nn5n Foundation
Branch of SCP Foundation
nn5n: scp-550 La Ghûl
EuclidSCP-550 La GhûlRate: 30
SCP-550
blank.png
SCP-550.jpg

Première photographie du point de récupération initial de SCP-550.

Objet : SCP-550

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-550 doit être détenu dans une cellule pour humanoïde de taille standard. Un cadavre humain devra être fourni à SCP-550 deux fois par semaine. Toute matière restante doit être nettoyée et enlevée de la chambre de confinement après l'approvisionnement. Tous les membres du personnel s'occupant de SCP-550 doivent porter en permanence les combinaisons Hazmat et les gants résistants aux produits chimiques qui leur sont fournis. Les instructions pour SCP-550 peuvent lui être communiquées par des haut-parleurs installés dans sa chambre de confinement, et devraient être employées pour le transport, la maintenance et les tests.

Description : SCP-550 est un humanoïde composé de copeaux de bois de Fraxinus excelsior (Frêne européen) mesurant 2,1 m de haut et pesant 70 kg. SCP-550 ressemble fortement à un homme souffrant d'une atrophie musculaire avancée, bien qu'il ne possède aucun organe interne ou externe. SCP-550 est généralement obéissant aux sujets humains, bien que cette obéissance s'arrête à suivre des ordres simples. Les conversations au moyen de systèmes alternatifs de communication n'ont pas permis de déterminer si SCP-550 est intelligent. SCP-550 est capable de sentir des odeurs, bien qu'il ne possède pas d'organes sensoriels et ne le fait qu'afin de localiser des cadavres humains.

SCP-550 est généralement attiré par les cadavres dans leurs premiers stades de décomposition. Si aucun cadavre dans cet état n'est présent aux alentours, il tentera d'en localiser un par lui-même par locomotion bipède. En trouvant un cadavre, SCP-550 s'ouvrira pour créer une grande fissure là où son torse se trouverait, puis s'agenouillera au-dessus du cadavre et entrera en contact physique avec ce dernier. Cette cavité a la même apparence que l'extérieur de SCP-550 et sécrète des liquides à forte concentration en acide chlorhydrique. L'acide produit par SCP-550 ne dissout pas le bois qui le compose.

SCP-550 est capable d'incorporer des molécules simples à travers sa cavité. L'acide chlorhydrique qu'il produit sert à décomposer les substances organiques des cadavres, lui permettant d'absorber les nutriments à travers les pores du bois qui le compose. SCP-550 absorbe surtout des acides aminés et diverses protéines, bien que la façon dont il les utilise pour se nourrir est inconnue.

SCP-550 continuera le contact avec le cadavre qu'il a choisi, puis refermera sa cavité pectorale et se relèvera. SCP-550 va ensuite régurgiter une bouillie de matière, contenant majoritairement des bouts d'épiderme, des vêtements (s'il y en avait sur le cadavre) et de la bile. Lorsqu'il est privé de cadavres pendant plusieurs jours, SCP-550 entre dans un état dormant et s'abstiendra de bouger pendant une période indéfinie jusqu'à ce qu'un cadavre soit disponible à proximité.

Addendum 550-Récup : SCP-550 a été trouvé dans un charnier à ██████, en Afrique du Sud. Les services de renseignement de la Fondation ont été alertés par des rumeurs des autochtones au sujet d'une "goule", dont les descriptions possédaient des caractéristiques bien distinctes de celles du folklore traditionnel. La FIM Beta-7 ("Hazmathiques") a été dépêchée avec pour ordres de confirmer l'existence d'un potentiel être de Classe Euclide et de le récupérer pour la Fondation.

28 cadavres ont été retrouvés endommagés par SCP-550, et le Protocole "Voile Cousu" a été mis en place pour restaurer les cadavres dans un état acceptable. Plusieurs objets rituels tels que de l'encens, des bougies, des morceaux d'un grand vêtement tachés de divers fluides corporels, des ustensiles, des pots, des plaques, et plusieurs sels et épices ont été retrouvés dispersés dans le charnier.

Une personne a été portée disparue dans la ville d'origine de SCP-550, un autochtone appelé Siyanda ██████. Aucun cadavre correspondant à cet individu n'a été retrouvé. D'autres résidents de la ville prétendent que ██████ avait commencé à se rendre régulièrement à un village voisin avant sa disparition.

Lors de la fouille de la maison de l'individu, un message vocal provenant d'un téléphone public situé à [SUPPRIMÉ] a été retrouvé. Aucune autre preuve d'une possible implication avec SCP-550 n'a été découverte.

Remarque préliminaire : Ce qui suit est traduit du Bantu, une langue parlée par les zoulous.


[Voix masculine, respirant fort et toussant]

"Nous savons que tu le sens en toi. Je sais que tu ne veux pas me répondre. Il faut que tu viennes. Nous sommes ici pour ouvrir ces liens déchiquetés, peu importe leur état. Tu es affamé, mais tu n'as pas faim ! Où t'attends-tu à pouvoir te cacher de ce dont tu as besoin ?"

[On entend une voix féminine murmurer pendant 4 secondes, avant que l'interlocuteur ne fasse un son d'approbation.]

"Khetiwie dit qu'elle est prête, donc maintenant ça ne dépend plus que de toi. Ne veux-tu pas le laisser brûler dans tes os, te rendre à la vase d'où nous sommes issus ? Ne veux-tu pas ne plus faire qu'un avec la salive de la bête, te tremper dans le jus de tes frères ? Tu sais quoi faire. Nous voulons nous incorporer dans la bête. Ce n'est pas quelque chose dont tu devrais avoir peur."

[On entend d'autres bruits de fond non-identifiés.]

"Tu vois, Slindile a déjà extirpé ses tendons, juste là. Oh, regarde-la arracher l’œil… Seigneur, je suis impatient de ressentir ce que c'est d'être en lui."

Addendum 550-A1 4/19/2011 : L'analyse d'échantillons de peau de SCP-550 a montré la présence de cellules des muqueuses et de microvillosités, et a confirmé que la pigmentation de la peau était due à la mélanine. Le Dr ████ a suggéré et obtenu l'autorisation de faire un scan par IRM sans sédation. Le scan est reporté à la suite de l'Incident SCP-550-T1.

Incident 550-T1 Le ██/██/20██, à 03:43, les enregistrements des caméras de surveillance ont montré que SCP-550 a commencé à parcourir sa cellule de long en large pendant des recherches sur son état dormant. L'Agent ████████ et le Dr ██████ ont eu la permission d'enquêter. Les enregistrements montrent que la procédure standard de la Fondation a été suivie et aucune anomalie ne s'est déclarée jusqu'à ce que les membres du personnel aient quitté la cellule. SCP-550 s'est alors immédiatement allongé sur le sol de sa cellule jusqu'à ce qu'une énorme langue noire, anatomiquement similaire à celle d'un humain, émerge de SCP-550. Le Site-36 a été mis en isolement, alors que la langue sortant de SCP-550 avait commencé à enduire l'intégralité de sa cellule de confinement. Après 2 minutes et 14 secondes, la langue se rétracta dans SCP-550. De la salive noire et visqueuse contenant diverses quantités de matière organique provenant de tous les corps précédemment consommés a été retrouvée sur les murs de la chambre de confinement, ainsi que ce qui semblait être une robe noire traditionnelle zouloue.1

Peu de temps après l'Incident 550-T1, des enregistrements ont montré que la langue appartenant à SCP-550 sortait aléatoirement de la cavité pectorale de SCP-550 pendant plusieurs secondes. SCP-550 est resté dans une position fœtale, probablement pour éviter un événement similaire au récent incident. Aucun autre changement comportemental n'a été observé ; les procédures de confinement sont en cours de mise à jour.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License

Privacy Policy of website