nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-489 1-555-TORGNOLE-BESTIOLE
EuclidSCP-489 1-555-TORGNOLE-BESTIOLERate: 71
SCP-489
blank.png

Objet # : SCP-489

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-489 est conservé dans une unité de confinement au Site-113. Afin d'empêcher les membres du personnel d'apporter toute vie insectoïde à l'intérieur de la cellule de SCP-489, une cabine de douche a été installée à l'extérieur de la cellule de confinement ; les membres du personnel s'habilleront des vêtements leur étant donnés après le nettoyage. Les tests impliquant SCP-489 sont limités aux espaces en intérieur.

En raison de potentielles brèches de confinement et dommages au site, aucune anomalie basée sur les insectes, incluant les instances de SCP-831, ne doit être conservée au Site-113.

Description : SCP-489 est une masse conglomérée d'approximativement la forme d'un dôme, entièrement constituée d'objets utilisés pour tuer ou repousser des insectes (p.ex. des bidons de pesticide aérosol, des lampes anti-insectes, des tapettes à mouche, des chaussures et des briquets). Chaque objet est capable de se mouvoir de manière indépendante et autonome, bien qu'ils se déplacent généralement tous ensemble sur le sol. Au jour du 17 juin 2013, SCP-489 mesure approximativement cinq mètres de haut et dispose d'un diamètre de huit mètres à sa base.

Au centre de la masse se trouve une fourgonnette fortement endommagée, qui contient un squelette humain assis sur le siège du conducteur ; la cage thoracique du squelette a été écrasée. Un logo éraflé et délavé peut être observé sur le côté droit de la fourgonnette, avec ce texte :

Services d'Xtermination Xtrême [sic].
Nous ficherons une torgnole à toutes les bestioles, petite ou grande !
1-555-TORGNOLE-BESTIOLE

Lorsqu'un insecte de n'importe quelle espèce entre dans un rayon de cinq mètres autour de SCP-489, celui-ci bondira en direction de l'animal et tentera de le tuer ; il est à noter que SCP-489 ne tient pas compte de tout autre organisme non-insecte sur lequel se trouverait l'insecte ou qui se situerait à proximité de celui-ci, entraînant généralement de graves blessures ou la mort si cet organisme échoue à s'écarter à temps. Cependant, en raison du nombre d'objets se déplaçant en même temps, SCP-489 échoue fréquemment à ne serait-ce qu'atteindre sa cible ; à la place, des parties individuelles entravent mutuellement leurs mouvements. Si SCP-489 échoue à tuer l'insecte, les objets individuels à l'intérieur de SCP-489 deviennent hostiles les uns envers les autres, et commencent à frapper les objets qui leur sont adjacents. Lorsqu'il n'est pas en présence d'un insecte, SCP-489 est relativement docile, rendant son étude plus aisée.

Si SCP-489 réussit à éliminer un insecte, les objets capables de le manipuler en sécurité (p.ex. des pinces à épiler, des pelles, etc.) le récupéreront et le feront passer le long du bord de SCP-489 en direction de son espace de stockage ; lors de ce processus, il devient possible d'observer la fourgonnette sans entraves, en raison des objets s'écartant afin d'ouvrir les portes. L'espace de stockage de la fourgonnette de SCP-489 dispose de propriétés extra-dimensionnelles, et contient des dizaines de rangées de bocaux en verre conservés sur des étagères en bois ; chaque bocal est rempli de divers insectes morts.

Si SCP-489 est mis en présence de nouveaux objets pouvant être considérés comme des "tueurs d'insectes", il tentera prestement de les incorporer à son ensemble ; cependant, cette habitude rend son objectif d'exterminer des insectes encore plus compliquée avec la masse nouvellement acquise. Les objets nouvellement ajoutés font immédiatement preuve de signes de conscience.

Lorsque de nouveaux objets sont introduits à SCP-489, d'autres objets entreront dans l'espace de stockage de la fourgonnette et amèneront de nombreux bocaux contenant des spécimens disproportionnellement grands à l'avant de l'espace de stockage. Ces échantillons semblent servir de trophées à SCP-489 ; chaque bocal est étiqueté avec une date, et comment l'insecte a été obtenu. Les objets nouvellement ajoutés se rassembleront autour de ces bocaux, dans une apparente admiration. Ci-dessous sont listés plusieurs spécimens présentés par SCP-489 :

Description : Trois créatures semblables à des scarabées, mesurant chacune approximativement 1,5 mètre en longueur. Leur abdomen est recouvert de protubérances en forme d'épine.

Les Sauvages Scarabées Tireurs d'Épines !

Obtenu le 7 juillet 1989

Les bêtes terrorisaient le village de Lathos à Thoazola. Abattues avec l'aide de Julie et de son Gang du Jardin.


Description : Une créature fine, allongée et bosselée ressemblant à un phasme avec six paires de pattes additionnelles ; chaque patte mesure approximativement 2,5 mètres. Le corps mesure approximativement 5 mètres de long.

La Lance Vivante !

Obtenu le 20 décembre 1984

Trouvée errante dans les montagnes rocheuses et dentelées de Jerinth. Les lames lui servant de pattes ont fait tomber Karen et Matthew, avant qu'un tir de Maxwell ne fasse mouche et transperce sa tête.


Description : Une créature ressemblant à un crabe en forme de fer à cheval, disposant de mandibules proéminentes, de pattes en forme de pagaie et de plusieurs tumeurs en forme de sac alignées sur son dos et son bas-ventre. Longueur d'approximativement 2 mètres.

Le Venimeux Insecte Aquatique Flottant !1

Obtenu le 26 mars 1987

Un nouveau challenge, ayant pris place sous les eaux marécageuses birmanes ! Nous en avons hérité de bien des cicatrices, mais la bête est tombée après la crevaison de ses sacs de venin.


Description : Une entité humanoïde mesurant 1,8 mètre de hauteur, disposant d'yeux et d'une trompe semblables à ceux d'une mouche domestique (Musca Domestica).

L'Homme Insecte !

Obtenu le 5 mai 1991

Trouvé dans les collines gelées de Russie. A valu la peine de la bataille et des pertes ; le sacrifice de Theo et des Torches sera honoré par les Tueurs d'Insectes pour l'éternité.


Description : Un arthropode disposant de quatre pattes courtes et épaisses s'étendant de son abdomen en cercle. La créature dispose de deux grandes pinces allongées, et d'une tête présentant une trompe proéminente et des yeux composés. Hauteur d'approximativement 4 mètres.

L'Insecte Qui A Tué Le Maître

Obtenu le 18 novembre 2000

Le Maître a combattu vaillamment, mais il a finalement rencontré un insecte qu'il n'a pas pu tuer. Nous nous sommes battus pour lui et l'avons fait souffrir, mais nous n'avons pu sauver notre chef.


Description : Un cadre en bois sur lequel sont épinglés des papillons, des scarabées et des vers de terre séchés non-anormaux.

Nos premières proies après la mort du Maître

Obtenus de février à avril 2001

Nous poursuivrons l'œuvre du Maître.

révision de page: 1, édité la dernière fois: 22 Feb 2020 22:10
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website