanisme par lequel SCP-2966 accomplit ceci est entièrement inconnu, bien que ses effets soient clairement identifiés.

SCP-2966 obéit aux lois de la conservation d'énergie et de la masse, et par un procédé inconnu, absorbe toute l'énergie de son environnement dans le but de créer la matière constituant le papier toilette. Une feuille de SCP-2966 pèse approximativement trois grammes, ce qui signifie qu'environ 2,04×1016 joules d'énergie, soit grossièrement 65 tonnes de TNT, sont nécessaires pour créer une seule feuille de SCP-2966.1 Le nombre de feuilles formées autour du rouleau de SCP-2966 est estimé à ████, soit un rendement équivalant à [DONNÉES SUPPRIMÉES] mégatonnes de TNT.

Si plus de dix feuilles sont enlevées en une seule fois de SCP-2966, il absorbera l'énergie présente autour de lui chaque fois qu'une feuille supplémentaire est enlevée. Le type d'énergie qu'il absorbe est le plus souvent de la chaleur, bien que SCP-2966 ne semble pas avoir de préférence ; des analyses ont montré que les vibrations sonores perdent de leur intensité lors de l'utilisation. En l'absence d'une source externe d'énergie destinée à alimenter SCP-2966, la grande quantité d'énergie nécessaire à la formation d'une seule feuille (2,04×1016 joules) est captée dans la chaleur de l'environnement de SCP-2966, ramenant la température proche du zéro absolu dans un rayon de ██ mètres. Cela s'est produit à deux reprises lors de failles d'approvisionnement. À chaque fois, l'équipe sur place s'est sacrifiée pour enlever dix feuilles. Elle fut alors tuée par hypothermie instantanée. Bien que ce ne soit pas une solution de confinement durable, ce sacrifice a empêché SCP-2966 d'atteindre un stade critique.

Si SCP-2966 n'est pas utilisé, il commencera à perdre la matière qu'il a emmagasinée, celle-ci sera retransformée en énergie, à la vitesse de e(█,██)n joules par seconde, où n représente le nombre de minutes depuis la dernière utilisation. Cette énergie est dégagée sous forme de chaleur, et occasionnellement, de rayonnement alpha. L'équilibre optimal entre l'utilisation et l'émission correspond à un peu plus de huit heures, comme précisé dans les Procédures de Confinement Spéciales. La vitesse augmentant de façon exponentielle, SCP-2966 atteindra un stade critique après environ ██ heures depuis la dernière utilisation durant lequel la vitesse de radiation approchera rapidement l'infini. Concrètement, SCP-2966 transformera sa masse restante en énergie en une fraction de seconde. Environ 1×10██ joules seront produites, soit une explosion d'une puissance équivalente à ████ mégatonnes de TNT.2 Malgré la situation éloignée de l'Avant-Poste 117, la situation critique de SCP-2966 pourrait provoquer un nombre de pertes tel que la Fondation ne pourra pas y faire face.

Pendant l'utilisation de SCP-2966, certains Classe-D ont décrit une baisse occasionnelle de la température de la pièce. Les Classe-D ont également noté que le papier extrait de SCP-2966 est exceptionnellement confortable, efficace et résistant. Le ré-enroulement des feuilles de SCP-2966 sur d'autres rouleaux et l'utilisation de celles-ci en tant qu'équipement destiné au personnel de la Fondation ont fait l'objet de demandes, toutes ont été refusées.

SCP-2966 fut découvert après que des agents de la Fondation eurent remarqué une baisse soudaine et anormale de température à █████████ en Californie grâce aux données enregistrées par le Service Météorologique National. Une enquête ultérieure menée par la Force d'Intervention Mobile Theta-19 (Hommes-Fusées) révéla qu'un "Centre de recherche de la Chaîne des Pins" avait été découvert entièrement gelé sur une surface d'1 km², malgré la chaleur estivale. Les données renvoyées par la FIM Theta-19 indiquèrent que la température dans la zone était de -108 degrés Celsius, bien plus bas que n'importe quelle température naturelle enregistrée sur Terre. La température n'étant pas au zéro absolu, il a été suggéré que SCP-2966 avait été utilisé plusieurs heures auparavant, laissant le Soleil réchauffer la zone entre-temps.

La FIM Theta-19, après avoir forcé les portes du centre, découvrit que tous les employés présents dans le bâtiment avaient été tués par la chute brutale de température. Un chercheur, par la suite identifié comme le Dr ███████ ██████████, fut découvert, manifestement en train de faire une démonstration à d'autres, tenant SCP-2966 entre ses mains. Les effets de SCP-2966 ayant rendu tout le matériel informatique du site hors d'usage, aucune information ne put être récupérée concernant la création de SCP-2966. Cependant, la FIM Theta-19 dénicha un journal manuscrit appartenant au Dr ███████ ██████████ dans son bureau, et, bien que les pages fussent couvertes de gel, des morceaux lisibles du journal furent restaurés. Voir Document 2966-01.

Plusieurs locaux ayant signalé la baisse rapide de température, une couverture fut mise en place, sous la forme d'une rupture d'un réservoir d'azote liquide, et des amnésiques de Classe A administrés. Après l'installation d'un périmètre de sécurité, SCP-2966 fut étudié in situ durant les heures suivant sa découverte, ses propriétés furent définies, et il fut confiné avec succès.

██/██/████ :

Aujourd'hui, nous avons effectué une percée dans la technologie du papier toilette. Aucun homme n'aura plus à ressentir la douleur cuisante que provoque une partie intime sale ! En plus, cela va probablement me rendre richissime, une fois que nous aurons trouvé comment fabriquer d'autres produits en papier, comme des mouchoirs, et peut-être même des assiettes !


██/██/████ :

Un léger contretemps est apparu dans le projet PTInfini. Nous ne pouvons pas produire des fibres de cellulose assez rapidement pour réaliser un vrai rouleau infini. Une des solutions envisagées est l'application libérale d'hafnium, aussi appelé quarternium, allié à un autre élément. Même s'il est excessivement rare et cher, on ne peut faire avancer la science sans faire de sacrifices !

Tant pis si les autres me traitent d'imbécile, j'estime qu'à l'heure actuelle, n'importe qui possédant un doctorat devrait être capable de respecter le travail des autres, même si ça concerne un domaine différent. C'est tout simplement ça, la vraie science, si tu peux écrire assez pour que le profane comprenne. Qui se fout de savoir si je suis vraiment botaniste ? Je pense pouvoir déchiffrer le papier du Dr █████ sur le quarternium.

Note : Aucun élément n'existe sous le nom de "quarternium".


██/██/████ :

Le conteneur est prêt. Nous avons ajouté le papier d'origine, et bientôt, l'alliage quarternium-[DONNÉES SUPPRIMÉES] sera prêt lui aussi pour l'insertion dans le champ de confinement hyperbare. Bien sûr, les yotta-rayons sont envisagés, mais ils n'empêcheraient pas l'apparition de paires de fermions.

Note : Le reste est illisible.


██/██/████ :

Il semble que l'énergie du seuil qui engendre ces fermions ait été sous-estimée par mes calculs. Rien ne vient. Je vais juste les retravailler en tenant compte du problème de Fermi, et ça devrait faciliter le travail demain, lors des tests. Dans peu de temps, le monde n'aura plus jamais besoin de papier toilette !

Note : Après cette entrée figurent plusieurs équations lisibles résolues à la main. Après avoir effectué des calculs avec les mêmes constantes, les physiciens de la Fondation ont établi que le Dr ██████████ a manifestement mal placé le carré de l'équation E=mc² plus tôt dans son travail. Cela a induit des énergies considérablement plus basses que dans la réalité, ce qui a peut-être renforcé l'idée du Dr ██████████ selon laquelle il pouvait créer de la matière à partir d'énergie en toute sécurité.

Le ██/██/████, le Test 2966-35A fut mené dans l'objectif de voir si la masse de SCP-2966 pouvait être réduite en retirant rapidement des feuilles tout en lui fournissant un excès d'énergie. SCP-2966 atteignit immédiatement son stade critique. Le dégagement brutal de ██×10██ joules d'énergie détruisit l'Avant-Poste 117 et provoqua la mort de ██ personnes. Grâce à la situation éloignée de l'Avant-Poste 117, seuls les décès de membres du personnel de la Fondation furent rapportés. SCP-2966 fut retrouvé intact, et pesait ███ grammes de moins. L'Avant-Poste 117 a depuis été reconstruit et le confinement rétabli.

révision de page: 1, édité la dernière fois: 12 Nov 2018 17:33
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website