nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-356 Autointerrogation
UnknownSCP-356 AutointerrogationRate: 49
SCP-356
blank.png

Objet # : SCP-356

Classe : Neutralisé

Procédures de Confinement Spéciales : Les restes de SCP-356 doivent être conservés gelés dans l'Unité de Stockage Biologique de long terme 73A au Site-23. Le personnel notera que SCP-356 constitue depuis 1986 une personne d'intérêt aux yeux des États-Unis, de la fédération de Russie, et de la république d'Azerbaïdjan. Ainsi, les contacts de la Fondation au sein de ces nations ou d'entités proches ne doivent pas apprendre que SCP-356 a été confiné en 1986 ni que celui-ci est décédé en 1987.

Mise à jour : Aucun appareil électronique capable de recevoir des appels téléphoniques ne doit se trouver à moins de 10 m de SCP-356, excepté dans le cadre d'une démarche approuvée de recherche.

Description : SCP-356 est un homme décédé âgé de 62 ans, mesurant 1,76 m et pesant 81,5 kg. Lorsqu'un appareil capable de recevoir un appel téléphonique (comme par exemple une ligne fixe classique, un téléphone portable, ou bien un terminal d'ordinateur doté d'un logiciel de téléphonie) se trouve à moins d'environ 3 m de SCP-356, celui-ci se mettra à recevoir un flot ininterrompu d'appels. Si personne ne répond, les appels se poursuivront indéfiniment et ne cesseront que lorsqu'un appel sera pris. Ces appels reprendront une fois que l'interlocuteur aura raccroché. Dans la totalité des cas observés, les tentatives de retrouver la source des appels téléphoniques liés à la présence de SCP-356 ont tous identifié l'appareil recevant les appels comme en étant également le point d'origine.

Lorsque l'on répond à un appel téléphonique provoqué par la présence de SCP-356, une entité inconnue (SCP-356-A) dotée d'une voix identique à celle de SCP-356 prend la parole. Sans intervention extérieure, SCP-356-A parlera d'informations générales concernant SCP-356, en se concentrant principalement sur sa carrière et ses relations professionnelles. En outre, SCP-356-1 décrira ce qu'elle considère être l'état mental de SCP-356, et exposera parfois ce qui d'après elle sont les pensées de SCP-3561. SCP-356-A semble privilégier les sujets que SCP-356 considère comme gênants ou pénibles.

SCP-356 fut récupéré avec 12 autres personnes, 12348 pages de fichiers, 3 ordinateurs et 115 heures d'enregistrements vidéos lors d'un raid mené par la Fondation le 01/04/1986 sur une planque de la CIA à ██████████████████, dans le cadre de l'Opération CATWALK. En comptant SCP-356, █ objets récupérés lors de cette opération ont ultérieurement reçu la classification SCP.

Journaux d'expérience 356-1 : Liste des phénomènes liés à SCP-356, 1986-87

Sur une période de 11 mois, une série d'expériences ayant pour but de documenter les phénomènes anormaux liés à SCP-356 fut menée par l'équipe de recherche. Lors de chaque expérience, une ligne fixe standard fut activée dans une chambre d'observation en présence de SCP-356. Toutes les conversations se déroulèrent en utilisant la fonctionnalité haut-parleur. Les transcriptions dans ce document ont été traduites de l'azéri au français par le personnel.

Expérience : E356.11A

Date : 29/07/1986

Résumé : En décrochant la ligne téléphonique après 137 appels, une voix correspondant à celle de SCP-356 se fait entendre. Aucune tentative de conversation n'est initiée. SCP-356-A énumère des informations générales concernant SCP-356, telles que ses données biométriques, ses collègues connus, et un historique détaillé du service de SCP-356 en tant qu'agent dans la division RSS de l'Azerbaïdjan du KGB soviétique. Ces informations furent ultérieurement vérifiées et s'avèrent être entièrement exactes.

Extrait sélectionné :

SCP-356-A : "Notre cher ████ a rejoint ses superviseurs actuels à Bakou durant l'automne 1976 et a été publiquement désigné comme attaché de l'ambassade de Turquie. Évidemment, ça n'avait rien à voir avec l'objectif réel. L'OTAN et les turcs n'étaient pas au courant de ce qui se déroulait sous la couverture de la raffinerie. De notre côté, seule Kolya, au directoire, savait, ainsi que les américains. Pas vrai, ████ ?"

Expérience : E356.18G

Date : 02/09/1986

Résumé : Les chercheurs répondent à l'appel téléphonique puis questionnent SCP-356 sur le détail des opérations de Frontier Energy Consulting Ltd., une entreprise connue (à l'époque de l'expérience) comme une façade du KGB à Bakou. Dans sa réponse, SCP-356-A décrit le rôle qu'a joué SCP-356 dans la supervision des activités de Frontier Energy, qui consistaient principalement en de l'espionnage industriel. Ces informations furent ultérieurement vérifiées et s'avèrent être entièrement exactes.

Extrait sélectionné :

Chercheuse Singh : Veuillez décrire l'opération dont vous étiez responsable à Bakou.
SCP-356 : [Pas de réponse]

SCP-356-A : Tu n'arriveras à rien comme ça. Hé, ████. De quoi on devrait parler ? Hm ? On pourrait parler de tous ces rendez-vous près des docks, mais je ne pense pas que ça soit à ça que notre chercheuse ici présente fait référence. Ou alors on pourrait expliquer ce déplacement de 21 mois sur l'Indiguirka ? Il y a beaucoup de choses à raconter.
SCP-356 : [Pas de réponse]
SCP-356-A : Ohhh, c'est ça qui te dérange ? Tu n'as aucune idée de pourquoi ils demandent, pas vrai ? Est-ce vraiment pire que la dernière fois ? Moi je ne vois pas de marteaux ni de batteries de voiture, et toi ? Quand penses-tu qu'ils dévoileront leur main ? S'ils ont pu t'enlever à eux, que peuvent-ils bien avoir dans leur manche ? Je serais nerveux aussi, dans cette situation. Ha. C'est une blague. [pause] Alors pas de description pour nos amis de comment tu as trompé cette entreprise pour jeter un œil dans la raffinerie d'Abşeron ? De comment tu as travaillé pendant des mois pour concevoir un faux équipement d'inspection pour dissimuler le vrai ? De ce que t'as fait des hommes qu'ils ont envoyés fouiner dans les bureaux ? Peut-être que c'est ce que nous aurions dû faire. J'arrive jamais à faire la différence.

Expérience : E356.26K

Date : 11/02/1987

Résumé : Les chercheurs répondent aux appels engendrés par la présence de SCP-356 et essaient de questionner SCP-356-A à propos de sa nature et de ses origines. Résultats peu concluants. Les informations ne peuvent pas être vérifiées car SCP-356 n'est pas capable ou bien refuse de fournir des informations concernant SCP-356-A.

Extrait sélectionné :

Chercheuse Singh : Vous et SCP-356, êtes-vous la même personne ?
SCP-356-A : C'est quoi une voix au téléphone ? Une voix, est-ce vous ? Si tout ce que vous êtes pour quelqu'un, c'est une présence distante quelque part au bout de la ligne, est-ce qu'on peut dire que cette personne vous connait ? Que vous vous êtes rencontrés ? Et voilà que je parle alors que je ne sais rien.
Chercheuse Singh : Quand êtes-vous apparu pour la première fois ?
SCP-356-A : [soupir] C'est pas des questions très malines, vous savez. Est-ce que vous vous souvenez de votre naissance ? Peut-être que vous devriez essayer de demander à ████, il a peut-être des images quelque part. Il vous dira probablement où elles sont planquées si vous lui demandez quand il est dans une caisse. Il a une relation assez conflictuelle avec les petits espaces confinés.
Chercheuse Singh : Donc vous ne savez rien à ce sujet ?
SCP-356-A : Je peux bien vous dire que ████ et moi avons été présentés par nos amis communs. Mais vous le saviez déjà. Vous êtes allé frapper chez eux.
[SECTION SUPPRIMÉE]
Chercheuse Singh : Êtes-vous capable d'établir une liaison indépendamment de SCP-356 ?
SCP-356-A : Vous aimeriez beaucoup savoir ça, pas vrai ? Demandez à ████. Oh mais attendez, vous lui avez déjà demandé. J'aimerais bien vous aider davantage, mais vous savez, je fournis déjà tellement d'aide. Vous allez devoir travailler un peu là-dessus.

███████████████. █████████.
Des éléments récupérés à la suite de l'opération CATWALK suggèrent que le programme non conventionnel HUMINT dont faisait partie SCP-356 a été adopté dans d'autres domaines de l'appareil militaire et de renseignement des États-Unis. Une étude plus approfondie est ██████████████████████████████.
████████████████████████████████████████████████████████.
L'approche actuellement recommandée est l'implémentation de protocoles de refus total de ressources pour tous les membres du personnel susceptibles d'entrer en contact avec des entités liées au gouvernement des États-Unis lors de missions à venir, et plus particulièrement ceux étant impliqués dans le futur Projet ███████████.

Addendum 356-1 : Le 09/08/1987, SCP-356 fait un infarctus du myocarde provoquant une insuffisance cardiaque et un arrêt circulatoire. Le personnel médical de la Fondation ne parvient pas à réanimer SCP-356, qui est ensuite déclaré cliniquement mort plus tard ce jour. Reclassification de SCP-356 de "Euclide" à "Neutralisé" effective le 11/08/1987.

Addendum 356-2 : Le 15/04/2009, un technicien de maintenance travaillant dans l'Unité de Stockage Biologique de long terme 73A rapporte que son téléphone portable reçoit des appels constants et répétés d'une source inconnue.

Après étude de l'historique, l'équipe de recherche associe la cause de ce phénomène aux restes de SCP-356. Les chercheurs répondent au téléphone afin de documenter ce phénomène, cependant, aucune voix n'est discernable sur la ligne. Des bruits de fond correspondant à un vent fort ou à un certain déplacement d'air se font entendre, tout comme du bruit blanc. Après avoir raccroché, le téléphone portable continue de recevoir des appels de nature similaire jusqu'à ce qu'il sorte de l'Unité de Stockage Biologique à long terme 73A.

Demande d'autorisation pour des expériences supplémentaires et une reclassification de l'objet en cours d'examen.

révision de page: 1, édité la dernière fois: 19 Dec 2019 19:03
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website